LMS – J7

Toulouse déroule contre Sélestat

Jef Lettens (FENIX Toulouse HB)

Dans une salle André Brouat à guichets fermés, le FENIX recevait les Alsaciens de Sélestat. Les deux équipes, défaites le week-end dernier, visaient un bon résultat ce soir. Tout en maîtrise et en confiance, c’est le FENIX qui va largement venir à bout des visiteurs (37-24).

Ce sont les locaux qui vont engager et inscrire le premier but grâce à Erik Balenciaga. Sélestat se montre agressif en défense mais va récolter le premier carton jaune suivi d’un jet de 7 mètres, permettant à

Toulouse de repasser devant. Le premier break est réalisé très tôt, la défense des visiteurs étant une nouvelle fois sanctionnée (7-2, 10′). Les Toulousains mettent une grosse intensité en défense, provoquant de nombreuses erreurs des attaquants, qui se heurtent également à Jef Lettens (9-3, 13′).

Sélestat a du mal à concrétiser ses attaques, perdant souvent le ballon, là où le FENIX est sur un 100% de réussite (13-6, 20′). Cependant, les visiteurs peuvent compter sur leur pivot Kristian Orsted. Les gardiens alsaciens ne sont pas non plus en veine avec deux arrêt de réalisé lors de ce premier acte (18-10, 28′). Les locaux vont rentrer aux vestiaires avec une confortable avance de 8 buts (19-11).

Sélestat engage mieux ce deuxième acte que le premier en marquant coup sur coup et sont décidés à ne pas se laisser faire (20-13, 32′). Le rythme et l’intensité sont montés d’un cran des deux côtés, les contacts se font plus rudes, bien que l’avantage reste en faveur du FENIX (25-16, 41′). A l’instar de son coéquipier, Théodor Paul est lui aussi en réussite et maintient les siens à bonne distance.

Toulouse vient de passer la barre des 30 buts, rendant très compliquée une éventuelle remontée des Alsaciens (31-18, 47′). De nouveau réduit à 5, l’addition s’allonge un petit peu plus pour l’équipe de Sélestat, malgré de belles choses ce soir. Largement dominateurs, Toulouse va continuer de dérouler jusqu’à la fin de la rencontre pour venir s’imposer sur le score fleuve de 37 à 24.

Une soirée très compliquée pour Sélestat qui ne revient pas avec le résultat escompté, en ayant malgré tout montré de belles choses : “C’est compliqué de sortir quelque chose de positif, on a mis aucuns ingrédients dans ce match, que ce soit en attaque ou en défense. Le score montre bien qu’ils ont joué à fond, malheureusement pour nous.” (Romain Mathias, gardien de Sélestat). Du côté des locaux, le résultat est en accord avec la rencontre, maitrisée de bout en bout : “On a respecté Sélestat dès le début, que ce soit en défense ou en attaque, c’est pour ça que l’écart était aussi grand en première et que l’on a pu maitrisé en deuxième.” (Jef Lettens, gardien de Toulouse).

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. fanny - le 27 octobre 2022 à 22h02

    Sélestat c’est quand même très faible ! ça sent le fanny cette saison !

    • jpf_hb - le 28 octobre 2022 à 09h08

      L'équipe ne s'attendait pas forcément à monter dès cette saison… Dans une interview de Laurent Busselier, il explique que les jeunes manque évidemment du "vice nécessaire à ce niveau"

      • Averell - le 28 octobre 2022 à 10h25

        On n'en revient au systeme pervers des play offs qui font montee sur le tard une equipe qui n'est pas prete pour la LNH, qui risque de se prendre branlee sur branlee et faire l'ascenseur. Pas sur que ce soit positif pour ces equipes la…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).