Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Proligue

Valence repêché en Proligue

, par Lanfillo

Julien Salmon (Valence HB)

La Ligue n'a pas clairement communiqué sur le sujet, mais le club de Valence sera bien la saison prochaine en Proligue. Le club drômois remplace le Cavigal Nice, non autorisé à participer.

La Ligue nationale de handball (LNH) avait refusé, suite à une décision de la Commission nationale d'aide et de contrôle de gestion (CNACG), de refuser l'entrée en Proligue du Cavigal Nice, quatrième de la deuxième division la saison dernière. Depuis, les dirigeants niçois se sont renvoyés la balle mutuellement par voie médiatique (auprès de Nice-Matin ou de BFM Côte d'Azur) : Tanguy Mouchot, président du club, a mis la faute sur le dos de Badr Slassi, président de la SAS, qui n'a pas réussi à réunir l'argent nécessaire pour participer à nouveau à la saison de Proligue. Badr Slassi, lui, fait de l'ancien nageur Amaury Leveaux, reconverti dans la cryptomonnaie et investisseur principal, de ne pas avoir tenu les promesses de financement du club. Dans tous les cas, le club n'a pas officiellement communiqué depuis la décision de la Ligue il y a deux semaines, et risque toujours le dépôt de bilan.

Deuxième repêchage en deux ans pour le VHB

En attendant, la LNH semble avoir repêché Valence, quinzième de Proligue, pour compléter le plateau de la deuxième division la saison prochaine. La Ligue n'a pas communiqué sur le sujet, mais a fait paraître le calendrier de Proligue, avec Valence dans le programme, et non Nice. Le club valentinois a communiqué aujourd'hui sur sa page Facebook pour "annoncer son maintien en Proligue". C'est la troisième fois que Valence connaît cette situation en quatre ans : après avoir profité des soucis économiques de Grenoble et Vernon pour monter de N1 en 2019, le VHB avait été repêché en 2020 suite à l'arrêt anticipé de la saison pour cause de début de la pandémie de Covid-19. Voilà le club drômois cette fois sauvé suite à la défaillance économique d'un autre club.

Kamel Alouini (US Dunkerque Grand Littoral HB)

Ce maintien in extremis est-il un cadeau pour Valence ? Le club a déjà terminé son recrutement, et semble avoir construit son équipe pour disputer la N1 élite. Aziz Benkahla, le nouvel entraîneur du club, ne pourra pas compter sur Jackson Pavadé, Sylvain Kieffer et Maxime Arvin-Bérod, qui ont tous trois pris leur retraite, ni sur d'autres cadres partis comme Grégory Quintallet (Villeurbanne), Adrien Vergely (Aix) ou encore le gardien Artur Adamik, reparti en Tchéquie, à Lovosice. Le recrutement du VHB est composé de nombreux joueurs venus de N1 ou N2 (Bilal Ben Brahim, Benjamin Hilaire, Nemanja Grujicic, Théo Reuillard ou encore Erwann Soutarson) ; Kamel Alouini, ancien du Dinamo Bucarest et qui a fini la saison à Dunkerque, étant une des exceptions. Repêché par la même occasion en Coupe de France, le VHB commencera la saison avec un match de Coupe contre Montpellier, début septembre.

MG

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Chantereyne
Chantereyne
1 année il y a

En effet cadeau empoisonné pour Valence . Une saison tres très pénible s annonce dans la Drôme….une aubaine pour les promus qui devront éviter l avant dernière place , la dernière étant déjà pourvue .

Prototype
Prototype
1 année il y a
Répondre à  Chantereyne

C’est pas un « cadeau » puisque c’est le club lui même qui a déposé un dossier de repêchage
C’est bien une volonté du club de vouloir jouer en Proligue, quel que soit son effectif

drauglin09
drauglin09
1 année il y a
Répondre à  Prototype

Ils n"ont rien à perdre, au niveau des déplacements qui est surement le poste le plus couteux, c'est surement kif kif avec la N1 Elite. Et donc les contrats étant signés, ils n'ont pas claqué un pognon de dingues dans les joueurs. Si ils ont tapé dans du N2, on peut même penser qu'ils sont payés en primes, donc là, ça peut coincer… entre espérer jouer le haut du tableau en N1 et gagner des matchs, et se faire rouler dessus en proligue, certains vont peut être y perdre, mais bon, ils vont jouer à un meilleur niveau et progresser. Un mec qui signe un contrat semi pro avec des arrangements et des primes, il a de toutes façons un boulot ailleurs ou il est étudiant.

Chantereyne
Chantereyne
1 année il y a

Se faire rouler dessus toute une saison ça peut lasser …..et faire plus de mal que de bien .cela fait plusieurs saison qu il reste en PL par circonstance et j ai pas l impression que le club est progressé ….. et des joueurs cadres ont arrêté qui cimentaient le groupe depuis plusieurs saisons . Kiefer, vergely , quintallet ….on parle quand même de joueurs niveau N2 …..c est le niveau des équipes réserves dés autres équipes de PL pour la plus part , tu peux progresser quand tu es bien entouré mais la ce n est pas le cas. La PL est rude et a bien progresser ….on refait le point en décembre…

Antinomique
Antinomique
1 année il y a
Répondre à  Chantereyne

Pas besoin de faire un point en décembre, la saison est de Valence est bien balisée.
Il n'y arrivaient déjà pas la saison précédente et se sont affaiblis pour la D2 en faisant un recrutement niveau N1-N2. Il y a très peu de chance de les voir se maintenir sportivement à la fin de la saison, et les joueurs qui progresseront vraiment partiront vers d'autres cieux en fin de saison prochaine.
La direction du club pense qu'il vaut mieux enchainer les défaites en D2, que de jouer en N1. Ils ont les bilans comptables, assurent la gestion des hommes et sont décideurs dans la direction que doit prendre le club. Ils ont fait leur demande de repêchage en toute connaissance de cause.

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x