Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Amical

Eurotournoi : Nantes & Chambéry se frottent à l'Europe

, par Zorman

Thibaud Briet (HBC Nantes)

À l'approche du début de saison, Nantes et Chambéry se sont opposés à des formations européennes lors de l'Eurotournoi. Les premiers ont su s'imposer largement face à Elverum (31-20), tandis que les seconds ont du s'incliner logiquement face à Szeged (26-30). Les finales se joueront demain à 15h et 17h.

Pour sa 28ème édition, l'Eurotournoi retrouvait une nouvelle fois le CSI de Sélestat pour 4 belles affiches. Nantes et Chambéry, à un peu plus de 10 jours du début de saison en coupe de France, se voient opposés en demi-finale aux écuries européennes d'Elverum et du Pick Szeged. Une belle occasion de se jauger, et de permettre un nouveau tour de piste pour les recrues.

Nantes domine la jeunesse norvégienne

Une semaine après ses premiers matchs de préparation (défaite face à Magdeburg et victoire face à Lemgo), le HBC Nantes poursuit ses rencontres européennes face aux Norvégiens. De leur côté, les joueurs d'Elverum ont pu s'offrir une victoire sur l'USAM samedi dernier, et espèrent une nouvelle belle partie face à une formation française.

Theo Avelange-Demouge (HBC Nantes)

D'autant que leurs premières sorties ont permis à leur jeune recrue hongroise Peter Lukacs de briller. "Il est meilleur encore que nous l'espérons", se satisfait le directeur d'Elverum Hans Fredrik Cordt-Hansen. Le demi-centre, formé à Veszprem, revient aussi médaillé d'argent du mondial U21, où il a été plus que précieux pour son équipe. "L'avoir en prêt pour 2 ans, c'est une vraie chance pour nous, et pour Veszprem." D'entrée de jeu, le demi-centre est effectivement aligné et va mettre beaucoup d'énergie face à la défense nantaise. Mais Ivan Pesic est infranchissable dès les premières minutes de jeu, et les gauchers du H ne manquent aucunes occasions pour créer l'écart (8-4, 13').

Large revue d'effectif et tests défensifs pour le H

La rotation de la quasi-totalité de l'effectif nantais ne perturbera pas la marche en avant des Français, qui se régalent toujours autant du travail de sape de leurs pivots (6 buts pour Monar & Toto à la pause). En défense, Grégory Cojean ne manque pas l'occasion de travailler la 1-5 qui se montre intéressante avec Baptiste Damatrin, Kauldi Odriozola ou encore Thibaud Briet à sa pointe. "C'est une de nos armes qu'on doit travailler pendant cette période", reconnaît Théo Monar. "Le championnat de France a beaucoup de bons demi-centres, reconnaît Briet, et si on peut les bloquer avec ça, on doit le travailler. C'est aussi un rôle qui me plait et sur lequel je veux progresser cette saison." Face au jeu à 6 comme à 7 des Norvégiens, les tests nantais seront suffisamment concluants pour terminer le premier acte avec une avance significative (16-9, 30'), et ne pas être inquiétés sur la suite de la rencontre (31-20).

William Hoghielm (HBC Nantes)

Outre les tests défensifs et la large victoire, les Violets auront eu l'occasion de voir les recrues Julien Bos et Théo Avelange-Demouge remplir leur rôle, tandis que le Suédois William Höghielm s'est montré plus en difficulté. "Ça fait plaisir de gagner, mais c'est un match de travail", rappelle Monar. "On sent qu'on a encore un peu trop de déchet au shoot et de pertes de balles, mais on a bien joué, on a couru, donc c'est positif, conclut Briet. La poursuite de ce travail ne se fera d'ailleurs pas attendre, avec une finale à disputer dès demain, face au vainqueur de Chambéry-Szeged.

Nantes : Pesic (9 arrêts, 0/1 au tir), Hallgrimson (9 arrêts). Briet (5/7, dont 1 pen.), Minne (1/4), Maqueda (1/2), Rivera (5/5, dont 1 pen.), Cavalcanti (3/8), Avelange-Demouge (1/2), Ovnicek (2/2), Damatrin (1/4), Bos (1/2), De la Bretèche (3/4), Höghielm (2/3), Toto (3/3), Monar (3/4), Odriozola (0/2), Pineau (0/2). Elverum : Haug (7 arrêts), Mizera. Blomgren (2/8), Solost (3/4), Sondena (2/6), Hubert-Larsen (0/2), Sogaard (0/1), Thorsen Lien (3/7), Andersson (0/1), Awad (1/4), Lukacs (3/6), Uliana, Grondahl (1/1), Serradilla, Langaas (1/1), Heldal (6/9, dont 2 pen.), Berg.

Chambéry reste une longueur derrière

Une semaine après son tournoi remporté à domicile (victoire face à Valence puis St Raphaël), Chambéry monte d'un cran dans l'adversité avec un pensionnaire de Ligue des Champions. Les joueurs du Pick Szeged entrent très bien dans leur match avec une grosse agressivité des deux côtés du terrain. Bien menés par Dejan Bombac, et avec des arrières puissants et des ailiers précis, ils prennent le premier avantage (5-8, 14'). Sur son deuxième but en 2 minutes, le Slovène Borut Mackovsek aggrave même l'écart après le temps mort savoyard (6-10, 16').

Sebastian Skube (Chambery Savoie Mont-Blanc Handball)

Pourtant, en récupérant des ballons et en montant le niveau d'intensité, les hommes d'Érick Mathé ne se laissent pas abattre. Sur deux buts consécutifs de Queido Traore, puis deux de Sebastien Skube, ils concluent un 4-0 pour recoller (10-10, 20'). Malheureusement, les rotations hongroises accentuent la pression, et Miguel Martins ou Bence Banhidi trouvent les solutions dans la défense chambérienne pour retrouver leur écart. Avec quelques pertes de balles et échecs au shoot, notamment un sur pénalty de Benjamin Richert au buzzer, les Français rentrent au vestiaire avec un retard de trois unités (14-17, 30').

Szeged maîtrise le money time

Le second acte ne sera pas plus simple pour des Chambériens qui continuent de subir les assauts des arrières hongrois, et butent sur Emil Imsgard, entré à la pause. L'écart s'alourdit alors que Dejan Bombac continue de déjouer la défense française (16-21, 37'). Malgré tout, et malgré un nouvel échec de Benjamin Richert sur pénalty, Chambéry continue d'y croire et reste en embuscade (22-24, 47'). Mais malgré l'envie, les pertes de balles, les échecs face à Imsgard, et surtout la sortie sur blessure de Gustavo Rodriguez vont faire plonger les Savoyards. Pick Szeged reprend clairement la main sur le match et maîtrisera son money time (23-28, 53'). La fin de match est sans surprise, et les Hongrois s'imposent solidement (26-30).

Emil Kheri Imsgard (MOL-Pick Szeged)

Le duel franco-français n'aura donc pas lieu, et Savoyards et Nantais devront attendre quelques semaines avant de se retrouver. Chambéry, dont le seul mouvement d'effectif aura été le départ de Jean-Loup Faustin pour Dunkerque, aura malgré tout des chantiers à poursuivre dès demain, face à Elverum.

Chambéry : Ivic (2 arrêts), Hodzic (7 arrêts). Traore (4/5), Costoya (3/4), Tissot, Paturel (1/1), Brouzet (1/1), Tremey (2/4), Kalandadze (3/7), Skube (5/5), Goni Leoz (1/3), Perrin (0/2), Richert (3/6, dont 2/4 pen.), Rodriguez (2/3), Pecina (1/1), Gnago, Anquetil. Pick Szeged : Mikler (6 arrêts), Imsgard (9 arrêts). Stepancic (0/1), Bodo (1/1), Martins (1/1, dont 1 pen.), Jelinic (3/3), Szita (1/3), Gaber (3/3), Sostaric (5/6), Frimmel (3/4, dont 2 pen.), Banhidi (4/4), Kalarash (0/1), Garciandia (2/3), Bombac (3/4), Mackovsek (4/4), Szilagyi.  

À Sélestat, Antoine Piollat

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
cochonne
cochonne
9 mois il y a

Bonjour
Sympa le passage des PIRATHS à l'Eurotournoi, il semblerait que l'ATH et Strasbourg aient rėussi le rapprochement jamais possible entre l'ESSAHB et Sėlestat… comment est-ce possible ?
Le handball fėminin aurait- il des vertus sociales et sociables que n'a pas la bourricocratie masculine ?
Allez savoir, en tout cas bonne saison à elles et que le futur de l'ATHS soit pavė de victoires 👏👏👏

jpf_hb
jpf_hb
9 mois il y a
Répondre à  cochonne

Effectivement, hâte d'aller voir quelques matchs de cete équipe de l'ATHS !
Certains feraient bien de s'en inspirer ! Sans même parler de fusion ou quoi que ce soit, les relations entre l'ATH et l'ASPTT Strasbourg ont toujours été utiles !

Ymo34
Ymo34
9 mois il y a

Bonjour bonjour
La bourricocratie masculine !!! 😂😂😂
👏👏👏

ncsh
ncsh
9 mois il y a

Dur, dur la blessure de Gustavo…plus d’ARD ?????
Une saison qui commence mal…vite un joker…ce ne sera pas Gurbindo visiblement.
En espérant une aussi bonne pioche que lors du recrutement d’un certain Edin B qui jouait du côté d’Amitizia Zurich, recrute pour les mêmes raisons…
On croise tout ce qu’on peut…

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x