Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS

Chambéry domine Chartres, Créteil défait Cesson à domicile

, par Schmid

Lors de cette 17e journée de Starligue, Ivry et Istres ont perdu des plumes pour la course au maintien, tandis que Créteil réalise la bonne opération avec sa victoire contre Cesson. Du côté de Chambéry, on a dominé sans difficulté l'adversaire chartrain pour rester à la quatrième place, européenne.  Dans le cadre de 17e journée de Starligue, Chambéry s'est imposé assez aisément contre Chartres. Grâce notamment à un Filip Ivic (12 arrêts, 39%) plutôt efficace dans ses cages, les Savoyards auront dominé toute la rencontre, creusant peu à peu l'écart dès le premier quart de jeu (9-511'). Les Chartrains manquent de réussite et ne parviennent pas à trouver des solutions défensives durables. On ajoute à cela la qualité individuelle de Chambéry : les locaux enfoncent le clou avant la fin de la première période (18-8 MT). En deuxième période, les Chartrains retrouvent un peu leur jeu mais sans briller, Chambéry va gérer le reste de la rencontre pour s'imposer sans être inquiété, la faute à une réaction tardive de Chartres (29-23 SF).  On a eu droit à un scénario plus timoré du côté de Saint-Raphaël. Alors qu'ils recevaient Ivry, les Varois ont dû batailler sévère durant toute la rencontre. Ivry prend le meilleur départ avec notamment plusieurs parades de Mate Sunjic (5-815'). Mais à chaque fois qu'Ivry a creusé l'écart, Saint-Raphaël parvient à recoller, la faute à quelques détails techniques (pertes de balles, tirs hors cadres) mais aussi à Vincent Gérard (12 arrêts, 35%). Si l'USI avait les munitions pour être devant à la mi-temps, il n'en est rien (14-14 MT). Le scénario va totalement s'inverser en deuxième période. C'est Saint-Raphaël qui prend l'initiative de la rencontre, les Varois commettent moins d'erreurs : le SRVHB prend l'avantage à la 41e minute et ne le lâchera plus du match. Les locaux s'imposent (29-25 SF) malgré un rude combat. Ivry aurait pu respirer un peu plus dans le classement de Starligue, mais reste dans la zone de relégation malgré la défaite des Istréens face à Dunkerque.  Petit hold-up du côté d'Istres ? Grâce notamment à une superbe performance de son gardien Samir Bellahcene (18 arrêts, 40%), Dunkerque s'est sorti du piège istréen avec les deux points. Pourtant, c'était loin d'être gagné alors que les Provençaux ont mené durant une grande partie de la rencontre.  La première période est compliquée pour l'USDK, entre les pertes de balles et les arrêts de Clément Gaudin. Istres joue sans complexe, et se permet une avance confortable durant la première période (10-621'). En deuxième période, Dunkerque va tout simplement préciser son jeu, diminuer les pertes de balles alors que Bellahcene va réaliser un festival d'arrêts : peu à peu, Dunkerque fait son retard et fait douter Istres. Le Portugais Diogo De Abreu Oliveira égalise (19-1943'), arrêt de Bellahcene et on y est : Dunkerque prend l'avantage une première fois sur un contre de Avelange-Demouge (7 buts). La fin de la rencontre est tendue, mais c'est bien Dunkerque qui parvient à remporter la victoire (28-30 SF). Tout comme Ivry, Istres n'est pas parvenu à tenir toute la rencontre et perd également des points précieux dans la course au maintien.  Du côté de Créteil, on a arraché une belle victoire face aux irréductibles Cessonnais. Durant le round d'observation, les deux équipes sont au coude-à-coude (6-612'). Dans les cages ou côté attaquants, on se répond coup pour coup dans un premier temps, jusqu'à ce que Créteil prennent l'avantage. Le feu follet Kylian Rigault (8 buts) est au four et au moulin et Créteil impose son rythme : à la pause Cesson accuse un retard de 4 buts (15-11 MT). En deuxième période, Cesson parvient plusieurs fois à recoller, mais n'arrive pas à passer le cap malgré les nombreuses pertes de balles des Cristolliens. Les Bretons vont résister, et même prendre l'avantage un court instant (26-27, 57') durant le moneytime mais va ensuite encaisser un 3-1 fatal. Créteil peut respirer un peu plus après cette victoire (29-28 SF), prenant 3 points d'avance sur le premier relégable. 

Prochain match TV

Montpellier HB

20:00

Sam. 13 Avr.

Dunkerque

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
rkj4
rkj4
1 année il y a

Mes petites remarques sur des matchs que je n'ai pas vus (merci pour précieux les compte-rendus)

On dirait que ça fait deux gros matchs de suite pour Samir Bellahcene : hâte de le voir confirmr et s'installer au seommet des gardiens français. On en a besoin et ce garçon m'est sympathique (aucune raison particulière pour cela, sinon que j'aime bien son style).

À Créteil, depuis le temps qu'on le voit, il serait temps que Killian Rygault concrétise ses promesses et pérènnise ses bonnes performances. 8 buts, c'est carrément énorme pour ses stats. Le gars est capable de trucs assez merveilleux mais son inconstance est toute aussi remarquable. Bref, on aimerait beaucoup qu'il confirme durablement.

drauglin09
drauglin09
1 année il y a
Répondre à  rkj4

Samir Bellahcene avait été invité sur le twitch de la NLH l'année dernière et c'est un vrai bon gars. Accessoirement, lors de cette interview, il a juste dit que Gerard était le meilleur gardien français. Mais c'est vrai que les commentateurs lambdas comme nous, sommes meilleurs analystes que lui 🙂

Pour Rigault, il ferra comme son papa, un honnête buteur, son père était peut être moins technique mais plus puissant. A Créteil, c'est l'endroit idéal pour lui, ce club n'a pas le choix que de faire jouer des jeunes. Je n'ai pas suivi la carrière du fils Kervadec depuis qu'il est parti à Limoges. Il joue ou il regarde le match depuis le banc ? J'ai peur que si Rigauld aille voir ailleurs, il sera aussi relégué derrière l'obscur Danois ou yougoslave.

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x