LMS (J20)

Dunkerque sur un fil, Nantes s’adjuge le derby

Samir Bellahcene (US Dunkerque Grand Littoral HB)

En déplacement dans le Nord, Sélestat avait pour ambition d’obtenir un bon résultat contre Dunkerque, qui sera passé tout près d’un coup de froid (29-28). Dans le derby de l’Ouest, Nantes aura eu du mal contre Cesson mais va l’emporter (26-35).

Dunkerque se fait peur contre Sélestat

C’est dans un début de match plutôt calme entre les deux équipes, que Sélestat va rapidement prendre l’avantage sur l’USDK (1-4, 5′). Il faudra compter sur trois belles interventions de Samir Bellahacene pour voir les locaux recoller au score, sans parvenir à concrétiser l’occasion de prendre les devants (5-5, 10′). Malgré ces arrêts, les Alsaciens gardent le score et vont même passer le barre des 4 buts d’avance grâce à Toke Schröder. Cet écart ne va pas intimider les locaux qui vont rentrer aux vestiaires à égalité (12-12, 30′).

Dans le second acte, Dunkerque va prendre les commandes, sans pour autant parvenir à distancer les visiteurs. Ne réussissant pas à passer la barre des trois buts, les deux formations vont jouer au chat et à la souris (17-17, 37′). C’est dans les dix dernières minutes que l’USDK va maintenir son avance de deux buts, notamment grâce à son demi Cornelius Kragh (8 buts). Revenu sur un jet de 7 mètres, Samir Bellahcene (11 arrêts) réalise un arrêt décisif pour les siens, scellant un petit peu plus la victoire de l’USDK (29-28, score final).

Nantes au-dessus de Cesson

Au coeur d’une Glaz Arena bouillante dans ce derby de l’Ouest, ce sont les locaux qui déroulent dès le début de cette rencontre. Grâce à un gros travail et de Youen Cardinal et de Junior Tuzolana, Cesson prend les devants (3-0, 4′). Du côté du H, la défense de Cesson force des tirs à 9 mètres qui se heurtent à Arnaud Tabarand mais également aux poteaux. L’ancien gardien de Istres est en forme ce soir, contrairement au portier islandais (5 arrêts contre 1 seul). Peu aidés, les Nantais voient leurs opposants prendre le large (7-4, 11′). La rentrée de Manuel Gaspar aura été un tournant de cette mi-temps, puisque les joueurs de Grégory Cojean vont prendre le score pour la première fois et ne vont plus le lâcher jusqu’à la pause (14-16, 30′).

Les Nantais vont continuer d’avoir le vent de l’Ouest en poupe en deuxième période. Porté par un très bon Aymeric Minne, le H va venir creuser l’écart en portant la marque à 6 buts (18-24, 39′). Malgré quelques égarements et plusieurs pertes de balle, le visage de Nantes est bien plus convaincant dans cette seconde période. Preuve de la perte de contrôle de Cesson, les différentes pertes de balle, laissant champ libre aux contre-attaques de Jorge Maqueda ou encore de Pedro Portela (24-31, 54′). Nantes va donc s’imposer dans ce derby (26-35, score final).

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. Philippemhb - le 17 mars 2023 à 11h03

    Les victoires du H à domicile tout comme à l'extérieur en ce moment sont franches et nettes!
    Obtenir un résultat pour le MHB en pays de Loire en avril va être dur…

    • YokYok - le 17 mars 2023 à 11h15

      Hier soir, et encore plus à Ivry, le score final ne reflète pas les difficultés rencontrées dans la -longue- mise en route de l'équipe.
      A Ivry il y a 22-18 à la mi-temps, hier il y a une balle de +5 pour Cesson un peu avant la 20e minute et à ce moment là on est pas au mieux. Ensuite il y a une réaction pour recoller très vite, et la 2e mi-temps ou ça déroule pour donner de l'ampleur au score.

      Mais contre des équipes un peu plus accrocheuses ou avec plus de rotation (pour Ivry), franchement ça pourrait vite devenir problématique. Tout n'est pas si serein que ça.

      • Philippemhb - le 17 mars 2023 à 12h02

        Au final 9 buts d'écart, à l'extérieur et à la Glaz Arena……c'est un sacré résultat tout de même…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).