Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS (J8)

Toulouse enchaine à domicile

, par Omeyer

MARTINS VIERA Gonzalo (FENIX Toulouse HB)

Actuel troisième du championnat, le FENIX recevait une équipe de Saint-Raphaël sixième. Forts de leur succès face à Dijon, les Varois arrivaient en terre occitane pleins d'envie en ouverture de cette huitième journée. Au terme d'une rencontre à suspens, ce sont les locaux qui s'imposent et qui confirment leur forme du moment (34-29).

Saint-Raphaël voit rouge

Un but de Chema Marquez et deux parades en moins de deux minutes, voilà un début de match idéal pour les Varois. Les deux équipes se tiennent en respect dans ce début de rencontre mais les visiteurs vont être les premiers sanctionnés, le demi-centre espagnol écopant d'un premier deux minutes (3-3, 5'). Fort de son bon début de match, Rangel Da Rosa permet aux siens de prendre un petit avantage, bien aidé par une défense haute et mobile. La défense à six mètres pose problème au FENIX et le coach serbe décide de lancer son artilleur serbe, Uros Mitrovic qui s'illustre rapidement, avec un but et une passe décisive (11-11, 20'). "C'était compliqué comme rencontre mais on a bien travaillé donc on mérite de gagner et de faire un 4/4 sur le mois d'octobre" (Ayoub Abdi).

Mené au score depuis le début de la rencontre, le FENIX va prendre les commandes à sept minutes de la pause, notamment grâce à deux réalisations d'Edouard Kempf. Les parades de Téodor Paul ainsi que les pirouettes du demi-centre suédois force Benjamin Braux à poser son temps mort, afin de stopper l'hémorragie (16-13, 25'). La série noire continue pour les Varois qui vont voir Nik Henigman prendre un carton rouge pour un coup au visage, privant le staff varois d'une rotation précieuse. Une ultime parade du portier slovaque permet aux locaux de mener de quatre unités à la pause (18-14, 30').

Toulouse souffre mais résiste au retour des Varois

Les locaux redémarrent comme ils ont fini le premier acte avec vitesse et efficacité. Téo Jarry passe le but du +6 et Benjamin Braux pose son deuxième temps mort, afin de remobiliser ses troupes. Effet immédiat ou presque puisque les visiteurs reviennent à trois unités peu de temps après, Rangel Luan s'étant réveillé au bon moment (25-22, 42'). Saint-Raphaël ne lâche rien dans cette seconde période et vient même recoller à une petite unité, pourtant mené de six buts quelques instants plus tôt. Le vent a tourné puisque les locaux vont se retrouver en infériorité numérique, Gabriel Nyembo ayant écopé de son deuxième deux minutes. "Il nous a manqué un peu de fraicheur, on puise pas mal d'énergie donc entre la disqualification de Nik et la blessure de Micke, ça nous a fait beaucoup de mal. On souhaitait gagner ce match pour passer un cap mais c'est une déception, on comptait bonifier notre bon début de saison" (Johannes Marescot).

La fin de rencontre s'annonce irrespirable. Bien que l'écart au score soit toujours en faveur des toulousains, désormais revenus à +3, les Varois mettent tout en œuvre pour ne pas se faire distancer. C'est à ce moment là que Chema Marquez écope d'un deux minutes, permettant à Nemanja Ilic de convertir son jet de sept mètres (30-27, 55'). Devant de trois unités à une minute du terme, les locaux vont donc enchainer une cinquième victoire consécutive et conservent ainsi leur troisième place (34-29, score final).

 

Théo Alleaume

Prochain match TV

Slovénie

18:00

Jeu. 29 Fév.

France

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x