Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS J9

Pour les 70 ans du club, le H a fait respecter la logique contre Chartres

, par Dickson

Ce vendredi soir, contre Chartres, le HBC Nantes a célébré dignement ses 70 ans. Arborant un maillot collector violet à bande ,diagonale jaune, agrémenté de touches rappelant les années 80, les joueurs nantais se devaient de réaliser un match plein. Plusieurs anciennes gloires du club étaient présentes ce soir à la H Arena, parmi lesquelles( Thierry Anti, Olivier Nyokas, Frédéric Dole, Seufyann Sayad), ainsi que des personnalités locales. Comme à l'accoutumée, le match s'est déroulé à guichets fermés, devant 5 902 supporters, tous vêtus de violet, avec une mention spéciale pour les Ultr'H qui ont créé un magnifique tifo pour l'occasion.

UN PREMIER ACTE EN FAVEUR DU H

Le Handball Club nantais, son nom originel, fondé le 29 juin 1953, célèbre ce soir ses 70 ans dans l'excellence du Handball français. Club plutôt jeune dans l'élite, après un bref passage entre 1965 et 1967, qu'il n'a retrouvé qu'en 2008 : le début d'une formidable réussite et de succès qui l'ont mené jusqu'en finale de la Ligue des champions en 2018, et à laquelle il ne manque qu'un titre de champion de France. Les hommes de Grégory Cojean, présent au club depuis 2008, se devaient de réaliser un gros match pour fêter dignement l'anniversaire du club.

Après la reprise de la trêve internationale, les Nantais sont revenus avec de meilleures intentions en défense pour contrer leur adversaire. Avec une base défensive solide, composée de Toto et Cavalcanti, qui fonctionne très bien en début de match, et un Pesic en très grande forme pour contrer les attaques des hommes de Nebojsa Stojinovic, (3-0) au bout de 5 minutes de jeu. Avec le retour de blessure de Thibaud Briet et de Jorge Maqueda, les Nantais peuvent se permettre de jouer les coups à fond en profitant des largesses défensives laissées par les joueurs de Chartres. Julien Bos en profite pour marquer son deuxième but du match, portant le score à (5-1) au bout de 10 minutes de jeu. Nebojsa Stojinovic a pris son temps mort pour essayer de stopper les offensives nantaises, mais en vain. Le H continuait à faire des arrêts en défense et à marquer en contre-attaque, notamment par l'intermédiaire de Kauldi Odriozola et de Julien Bos sur penalty, portant le score à (9-5).

Chartres essaie de jouer et de résister aux attaques nantaises ; cependant, les joueurs de la base arrière sont en grande forme ce soir et parviennent à trouver des solutions. Maqueda et Briet en profitent pour faire leur retour de blessure, deux mois sans jouer pour le premier et trois semaines pour le deuxième, afin de retrouver du rythme et des sensations. Rivera accentue le score avec un geste dont il détient le secret, confirmant le petit matelas d'avance face à des joueurs de Chartres qui parviennent à rester au contact des joueurs nantais grâce à Bomastar, en grande forme depuis le début de la saison (15-11) à 5 minutes de la fin de la première mi-temps. Durant les dernières minutes du premier acte, les Nantais déroulent facilement avec un Ivan Pesic à 36% dans cette première mi temps et un but à la dernière seconde de Thibaut Briet pour rentrer avec un avantage de +6 au vestiaire (18-12).

Une deuxième mi-temps à sens unique

Grégory Cojean décide de faire entrer Viktor Hallgrimsson en ce début de seconde période, une décision couronnée de succès avec une première parade du portier nantais dès la première minute de cette seconde mi-temps. Par ailleurs, Cojean choisit de maintenir le même sept de départ afin d'accentuer le score et d'entrer rapidement dans la seconde période. Minne marque deux buts directement dans les cinq premières minutes de ce second acte mais se blesse après être retombé sur la cheville (droite) (22-15) au bout de 35 minutes de jeu. Toujours porté par son public, le H continue de respecter son adversaire en réalisant des montées de balles efficaces et en s'appliquant défensivement. C'est d'ailleurs le thème choisi par Grégory Cojean durant la trêve internationale pour travailler et performer de manière plus efficace. Chose réussie ce soir !

Défensivement, les Nantais réalisent une partie sérieuse, ce qui permet à Gregory Cojean de faire les rotations nécessaires pour maintenir l'écart (23-17) au bout de 40 minutes de jeu. Le H évolue en supériorité numérique durant certaines parties du match, ce qui a été bien géré durant les moments clés, constituant une réussite pour le coach nantais. Rivera marque sur penalty, et Briet accentue le score pour accroître leur avance (25-19) au bout de 45 minutes de jeu. En entrant dans le dernier quart d'heure, Gregory Cojean décide de redonner du temps de jeu à Maqueda. "Il était prévu avec le corps médical qu'il joue 2 fois 8 minutes pour retrouver du rythme", déclare le coach nantais. Cependant, sur une action qui paraissait anodine, il retombe sur le genou diminué et sort en grimaçant. Après la sortie de Minne en début de première mi-temps, voici une nouvelle qui vient assombrir le tableau et la fête d'anniversaire du club.

Le H ne lâche pas et maintient une avance constante, ce qui lui permet de gérer aisément le money time sans grand danger. Victoire des joueurs nantais (33-25) face aux Chartrains qui devront se ressaisir la semaine prochaine lors de la réception de Chambéry, tandis que le H se déplacera à Nîmes.

Les réactions

Le HBC Nantes repart avec la victoire, remportée avec brio pour célébrer les 70 ans du club. Les supporters ont eu droit, à la mi-temps, à une vidéo réalisée avec tous les joueurs emblématiques du club qui ne pouvaient pas être présents ce soir. De plus, le président Gael Pelletier a pris la parole à la fin du match pour remercier les supporters, les sponsors, les bénévoles, la mairie, etc., ainsi qu'une vidéo retransmise sur les écrans de la salle retraçant l'histoire du club.

Grégory Cojean est revenu sur les blessures qui viennent assombrir une performance prometteuse en conférence de presse. ''C'est embêtant, c'était au moment de la rotation avec Ovnicek pour Minne. Nous allons voir, aucun risque ne sera pris avec Minne sur une cheville opérée, il sera probablement absent pour les prochains matchs. Quant à Maqueda, il s'est fait ça tout seul, c'est inquiétant. Nous allons examiner cela avec le staff médical pour obtenir plus d'informations'', déclare le coach nantais.

Sur le match en lui-même, Grégory Cojean était satisfait de la prestation de ses joueurs. ''Nous avons, je pense, très bien débuté le match, même si nous avons manqué quelques tirs faciles. Nous sommes rentrés à la mi-temps avec une avance de +6, mais nous avons réussi à redémarrer avec un +2 pour mettre un coup derrière la tête à Chartres'', ajoute Cojean. Le point positif du match est que les ailiers ont beaucoup marqué aujourd'hui. ''Oui, c'est encourageant. On marque 33 buts même si on loupe quelques passes et buts sur le jeu d'attaque, on aurait pu faire mieux, notamment en ce qui concerne le placement du pivot.'' 

Rivera est lui revenu sur l'anniversaire du club, ''Oui, c'était une belle fête, le club a très bien organisé cela. C'était à nous de faire le boulot et nous avons réussi à être sérieux pour remporter le match'', déclare le capitaine nantais. Quelques petites pertes de balle peuvent être corrigées pour gommer les imperfections. ''Cela arrive souvent, nous devons corriger rapidement ce problème. Nous devons parfois calmer nos attaques'', précise Valero Rivera. Félix Landais  

Prochain match TV

Slovénie

09:00

Jeu. 25 Juil.

Danemark

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
NICOLAU
NICOLAU
8 mois il y a

Super ambiance,le retour de Maqueda fait du bien mais il se re -blesse ainsi que Minne esperont que pour les 2 joueurs et Le H c’est pas trop grave.Encore un peu de pertes de balles qui contre une « grosse écurie »ça doit être éviter.

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x