Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

MONDIAL (F)

La génération dorée suédoise face aux Bleues

, par Peter

CARLSON Jenny (Crédit IHF)

En battant facilement l'Allemagne en quart de final (27-20), la Suède s'est offert une demi-finale mondiale pour la seconde fois de son histoire. En 2017, les Suédoises étaient tombées face aux Françaises avant de finir au pied du podium.

Le scénario du parcours français semble parfait : une victoire face à la Norvège pour prendre la première place du groupe, le Danemark qui se retrouve dans l'autre moitié de tableau, un quart de finale face à la Tchéquie et une finale qui pourrait être l'acte II du duel France-Norvège, dans ce mondial. Mais pour y arriver, l'obstacle jaune se dresse devant les joueuses d'Olivier Krumbholz. Invaincues dans son mondial, les Suédoises ne vont pas laisser les Bleues réitérer l'histoire du Mondial 2017, en Allemagne, et essaieront de se hisser en finale, ce vendredi. Moins connues que leurs homologues scandinaves, les Suédoises n'ont pas encore acquis de titre à leur palmarès international. Leur meilleur résultat est une deuxième place à l'Euro 2010, après une finale perdue face à la Norvège.

L'effectif suédois est constitué de quelques têtes connues de la LFH comme Carin Strömberg et Anna Lagerquist des Neptunes de Nantes, Jenny Carlson du Brest Bretagne Handball ou encore Nathalie Hagman, ex-Nantaises, meilleure ailière droite du dernier championnat français. Tomas Axnér, sélectionneur suédois, compte également sur ses joueuses évoluant dans les clubs de Ligue des Champions. En tête de proue Linn Blohm, pivot de Györ et l'inamovible Jamina Roberts, arrière droite des Vipers de Kristiansand, vainqueure de la dernière Ligue de Champions. Pour l'occasion, Jamina Roberts honorera sa 226 sélections, ce vendredi, et sera la deuxième joueuse suédoise la plus capée de l'histoire.

Dans ce mondial, les Suédoises ont fait forte impression en réalisant un sans faute, après un premier tour sans encombre, puis un tour principal plus relevé avec le Monténégro et la Hongrie. Nathalie Hagman pointe en tête des scoreuses avec 38 buts, et la défense suédoise est tout simplement le meilleure avec seulement 19,5 buts encaissés par match et un taux de 41,2% de réussite pour les gardiennes, menées par Johanna Bundsen.

Sur le site de l'IHF, Nathalie Hagman déclare : « Nous sommes heureux d'être à nouveau ici, en demi-finale, ce qui est un énorme exploit pour la Suède et pour nous, en tant qu'équipe. Nous attendons avec impatience le match contre la France, une équipe très difficile à battre, mais nous donnerons tout pour être en finale ».

La France est prévenue, la réussite au tir sera cruciale face à une équipe suédoise qui jouera le tout pour le tout afin de rejoindre la finale de son mondial et couronner la génération Bundsen-Roberts-Hagman.

Prochain match TV

Slovénie

09:00

Jeu. 25 Juil.

Danemark

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
leFnake
leFnake
7 mois il y a

merci pour cet article de présentation très interessant

Vinch1
Vinch1
7 mois il y a

Ca va être un p…..n de combat ! … un match de ouf

Chabalabala
Chabalabala
7 mois il y a

Gaffe aux Suédoises, équipe complète, une bonne tireuse de loin, Roberts en 1v1, des ailières qui marquent, bonnes gardiennes… Encore une fois, tout dépendra de la défense proposée par les Bleues et la forme des gardiennes. Sans oublier la réussite au shoot… Ça va être caliente !…

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x