Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS (J24)

Cesson réalise une belle opération face au FENIX

, par Omeyer

Junior Tuzolana (Cesson-Rennes Metropole HB)lkse

Début de 24ème journée tonitruant avec cette affiche entre le FENIX et Cesson. Avec un match nul et une défaite sur les six dernières rencontres, les Bretons sont sur une bonne dynamique et comptaient bien le rester. En face, la lutte pour la quatrième place est toujours à l'ordre du jour pour les Occitans. Maitres de la rencontre de long en large, les Bretons s'offre une belle victoire avant de recevoir Paris (29-31).

Des portiers tout feu tout flamme

Jef Lettens s'étant fracturé le pouce avant la rencontre face à Dunkerque, c'est Téodor Paul qui officie dans les cages toulousaines. Le portier slovaque, tout comme le cubain Alejandro Romero qu'il a face à lui, se met sur son 31. Les deux gardiens cumulent une douzaine de parades, alors que le premier quart d'heure de jeu est à peine atteint (6-7, 14').

Solides en défense, les Bretons mènent la vie dure aux locaux malgré l'exclusion temporaire de Mathéo Briffe. Sur son aile gauche, Junior Tuzolana affiche pour le moment, un sans-faute, trouvant lucarne sur lucarne. Menés de trois buts, le premier temps mort ne tarde pas à venir pour les locaux. L'absence de Bakary Diallo se fait sentir, le défenseur exclusif n'aura pas été de trop pour le moment (9-12, 22'). En difficulté sur sa ligne, le portier slovaque finit sa période sur deux arrêts précieux, qui permettent à Toulouse de rester à -3 (15-18, 30').

"On arrive à un point de la saison où les organismes sont fatigués, c'est comme ça, on accepte. En première mi-temps, la défense a été moins bonne, notamment en terme d'adaptation. Après, on s'est ajustés, on était dans le duel physique, dans un match qui était long donc sur ce point-là je ne peux pas reprocher grand chose à mes joueurs"(Daniel Andjelkovic)

Cesson maitrise son match de long en large

Un but et deux arrêts, les locaux repartent sur de bonnes bases cette seconde période. Contrairement à celles du FENIX, les attaques de Cesson sont rapides et efficaces : une combinaison bien effectuée ou un duel remporté et c'est un nouveau but à la clé (19-22, 40'). De l'autre côté, le jeu est tout aussi huilé, cependant les pertes de balles viennent gâcher les offensives occitanes, souvent punies d'un but breton juste derrière.

Réduits à cinq, le moment est mal choisi pour ce précipiter et c'est ce que vont faire les locaux, perdant le ballon du -1. Une mauvaise passe de Gonzalo Vieira qui débouchera sur un +4 des Bretons, Junior Tuzolana toujours aussi efficace (21-25, 47'). C'est désormais au tour de Cesson d'être en infériorité numérique, tandis que le FENIX lutte pour remonter ses trois buts de retard. Une infériorité parfaitement géré, de laquelle les hommes de Sébastien Leriche vont ressortir grandis d'un nouveau but d'écart, affichant dorénavant quatre buts d'avance. Le FENIX tente une défense tout-terrain mais le mal est déjà fait et la défaite est inévitable (29-31, score final).

"En 2024, on est très bien donc on avait envie de continuer comme ça, que ce soit dans le résultat comme dans le contenu et c'est ce qu'on a fait ce soir. On a eu des défenses différentes, en attaque c'était varié, on a eu du but dans toutes les positions donc c'est très satisfaisant" (Junior Tuzolana).

A Toulouse, Théo Alleaume

Prochain match TV

PSG Handball

20:45

Ven. 31 Mai.

Pays Aix UC

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Philippemhb
Philippemhb
1 mois il y a

Hé bien!
Il y a un groupe d’équipes qui se tiennent à pas grand chose (Toulouse, Cesson, Nîmes, Limoges, St Raphaël, Aix et Chambéry)…Autant d’adversaires chez lesquels la victoire n’est pas aisée…Beau résultat des bretons qui ne partaient pas favoris à Toulouse…Andjelkovic évoque la fatigue de son effectif alors que ces derniers ne jouent qu’un match par semaine…peut-être un peu excessif d’avancer un tel argument surtout face à un concurrent qui en est au même point…
Ballottage favorable pour Le Fénix pour la place 4 qualificative à L’European Ligue qui, même en cas de victoire de ses deux poursuivants Limoges et Nîmes conservera 4 points d’avance …

Dernière modification le 1 mois il y a par Philippemhb
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x