Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Proligue

Final 4 : Un Gérard de gala, revoilà Istres !

, par Butto

Vincent Gérard (Istres HB) ©PHOTOSPORTNORMANDY

Elle sentait la poudre celle-là. La deuxième demi-finale du Final 4 de Proligue opposait Sélestat, dans son antre du CSI, face à Istres. Après une bataille acharnée, c'est Istres qui l'a emporté 28-26. 

Violet contre violet. Sélestat contre Istres. Voilà le duel proposé au CSI dans cette deuxième demi-finale du Final 4 de Proligue. La rencontre démarre sur les chapeaux de roues. Des arrêts, des buts et du jeu rapide. Voilà ce qui caractérise les premières minutes. Côté istréen, Geoffroy Carabasse en poste de pivot est la solution principale dans les cinq premières minutes. De l'autre côté du terrain, il impose son physique et harangue ses partenaires. L'impact est clairement mis par les hommes de Gilles Derot qui ne sont pas là pour faire de la figuration (5-3, 9').

Mais dans son antre, Sélestat est plus que poussé par un public bouillant. Tanguy Thomas (5/7 dans le premier acte), l'ailier showman supersonique, permet d'embraser la salle. Les Alsaciens ne sont jamais loin, mais s'oublient trop souvent en défense, offrant des boulevards à l'ancien de la maison, Toke Schröder. L'arrière gauche istréen est diablement efficace en première période, signant un 7/8 à 88%. Dans ses cages, Gretar Gudjonnson ne peut que constater les dégâts. Istres mène 17-14 à la pause.

Quelle seconde période !

Vincent Gérard (Istres Handball) © Daniel Hamang

"Le discours que je vais tenir aux joueurs c'est de se dire "quitte à être là, autant jouer". Tremblay a une très belle équipe, mais sur une finale on ne sait pas ce qu'il peut se passer. Ça serait dommage de finir mal. On est clairement pas favoris mais à nous de nous offrir un beau match."

Vincent Gérard sur la finale demain face à Tremblay

Le début du second acte est à l'avantage des Istréens qui repartent sur les mêmes bases qui ont fait leur succès. Tom Vinatier, le demi-centre sélestadien, apporte par sa vitesse et son 1 contre 1 fuyant. Dans les cages, Gudjonnson se met au niveau de son compère istréen. Vinatier toujours, fait exploser la salle lorsqu'il inscrit le but pour passer devant (19-20, 41'). Le match se durcit, toujours dans le bon esprit. Les ballons sont brûlants et aucune équipe ne fait l'écart (23-23, 48'). Les deux équipes se rendent coup pour coup, le terrain est essuyé toutes les 30 secondes (25-25, 55'). Dans un money time littéralement irrespirable, Sélestat a la balle pour égaliser à 27 partout. Cependant, le tir d'Hugo Van Ee heurte le poteau. Istres l'emporte 28-26 avec un dernier but de Lubin Gensoulen. Vincent Gérard, élu homme du match, termine la rencontre avec 17 arrêts. Demain, Tremblay et Istres se disputeront le titre de champion de Proligue. Rendez-vous à 15h15 !

Hugo Gueritaine, en direct de Sélestat

0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jeanloup47
jeanloup47
1 mois il y a

V G revenu à son meilleur niveau…. De bon augure pour les J O
Dommage pour Istres et la ligue 1 qu’il ait choisi de raccrocher le maillot !

jld64
jld64
1 mois il y a

finale de proligue Dumoulin Vs Gérard il y a 6 ans c’était l’opposition en finale de ligue des Champions

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x