Mondial U21

Les 16 juniors vus par leur capitaine

crédit : IHF (S.Pillaud)

Ils seront finalement 16 à partir à Alger le 17 juillet. Après deux derniers tests matchs à Abbeville contre l’Islande, et autant de victoire (38-21 et 34-29), le sélectionneur Yohann Delattre a écarté le gardien Romain Mathias et doit se séparer de Dylan Garain (blessure à la cheville). Outre ces deux joueurs, il a préféré reprendre Gabriel Nyembo au poste de pivot à la place de David Lobry, testé durant l’Airport Trophy. Notons que dans les absents de marque, nous avons Ludovic Fabregas (préservé) et Benoît Kounkoud (blessure). Il ne reste plus que 16 joueurs pour le mondial junior (U21), et ceux-ci nous sont présenté par le capitaine de cette formation, Lucas Ferrandier.

Les gardiens

Julien Meyer – Medhi Harbaoui
Medhi Harbaoui, on a vu que c’était un très bon gardien sur ce tournoi [à l’Airport Trophy]. Il a fait de très bon matchs en relais de Julien mais aussi en commençant contre la Suisse. Je pense que c’est un très bon numéro deux, qui peut apporter énormément sur la compétition dans les moments clés. Julien Meyer (photo) nous avait manqué sur les deux dernières compétitions. Il était au Brésil avec les juniors en 2015 et était blessé au pied pour l’Euro l’année dernière. C’est un plus pour l’équipe, après il ne faut pas qu’on s’endorme sur l’oreiller en se disant qu’il y a Julien ! Il faut qu’on continue à défendre et, lui, il fera les arrêts derrière. Faut pas qu’on arrête de défendre quand il est là.

Les ailiers gauche

Etienne Mocquais – Adama Keita
Etienne Mocquais (photo) c’est mon collègue de chambre depuis Créteil et en équipe de France ! Il a un côté déconneur sur les bords. À l’aile gauche il nous fait du bien, il tire aussi les penaltys. Adama Keita n’est pas là depuis longtemps. Ce sera sa première compétition internationale. Il s’est super bien intégré au groupe, aussi bien sur le terrain qu’en dehors. Il n’y a sincèrement rien à reprocher.

Les arrières gauche

Junior Scott – Romain Lagarde
Junior Scott a une grande force de frappe, une grande percussion et un bras puissant. Il tire fort, on va en avoir besoin sur la compétition, et humainement c’est un super gars. Romain Lagarde, c’est le boucher ! Il a une force de dingue et, au tir, ça doit être le plus fort de l’équipe. Et physiquement en défense, il en impose…

Les demi-centres

Aymeric Minne – Lucas Ferrandier
Aymeric Minne (photo), c’est un très bon mec sur et en dehors du terrain. Il peut aussi bien jouer arrière gauche que demi-centre, c’est une polyvalence qui nous fait du bien. C’est un de nos joueur clé. Puis moi… J’essaye d’apporter tout ce que je peux. Faire jouer l’équipe au maximum. En dehors, je suis plutôt un des guignols aussi, tout en restant sérieux sur le travail demandé.

Les pivots

Hugo Kamtchop-Baril – Dragan Pechmalbec – Gabriel Nyembo
Hugo Kamtchop a pris une autre dimension cette année, aussi bien en défense qu’en attaque. Ça nous a fait suer qu’il se soit blessé contre l’Allemagne, car on sait qu’il va nous apporter et tout donner pour l’équipe. C’est un soldat… Comme Dragan Pechmalbec ! [Rire] Dragan, c‘est le soldat par excellence, on sait qu’il donnera tout pour le maillot. En dehors il est plus discret, mais sur le terrain on sait qu’il ne trichera pas et qu’il va tout donner. [Gabriel Nyembo n’étant pas présent à l’Airport Trophy, nous n’en avons malheureusement pas parlé].

Les arrières droit

Tom Pelayo – Melvyn Richardson – Dika Mem
Tom Pelayoc’est un peu le clown de l’équipe ! Il est pas très bon à Mario Kart [rire], mais il apporte une vraie joie de vivre au groupe et, sur le terrain, il fait le boulot. Il y a besoin de mec comme ça dans le groupe. Melvyn Richardson est un des cadre, il a joué avec les A… Ce sera un joueur clé, déjà en étant MVP des dernières compétitions. On compte sur lui. Dika Mem… [Dika arrive à ce moment] Il a pris une autre ampleur, il a été titulaire au final four… [Dika proteste, Lucas rigole] Il va apporter son expérience des grands événements. Il fait aussi parti des quelques joueurs sur qui on comptera dans les moments clés. En dehors, il n’a pas changé ! [Les deux plaisantent]

Les ailiers droit

Yannis Lenne – Florian Billant
Yannis Lenne a passé un cap depuis qu’il a rejoint les A et signé dans un grand club, mais il ne se prend pas la tête. Il a pas changé avec nous. Florian Billant (photo) est beaucoup plus discret. À chaque fois qu’il est sur le terrain, il apporte ce qu’il sait faire sans fioriture, c’est positif. On peut pas avoir que des clowns dans cette équipe ! C’est super d’avoir un mec comme ça.

Propos recueillit à Kloten durant l’Airport Trophy.
Maxime Thomas

20 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 12 juillet 2017 à 08h38

    Allez les jeunes et bon courage !!! Et ne sous estomez surtout pas les équipes ! Meme faible sur papier.

  2. The Fan - le 12 juillet 2017 à 08h50

    Avec un effectif pareil (même si il manque Fabreguas et Kounkoud), l’objectif serait une médaille.

  3. Pseudo - le 12 juillet 2017 à 09h52

    Avec un effectif comme ça, l’objectif ne peut être que l’or ! Ils écrasent les meilleures équipes mondiales (Espagne championne d’Europe écrasée, souvent à -10, Islande piétinée : -17!!! C’est le score d’un MHB-Saran !!!). En tous cas très bon article, ça fait du bien d’avoir des nouvelles de cette équipes incroyable et hors-normes !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves