All – Flenburg

Ljubomir Vranjes prolonge jusqu’en 2020

Vranjes

Le SG Flensburg avait convié la presse ce jour en amont de son match de championnat face à Melsungen. L’invitation n’avait pas d’objet précis si ce n’est de parler de l’avenir. Les spéculations allaient bon train depuis 48h avec des possibles annonces de recrutement pour le futur, notamment grâce à l’arrivée de nouveaux sponsors en provenance du Danemark. Au final, cela concernait uniquement le coach vedette : le suédois Ljubomir Vranjes.

Celui qui est l’artisan de la victoire finale en Ligue des Champions en 2014 au Final4 de Cologne a décidé de prolonger l’aventure avec le SG Flensburg. En effet, le meilleur coach du monde 2014 a décidé de prolonger son contrat jusqu’en 2020 avec le club du Nord de l’Allemagne. Manager talentueux reconnu à travers l’Europe, il avait notamment pris les reines de la sélection de Serbie en 2014 et le PSG lui avait fait les yeux doux la saison passée pour venir remplacer Philippe Gardent, “Ljubo” a décidé de continuer au sein de son club de toujours dans lequel il était arrivé en 2006 en tant que joueur. Une sacrée bonne nouvelle pour le jeune international français, Kentin Mahé, qui a rejoint Flensburg cet été pour profiter de l’expertise du coach suédois. Aux dernières nouvelles, et malgré sa blessure, Kentin est très heureux de collaborer aux côtés de Ljubomir Vranjes qui n’a pas son pareil pour conseiller et diriger ses joueurs.

Pub Espace Pronos Allemagne

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kieler - le 12 septembre 2015 à 21h34

    Ljubomir Vranjes prolonge… Et vient de perdre contre Melsungen à Flensburg ! Kiel est vengé XD

    • _vince_ - le 12 septembre 2015 à 22h35

      en même temps, c'était déjà plus que juste contre Hambourg en milieu de semaine !!
      ça va être un championnat passionnant, je regrette seulement que ce soit un goal average global et non particulier.

      • ameno73 - le 13 septembre 2015 à 10h53

        C'est vrai qu'en handball, ce système ne paraît pas très bien adapté. C'est tellement rapide pour créer un écart important quand l'équipe en face ne joue pas le match à fond que ce système peut en quelque sorte tout fausser…
        Le (non-)match de Berlin à Kiel il y a deux ans est un bon exemple, et je pense que les RNL l'ont toujours en travers de la gorge…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).