CdL – Barrages

Tremblay, première réussie

Ternel Tremblay

Tremblay a validé son ticket pour le prochain tour de la coupe de la Ligue, en éliminant respectivement Chartres (29-25). Les hommes de David Christmann affronteront Chambéry jeudi prochain en quart de finale.

Sako TremblayIl aura fallu un petit quart d’heure aux Tremblaysiens pour prendre la mesure de leurs premiers adversaires officiels de la saison, qui s’étaient déplacés sans de nombreux élements. Pyshkin, Kudinov, Capella, Grahovac, autant de manquants à l’appel pour Pascal Mahé, qui avait pourtant vu son équipe rentrer tambour battant dans la partie (5-7, 15′). Que ce soient Robin Molinié ou Borut Oslak, ils étaient loin d’être venus en goguette. “Même si pour nous, c’était encore un match de préparation, je suis satisfait de ce que j’ai vu” racontait Pascal Mahé, le coach du CMHB 28. “On aurait même pu creuser un peu plus l’écart en première mi-temps sans quelques échecs au shoot“. Mais une fois Ivezic réveillé, Tremblay a logiquement pris l’avantage, profitant de neuf minutes sans encaisser de buts. La rentrée du jeune Adama Sako servait de détonateur et ses appuis de folie décontenancaient la défense adverse. Tantôt jouant pour lui même, tantôt lachant les ballons dans le bon timing, le gamin de 20 ans éclaboussait le match de son talent, pour la plus grande joie de son coach. “Adama fait une très bonne entrée, dans la lignée de sa préparation, et il va être appelé à prendre de plus en plus de volume” se satisfaisait celui-ci, avant de souligner la bonne prestation des autres nouveaux. Tremblay déroulait en cette fin de première période, et grâce à un Romain Ternel taille patron, passait en tête à la pause (14-10).

Chartres à court de rotations

Arvin-Berod ChartresPascal Mahé prenait le parti de faire tourner en deuxième période pour offrir quelques minutes de temps de jeu à Martin Gaillard et à Can Celebi. Le gaucher turc se montrait d’ailleurs plutôt à son avantage, et permettait à son équipe de recoller à deux buts dès le retour des vestiaires (17-15, 37′). Mais la défense tremblaysienne reprenait de nouveau le dessus, et les Chartrains peinaient à trouver des solutions. Seul Robin Molinié et Borut Oslak trouvaient la faille, tandis que de l’autre côté du terrain, Yohann Ploquin, très bon jusque là, baissait un peu de régime dans sa cage. “On tire peu sur les mêmes à cause des absents, il y a une fatigue logique qui s’installe” constatait Pascal Mahé. “Quand on récupérera nos absents, on pourra peut être aller accrocher ce genre d’équipes, mais pour l’instant il nous en manque encore un petit peu”. Les Tremblaysiens s’engouffraient dans la brêche, notamment avec un Miklavcic incisif en seconde période, et reprenaient le large au tableau d’affichage. De deux, l’écart passait à six unités, avec Jérémy Darras en artificier principal (26-20, 48′). “Offensivement, on a eu des phases qui m’ont vraiment fait plaisir, il y a du danger de partout, la balle circule bien, j’ai l’impression qu’on est sur le bon chemin” se réjouissait Christmann qui, de son banc a moins apprécié la fin de match relâchée de ses ouailles. Le match gagné, celles-ci laissaient Chartres réduire l’écart en perdant quelques ballons facilement, ce qui n’a pas forcément plu à leur coach : “La fin de match me plait moins que le reste. Quand on joue contre Montpellier, ils nous en mettent dix parce qu’il y a un vrai écart entre les deux équipes. J’aimerais que dans les matchs où nous sommes supérieurs à l’adversaire, on ne se contente pas du minimum“. Mais l’essentiel était bien dans la qualification finale, acquise avec une victoire 29-25.

Tremblay à Chambéry jeudi

Pour Chartres, ce sont donc deux semaines sans match qui se présentent avant le déplacement à Montpellier en ouverture de la LNH. L’occasion de continuer à travailler ? “Oui, mais j’aurais aimé aller jouer à Chambéry la semaine prochaine car on progresse plus dans des matchs comme ceux de ce soir, avec de l’enjeu, un adversaire qui se donne” constatait Pascal Mahé, malgré les satisfactions du soir. David Christmann, lui, a fait de cette coupe un objectif, et espère bien que ses troupes seront aussi mobilisées jeudi prochain, dans une salle où ils n’ont pas perdu depuis trois ans.

Kévin Domas

HandNews & CasalHand

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Frenchi - le 27 août 2015 à 12h46

    29-25 contre un promu en manque de rotations c’est plus que moyen. Je comprends le coup de gueule de Christmann sur la fin de match, quand l’adversaire est inférieur on le respecte jusqu’au bout et on joue le match à fond.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).