EHF Cup – 2e tour

Chambéry bien accompagné

Les matches aller de la coupe EHF viennent de se dérouler ce week-end. À l’instar de Chambéry, la plupart des équipes jouant à domicile se sont imposées et tenteront de garder cet avantage le week-end prochain.

Lukas Nilsson

Lukas Nilsson (Ystads-Suède) est meilleur marqueur actuel du 2e tour avec 15 buts

Trois clubs seulement ont réussis la performance de s’imposer à l’extérieur. Il s’agit de RK Borac à Haslum, de SKA Minsk au HV Kras/Volendam et de Csurgoi KK à Pogon Szczecin. À noter que le Dinamo Bucaresti (Roumanie) et OIF Arendal (Norvège) sont déjà qualifiés pour le troisième tour.

La « french touch » de Bucarest

En effet, le Dinamo et Arendal jouaient les deux rencontres dès ce week-end à domicile, respectivement face aux grecs du Diomidis Argous et aux kosovars du BESA Famiglia. Les deux équipes n’ont pas fait illusions longtemps, en s’inclinant lourdement dès la première rencontre.

Le Dinamo a pu compter sur ses deux français Ibrahim Diaw (14 buts en deux matches) et Pierre-Yves Ragot (9 buts), qui ont donc finit premier et second buteurs du Dinamo ! Les expatriés en Roumanie pourraient revenir en France le temps d’un match, du côté de Saint-Raphaël ou Nantes.

D’autres noms sont loin d’être inconnus en LNH. Ainsi, l’un des hommes fort de la victoire de Borac à Haslum (28-29) n’est autre qu’un certain Mladen Bojinovic (6 buts). De son côté, l’ancien de Dunkerque Espen Lie Hansen n’aura pas réussis avec Bregenz (Autriche) à ramener la victoire de l’autre club roumain, le CSM Bucarest, malgré ses 7 buts.

L’EHF cup, étendard de la jeunesse européenne

Les générations émergentes ont également été bien en vue durant ce tour préliminaire de coupe EHF. Le meilleur exemple, c’est le triomphe de la jeunesse Biélorusse à l’œuvre dans le club SKA Minsk avec en tête de liste Karalek (Pivot – né en 1996), Vailupau (AlD – 1995) et Shynkel (ArG – 1994). Avec une éclatante victoire 25 à 32 aux Pays-Bas face au HV Kras/Volendam, on devrait les voir au troisième tour.

L’autre exemple, c’est la performance de Lukas Nilsson (1996) avec Ystad. Avec ses 15 buts, il n’évite pas la défaite aux siens (30-28) mais il évite aux Suédois une trop grande différence de but face au Permskie Medvedi (Russie) dans le choc de ce deuxième tour.
Une situation comparable avec celle de l’autre club Suédois Alingsas qui s’est incliné 27 à 25 en Suisse face à St Omar St Gallen. Konradsson (1994) et Claar (1997) avec 6 buts chacun, empêchent ainsi l’équipe du futur Kieler Babak (1993 – 7 buts) de bénéficier d’un écart important.

Rien à faire en revanche pour Varazdin, et sa moyenne d’âge de 21 ans, face au RK Nexe (30-20) dans le duel Croate du deuxième tour.

Les résultats du deuxième tour

Dinamo Bucarest (Rou) 26-21 ; 35-20 Diomidis Argous (Gre)
OIF Arendal (Nor) 34-18 ; 31-25 KH BESA Famiglia (Kos)
Dinamo Bucarest et OIF Arendal qualifiés

Pogon Szczecin (Pol) 27-30 Csurgoi KK (Hon)
Talent Plzen (Rtc) 27-24 RK Porec (Cro)
Pfadi Winterthur (Sui) 31-24 Pölva Serviti (Est)
Hubo Initia Hasselt (Bel) 27-20 RK Spartak Vojput (Ser)
Permskie Medvedi (Rus) 30-28 Ystads IF (Suè)
CSM Bucarest (Rou) 28-24 Bregenz Handball (Aut)
TSV St Omar St Gallen (Sui) 27-25 Alingsas HK (Suè)
RK Nexe (Cro) 30-20 GRK Varazdin 1930 (Cro)
Holstebro (Dan) 36-31 Sporting (Por)
Gornik Zabrze (Pol) 28-25 ZTR Zaporozhye (Ukr)
Haslum (Nor) 28-29 RK Borac (Ser)
HV Kras/Volendam (P-B) 25-32 SKA Minsk (Bié)
Chambéry 
35-12 Hlohovec

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).