LNH – J20

Nantes garde de la ressource

IMG_3539

Avec une sérénité de patrons, les Nantais ont passé sans encombre l’obstacle nîmois, après trois confrontations perdues face à ces valeureux Gardois.

Le H va bien bien, très bien même. Avec les traits tirés et peut-être un peu moins de “cannes” qu’à  l’accoutumée, mais il a su trouver grâce à une jauge confiance à son maximum les ressources nécessaires pour tenir le coup et s’octroyer les deux points du succès face à une Green Team non sans détermination, restant perpétuellement dans la roue de leurs hôtes.

Pourtant la lucidité locale s’affichait en mode alternatif question attaque, pertes de balles et contre-attaques manquées jalonnant la rencontre. La défense et son ministre Feliho, parfaitement secondé par Gharbi, permettait toutefois de contenir les gâchettes gardoises – “l’une des clés de la victoire” pour le patron nantais – et surtout user la concentration des Verts. Mais alors qu’on aurait pu penser les Nîmois définitivement distancés (16-10, 27e), les hommes de Franck Maurice parvenaient avec envie à retrouver une stabilité défensive  (19-18, 35e). Trop tard, le sprint final engloutissant les ultimes énergies nîmoises (27-25 55e, 28-26 57e), Nantes l’abordant  sans s’affoler, poussant régulièrement leurs invités à la faute. La vista de Claire (10 buts, avec un sans faute au jet de sept mètres, 6/6) comme la plénitude de Camarero (8/10 au tir) auront eu raison de Nîmois à qui finalement il n’aura pas manqué grand-chose…

Ils ont dit…

Guillaume Saurina : « On les savait fatigués, il aurait fallu les prendre bien plus vite à la gorge d’entrée. On a fait les efforts mais sans parvenir à retrouver la fluidité offensive qui nous avait portés contre réussite Saint-Raphaël. Résultat : c’est nous qui avons couru derrière eux tout le match… On a perdu trop de ballons pour espérer les bousculer véritablement. Dommage, car on avait les solutions. »

Thierry Anti : « On était usés, cramés… mais avec le cœur on est capable de bonnes choses. Je m’attendais évidemment à ne pas avoir un Alberto Entrerrios aussi frais que sur les derniers rendez-vous, Je suis vraiment content du travail de mes jeunes, Jordan Camarero, O’Brian Nyateu et Florian Delacroix en tête. C’était un match pour eux, pour me montrer que leur faire confiance est la bonne solution. »

NANTES – NIMES : 31-27 (18-15)

Arbitres : Messieurs PICHON et REVERET

HBCN : Schulz (1e à la 30e : 6 Arrêts) , Skof  (30e à la 60e : 4 arrêts); Delecroix 3, Toumi 0, Claire 10, Gharbi 2, Nyateu 2, Camarero 8, Anic 0, Feliho 0, Lagarde 1, Tournat 2 .Coach : Thierry ANTI

2×2′ : Maqueda (14e), Nyateu (20e) ,

USAM : Desbonnet (1e à la 30e, 2 arrêts), Idrissi (30e à la 60e , 11 Arrêts) ; Mourioux 1, Haon 0, Gallego 1, Rebichon 2, Podsialdo 0, Hallgrimsson 4, Saurina 8, Brun 1, Waeghe 1, Ferreiro 3, Tesorière 1, Aguirrezabalaga 5. Coach : Franck MAURICE

4×2′ : Ferreiro (14e et 24e), Rebichon (44e), Gallego (47e)

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. skancho - le 9 avril 2015 à 17h40

    Sympa de voir sur le terrain, à la fin : Tournat, Nyateu, Lagarde et Camarero. La formation commence à payer, c'est de bon augure !

  2. Bertrand - le 10 avril 2015 à 01h12

    et Delecroix 😉

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).