LNH – Chartres

Fin de carrière pour Ostertag, Mongin, Karsenty et Astruc

Ostertag Chartres
Quatre joueurs chartrains ont décidé de mettre un terme à leur carrière sur une montée en LNH. Thibaut Karsenty, Sébastien Mongin, Sébastien Ostertag et Sylvain Astruc arrêtent en effet leur carrière professionnelle.

Pouvaient-ils rêver meilleure fin de carrière qu’une montée en LNH à l’issue d’une finale retour haletante contre Mulhouse ? Les quatre nouveaux retraités du handball chartrain ont eu leur plein d’émotion et de suspense pour le dernier match de leur carrière. Leur arrêt marque aussi la fin d’une époque pour Chartres, qui a franchi une à une les étapes depuis quelques années avant d’arriver en LNH dès septembre prochain.

En fin de contrat, Sylvain Astruc se posait la question de relever ou non un dernier challenge dans un autre club. Le portier chartrain de 36 ans va désormais intégrer le staff technique et interviendra quelques heures par semaine pour entraîner les gardiens. Arrivé à Chartres il y a six ans, il a fortement contribué à installer le club en D2 puis à placer l’équipe en haut de tableau. Passé par Cesson et Nantes, il est remplacé par Yohann Ploquin.

KarsentyThibaut Karsenty tourne également la page d’une riche carrière professionnelle. L’ailier gauche de 33 ans va désormais occuper à temps plein le poste de manager général du club. Il avait découvert cette fonction lors de la saison 2013-2014 tout en menant de front sa carrière de joueur dans les rangs chartrains. Formé à Créteil, il a disputé son premier match en Division 1 à 17 ans. Il a ensuite pris la direction de Pontault-Combault de 2002 à 2006. Après un bref passage à Villemomble, il rejoint Stéphane Moualek à Nantes. Ce sera le début d’une belle histoire avec le H pendant trois ans. Alors qu’il était tout proche de rejoindre le Paris Handball, il met finalement le cap sur Chartres en 2010.

Sébastien Mongin arrête lui aussi sa carrière, à 37 ans. Le demi-centre international, qui a été sélectionné à 14 reprises en équipe de France, a éclaté au plus haut niveau à Istres entre 2000 et 2004. Remarqué par le Paris Handball, il part alors au sein du club de la capitale et termine à la deuxième place du championnat pour sa première saison à Paris. Son passage parisien lui permet d’ajouter la Coupe de France 2007 à son palmarès. Cap ensuite sur Tremblay pendant quatre ans. Il participe notamment à l’aventure européenne du club conclue par une finale perdue de Coupe des Coupes en 2011. Une grave blessure au genou le contraint à mettre un terme prématuré à sa saison 2011-2012. Il rejoint Chartres où son expérience aura été précieuse pendant trois ans.

Enfin, Sébastien Ostertag est le dernier joueur à prendre sa retraite sportive cet été. Blessé pendant plusieurs mois à son arrivée à Chartres, il n’a jamais pu donner la pleine mesure de son talent. Appelé à 29 reprises en équipe de France, il a décroché l’or au Mondial 2009 en Croatie et a été sacré champion d’Europe avec les Experts un an plus tard en Autriche. Formé à Livry-Gargan, il est l’un des piliers du club qui évolue en Division 1 au début des années 2000. Il part ensuite chez le voisin tremblaysien. C’est à Tremblay qu’il s’imposera comme un ailier gauche de tout premier plan dans l’Hexagone. Pendant sept ans, il prend part à la montée en puissance de Tremblay avant de signer à Chartres en 2012. Sébastien Ostertag ne quitte pas l’Eure et Loir puisqu’il devient éducateur au sein du club.

HandNews & CasalHand

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).