Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LNH – USAM

A. Rahim : « J’ai très faim ! »

, par Mocanu

Crédit photo : Jean-Pierre Riboli
Crédit photo : Jean-Pierre Riboli

Alors que Nîmes se déplace ce soir à Nantes (20h30), un joueur gardois est impatient de retrouver les terrains après plusieurs semaines d’absence. Le demi-centre algérien Abdelkader Rahim, qui n’a pas été épargné par les blessures depuis le début de la saison, se confie à Handnews.

Avec seulement trois matches de LNH à son actif depuis septembre, Abdelkader Rahim a dû ronger son frein au bord du terrain pendant que son équipe se battait pour le maintien. Une situation que le vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations en 2014 espère oublier rapidement. « Je vais très bien,  de mieux en mieux, explique-t-il après avoir été victime d’une inflammation du nerf supra-scapulaire (épaule). Entre mi-août et fin décembre, je n’ai pas su ce que j’avais précisément. C’est ce qui m’a le plus embêté car j’étais dans l’inconnu. »

« J’attends mon premier match avec impatience »

Crédit photo : Jean-Pierre Riboli
Crédit photo : Jean-Pierre Riboli

Sa blessure l’a contraint à regarder le Mondial qatari à la télé alors qu’il rêvait d’accompagner ses coéquipiers pour le championnat du monde. « Ce fut bien sûr une déception, avoue le joueur de 24 ans. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut jouer un mondial, mais j’ai fait le choix de ne pas y aller pour partir en centre de rééducation à Cap Breton pour revenir en forme. Je sais que ce choix sera payant. »

De retour à l’entraînement depuis trois semaines, Abdelkader Rahim a disputé un match avec l’équipe réserve de l’USAM en Nationale 2. Après huit mois d’arrêt, sa détermination semble au maximum. « J’ai retrouvé toutes mes sensations assez rapidement, explique-t-il comme un avertissement pour ses futurs adversaires. Il faut que j’enchaîne les matches pour retrouver du rythme. Je suis à la disposition du coach pour jouer. J’attends mon premier match avec impatience. J’ai très faim ! »

Vers une prolongation à Nîmes ?

Crédit photo : USAM
Crédit photo : USAM

Le demi-centre international est conscient du chemin parcouru pour revenir au sein de la Green Team, lui qui n’a joué que trois matches cette saison avec ses partenaires. « Ce n’est pas une saison simple, confie-t-il avec euphémisme. En tant que sportif professionnel, ce sont des choses que l’on doit apprendre à gérer. Mentalement, cela m’a rendu beaucoup plus fort. Cette blessure est derrière moi, la page est désormais tournée. »

L’ancien joueur de Nancy a donc les yeux rivés sur la fin de saison de l’USAM, avec une onzième place actuelle qui pourrait ouvrir l’appétit des gardois pour les derniers matches à venir. « Il reste une belle fin de saison à jouer, explique-t-il. On peut encore aller chercher quelque chose. Je suis très motivé pour revenir jouer les sept matches restant. » Etudiant en Master 2 en management de la stratégie de la politique commerciale, Abdelkader Rahim pourra alors penser à son avenir. « J’ai fait part au président et au coach de mon envie de rester à Nîmes, poursuit-il. Le projet de l’USAM est très intéressant et j’aimerais en faire partie. Je reste à l’écoute de toute proposition, même si ma priorité est de rester et de m’imposer à l’USAM. »

Olivier Poignard

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x