Pro D2 – Play-offs

Cherbourg et Billère, l’incroyable imbroglio

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Officiellement cinquième de Pro D2 après sa victoire contre Angers (24-26) vendredi, Cherbourg devrait affronter Mulhouse mercredi soir en demi-finale aller des play-offs. Mais la fédération n‘ayant toujours pas rendu son verdict suite à l’appel de Billère concernant ses trois points de suspension, les deux équipes ne savent pas sur quel pied danser.

Si la Pro D2 nous a habitués depuis plusieurs années à des fins de saison mouvementées sur le plan extra-sportif, la cuvée 2014-2015 occupe sans conteste le haut du panier. A trois jours des demi-finales des play-offs, Mulhouse ne sait toujours pas s’il se déplacera à Cherbourg ou à Billère. La situation est ubuesque mais la fédération semble évoluer sur une autre planète sur ce dossier, ignorant les contraintes à court terme qui entourent les équipes concernées.

Une situation ubuesque

Boubaiou Cherbourg 5Tout est parti du retrait de trois points infligés par la CNCG à Billère. Le club palois s’est ainsi retrouvé sanctionné pour non-respect de son plan d’apurement. 20.000€ sur les 70.000€ initialement prévus ont en effet été économisés par le BHB cette saison. Après quelques jours de réflexion, le bureau directeur billérois a décidé de faire appel de cette sanction fin avril. Depuis, silence radio du côté de la fédération. Les équipes ont donc terminé la saison régulière sans savoir qui allait réellement finir à la cinquième place du classement. Si la sanction est à nouveau confirmée, Billère pourra alors déposer immédiatement un recours auprès du Comité Nationale Olympique. Cela aurait pour effet de suspendre la sanction, et donc de permettre aux billérois de disputer les demi-finales des play-offs.

Le silence de la fédération met donc dans l’embarras Billère, mais aussi Cherbourg qui n’a pas l’assurance de conserver sa cinquième place. Le club cherbourgeois a néanmoins mis en vente les places pour la demi-finale de mercredi. De son côté, Mulhouse ne sait toujours pas s’il devra se déplacer à Cherbourg ou à Billère. Il se retrouve dans une situation délicate pour préparer sereinement l’un des matches les plus importants de sa saison. La situation semble surréaliste, les joueurs et dirigeants des trois clubs étant pris en otage. Difficile dans un tel environnement de s’entraîner dans les meilleures conditions. Si le handball hexagonal ne sort pas grandi de cet invraisemblable imbroglio, espérons que la fédération saura rapidement prendre une décision sur le sort de Billère. Il en va, aussi, de sa crédibilité et de celle de la Pro D2.

Olivier Poignard

Pub Espace Pronos Proligue

48 CommentairesPoster un commentaire

  1. hairon - le 17 mai 2015 à 01h26

    c fou de changer d avis comme cela! quand la gendarmerie te met une amande avec retrait de point tu payés et c est la loi…on peut quand même pas revenir sur des décisions ainsi en mettant tous les autres clubs dans une situation de mafia….une honte aux yeux de tous..

  2. Dom - le 17 mai 2015 à 02h04

    Billere : 180000 € de déficit avec leurs meilleurs joueurs qui s'en vont. Dans le collimateur de la DNCG. Quelles peuvent-être leurs ambitions pour la saison prochaine ? Quel intérêt à jouer les play-off ? Messieurs de la fédération soyons sérieux !

  3. Dwight - le 17 mai 2015 à 09h41

    Un véritable scandale. Quelle honte. Il serait véritablement inadmissible de priver Cherbourg de leur qualification aux playoffs qu'ils ont mérité. Une sanction est une sanction et on ne devrait pas pouvoir revenir dessus.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).