Qualif Euro 2016 – J2

 Les Bleues sans sourciller face à la Suisse

Crédit Photo : S. Pillaud / FFHB

Crédit Photo : S. Pillaud / FFHB

Opposées à la Suisse hier à Birsfelden dans le cadre de la deuxième journée des phases de qualification pour l’Euro 2016, les Bleues ont maitrisé leur sujet contre la Suisse (19-28, score final). Avec deux victoires en deux matchs, l’équipe de France est co-leader de la poule 7 avec l’Allemagne. 

Face à l’équipe la plus faible de la poule, les partenaires de Siraba Dembélé (6 buts) ont livré une prestation sérieuse, notamment dans le secteur défensif. Parfois approximatives dans le dernier geste face au but adverse, les Tricolores ont compensé par une défense de fer, articulée autour de la solide Béatrice Edwige.  “L’équipe a été sérieuse avec des bons passages défensifs. On a construit progressivement notre victoire. Les dernières passes n’ont pas toujours été au rendez-vous mais j’ai vu du mieux au tir.” analysait Alain Portes à l’issue de la victoire des siennes. Car en effet, même si tout n’a pas été parfait en attaque, Manon Houette et ses co-équipières se montrée plus appliquées à la finition, malgré la belle prestation de la portière suisse. Mais de son côté, Amandine Leynaud (9 arrêts en 30′) n’était pas en reste, et à la pause, les Bleues rentraient aux vestiaires avec 5 buts d’avance (10-15, MT).

Les Bleues avec maitrise !

Le second acte a été parfaitement négocié par les Françaises. Malgré l’enthousiasme des Suissesses qui ont eu le mérite de ne rien lâcher, les Bleues ont de leur côté fait le job, creusant progressivement l’écart au tableau d’affichage. Malgré une petit baisse de régime en fin de match, qui a permis aux locales de réduire leur retard au score, Allison Pineau et les siennes n’ont jamais tremblé dans ce duel, remporté au final sur le score de 28 à 19. Une victoire qui a de quoi satisfaire le clan tricolore, qui ne s’emballe pas cependant après ses deux succès de la semaine, à l’image d’une Camille Ayglon pas entièrement satisfaite par la manière : “c’est un bon bilan comptable même si la manière n’a pas toujours été au rendez-vous. Sur ces deux matches, on a su rester sereines et on ne s’est jamais affolées. C’est ce qu’il faudra retenir.“. En tout cas, les Françaises ont fait le plein de points, et peuvent désormais se tourner pleinement vers la préparation du Mondial 2015 au Danemark. Prochain rendez-vous fin novembre pour les protégées d’Alain Portes, avec le Tournoi RAZEL-BEC au programme.

Statistiques :

France : Leynaud (30’ – 9 arrêts) – Glauser (30’ – 4 arrêts) – Houette (7/9 dont 4/5 pen) – Dembélé (6/8) – Ayglon et Pineau (3/3) – Bulleux (2/2) – Lacrabère (2/5) – Goiorani, Nze-Minko et Prouvensier (1/2) – Lassource et Landre (1/1)
Suisse : Scherer (7/11) – Kundig (4/5) – Hodel (3/5) – Furrer (2/3) – Heini et Frey (1/2) – Dinker (1/4)

Dans l’autre rencontre de ce groupe 7, l’Allemagne a dominé l’Islande (22-17). Malgré un bon match des deux niçoises Karen Knutsdottir (4 buts) et Arna Sif Palsdottir (2 buts), les Islandaises ne se seront jamais remises des efforts concédés pour rattraper leur début de match raté (2-7, 10′). Car, à la mi-temps, l’Allemagne ne menait plus que d’un but (11-12, MT), mais son coup de booster au retour des vestiaire sera fatal aux Nordiques (14-17, 45′). Susann Müller termine meilleure marqueuse du match avec 7 buts et la Messine Xenia Smits aura scoré une fois.

Classement du groupe 7 :

  1. France 4 points (+19)
  2. Allemagne 4 points (+16)
  3. Islande 0 point (-15)
  4. Suisse 0 point (-20)

Les résultats de tous les autres matchs ici.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).