CAN (F)

Le Sénégal disqualifié, la Tunisie et le Cameroun au mondial !

senegal-guinee-can

C’est un énorme coup de tonnerre qui a retenti hier, tard dans la soirée, à Luanda. Après une réclamation posée par la Tunisie à la suite de leur demi-finale perdue contre le Sénégal (20-26), les joueuses de Fred Bougeant ont été disqualifié de la Coupe d’Afrique des Nations à quelques heures seulement de la finale face à l’Angola. Après plusieurs péripeties, a Tunisie a donc eu gain de cause après avoir saisi l’IHF au sujet de la qualification de Doungou Camara pour disputer cette compétition. Elle disputera la finale aujourd’hui (17h). Le Cameroun, troisième, est automatiquement qualifié.

Incroyable retournement de situation en Angola. Explications. Après leur défaite en demi-finale donc, la Fédération Tunisienne a déposé réclamation auprès de la Confédération Africaine de Handball pour signaler que Doungou Camara avait disputé des rencontres sous les couleurs de l’équipe de France espoir en 2014 avant d’évoluer pour le Sénégal en équipe A. Au cours de la journée d’hier, la commission africaine a refusé la réclamation tunisienne. Mais les dirigeants tunisiens ont ensuite saisi la Fédération Internationale de Handball. Et cette dernière leur a donné raison. L’IHF a ainsi indiqué que la joueuse d’Issy-Paris n’avait pas respecté le délai de trois ans pour pouvoir changer de sélection. Étant donné qu’une qualification au mondial est en jeu, c’est donc la décision de l’IHF qui prime et le Sénégal est purement et simplement éliminé. Après quinze jours quasi-parfaits, les Sénégalaises n’auront donc pas le bonheur de jouer la finale face à l’Angola et ne se rendront pas en Allemagne en décembre prochain !

Voici en photo le procès verbal de la décision de l’IHF :

Si les raisons invoquées par la Tunisie peuvent sembler légitimes – elles ont déjà été évoqué lors d’autres cas similaires – , les dirigeants sénégalais, eux, sont logiquement révoltés contre cette décision puisque Doungou Camara avait pu disputer les derniers jeux africains à Brazzaville en 2015 avec le Sénégal, qui avait d’ailleurs décroché le bronze, et avait aussi participé au tournoi de qualification olympique en mars 2015. Les Lionnes y avait déjà affronté la Tunisie mais s’étaient inclinées (19-26) ! Sans évoquer le fait que c’est à moins de 24 heures de la finale que le Sénégal est disqualifié de la compétition…

Ce matin, la confusion est donc grande à Luanda mais une chose est sûre, c’est bien l’Angola, la Tunisie et le Cameroun qui disputeront le mondial 2017.

HandNews & CasalHand

12 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jpf - le 7 décembre 2016 à 14h32

    Et personne ne s’est rendu compte avant la finale qu’elle avait joué en EDF jeune en 2014 ?
    Parce que fallait être con de penser que ça ne se verrait pas…

  2. leFnake - le 7 décembre 2016 à 14h38

    les règles sont les règles, mais on a l’impression que l’IHF a montré bien plus de mansuétude jusqu’à très récemment concernant cette règle des 3 ans… Je n’ai pas de cas précis en tête, mais je ne suis pas certain que tout soit limpide pour les Saric, Benali et autres Markovic pour le Qatar, Zoqbi pour l’Espagne…

    • jbclamence35 - le 7 décembre 2016 à 15h01

      Tu penses qu'ils n'ont pas respecté la règle ?

      Il faut absolument abolir cette règle des 3 ans. Un joueur ne peut jouer que pour une seule sélection nationale dans sa carrière, point.

      La règle est plus stricte au foot, où dès le premier match international en A joué, on ne peut plus changer.

      Mais elle ne s'applique pas pour les matchs joués en Espoirs. Je pense qu'il le faudrait, ça éviterait tout débat.

      Le mec choisit à 18 ans de quel pays il veut défendre les couleurs

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).