CDL (F) – Finale

Fleury conserve sa couronne

Fleury

Crédit: FFHB / Stéphane Pillaud

C’est au terme d’une finale maîtrisée que le Fleury-Loiret Handball s’est imposé face à Nice (25-20). La bande de Fred Bougeant décroche son premier titre de la saison et conserve la Coupe de la Ligue remportée la saison passée face à l’UMB-B (32-31). 

C’est donc après une très grosse demi-finale et une finale un peu plus calme que les Fleuryssoises ont pu décrocher leur quatrième trophée depuis 2014. C’est une formation loirétaine très déterminée, comme la veille, qui est entrée sur le parquet de l’Aréna Loire de Trélazé. Cela s’est notamment vu dans la manière de défendre. Avec une 0-6 articulée autour de Laura Kamdop et Gnonsiane Niombla, les Panthères mettent en difficulté les Niçoises qui ont de fait, du mal à trouver de la continuité dans leur jeu. Dès les premières minutes, Alexandrina Cabral Barbosa et consorts donnent un premier coup sur la tête des Azuréennes (3-9, 13′). Derrière leur rideau défensif, Darly Zoqbi De-Paula fait les arrêts et ses partenaires peuvent monter les ballons pour avoir des solutions faciles face à une Cléopatre Darleux qui n’est pourtant pas en reste. Fleury parvient aussi à mettre à mal l’arrière garde niçoise au moment où leur adversaire revient dans la course (9-14, 25′). C’est donc logiquement que Fleury vire en tête à la pause (16-10, MT). 

Fleury n’a pas eu le temps de trembler

En seconde période les filles de Fred Bougeant gardent la même intensité qu’en première. Elles tiennent les Azuréennes à distance en ne leur permettant pas de revenir. Ainsi, le retour des vestiaires se fait en fanfare pour la bande à Gnonsiane Niombla (10-20, 33′). De l’autre côté, Sébastien Gardillou tente à nouveau après un temps-mort rapidement posé mais l’écart est déjà trop grand. Lorsque son attaque trouve la faille, sa défense plie trop facilement pour espérer revenir et ce, malgré les 14 arrêts de Cléopatre Darleux, seule Aiglonne à tirer son épingle du jeu durant l’ensemble du match. Karen Knustdottir et Ehsan Abelmalek ont beau trouver de nouvelles solutions en fin de match, il est déjà trop tard pour Nice (20-25, FM). Fleury est donc la seule équipe sur les cinq dernières saison à conserver sa Coupe de la Ligue et sera à nouveau européen l’an prochain (Coupe EHF, au minimum). Les têtes sont désormais tournées vers le championnat pour les Panthères, dernière compétition où elles sont encore en course. Côté niçois, il faudra se remobiliser pour affronter Besançon dès le 5 avril en quart de finale de play-offs (retour le 8 avril à Nice) avant de rencontre Toulon Saint-Cyr, le 20 avril en demi-finale de Coupe de France.

Les statistiques: 

Nice: Gardiennes: Darleux 14 arrêts, Balzinc. Joueuses: Knustdottir 4/7, Abdelmalek 3/6, Hornyak 3/4, Le Bihan 3/4, Edwige 3/4, Rocha 2/6, Palddottir 1/1, Daquin 1/6.

Fleury: Gardiennes: Zoqbi-De-Paula 12 arrêts, Foggea 1 arrêt. Joueuses: Barbosa 6/8, Niombla 5/8, Lopez 4/5, Houette 3/6, Nze-Minko 3/5, Chavez 2/3, Bruneau 2/9, Mino 0/2, Agathe 0/2, Kamdop, Cissé, Grimaud.

Toutes les réactions ici.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).