D2F – J1

Un carton pour les VAP

Crédit photo: Gédé / HAC

Crédit photo: Gédé / HAC

C’est la rentrée en D2 féminine. Tous les clubs ont repris le chemin des terrains ce week-end pour le compte de la première journée de championnat. A noter la belle victoire de Bourg-De-Péage et du Havre, les deux équipes au statut VAP de ce championnat. 

Le club drômois recevait dans une salle comble St-Amand-Les-Eaux. Les locales ont très bien abordé cette rencontre même si à la mi-temps rien n’était fait (11-11). Malgré les six arrêts d’Hélène Falcon, les filles de Camille Comte ne parviennent pas à se défaire de leurs adversaires du soir. Et ce, en raison d’un mur qui s’est dressé dans le but nordiste, Daniela Pereira. Mais c’en était trop pour Johanna Lombardo déchaînée qui met les siennes sur le chemin de la victoire. En effet, c’est dans les 20 dernières minutes qui les Drômoises font le trou avec notamment Apolline Feuvrier qui supplée son ancienne coéquipière du côté de Nîmes. Score final 30-23.

Le Havre s’envole

Certes la différence sur le papier laissait apparaitre un certain déséquilibre entre le HAC et la Stella St-Maur. Le club francilien entame ce championnat en n’ayant remporté aucun de ses matchs de préparations. Pourtant, les premières minutes sont accrochées, les deux équipes se rendent bien les coups et les coéquipières de Maëlle Chalmandrier (5 buts) en forme tiennent le coup. Mais le collectif de Roch Bedos, bien plus expérimenté fait plier la 3-2-1 adverse pour creuser un petit écart à l’issue du premier acte (10-16, MT). De retour sur le parquet, Karen Gadelha Batistella, auteure d’une très belle première mi-temps ne parvient pas à stopper les assauts des coéquipières de Nina Brkljacic (7 buts). Cela permet aux Havraises de s’imposer largement et de prendre la tête du classement  (26-36, Fin)

Rennes n’est pas passé loin

Les affaires n’ont pas été aussi simple pour Rennes et Noisy qui se partagent les points. Et pourtant, les franciliennes ont dominé dans le premier acte. Avec une grande Rébecca Bossavy (9 buts) elles parviennent à mener les débats (7-11, 20′). En face, les Rennaises ne se laissent pas abattre et parviennent à recoller au score avant de rentrer au vestiaire (11-12, MT). Le bras de fer entamé dans le premier acte continue dans le second. Chloé Lavaud et Kamilia Kantor se répondent dans les buts pour offrir un final sous pression. Il reste moins d’une minute lorsque Gladys Boudan donne deux buts d’avance à Rennes qui semble tenir sa première victoire de la saison. Mais c’était sans compter sur Khouediedji Ba et Rébécca Bossavy qui sont venues donner les deux buts manquants pour égaliser (21-21, Fin). 

Mérignac en maîtrise

Mérignac a en effet maîtrisé son sujet face à Vaulx-En-Velin. En portant l’écart à cinq longueurs d’entrée de jeu, les filles de Raphaël Benedetto n’ont jamais été inquiétées par leurs adversaires (14-9, MT). Pourtant, les Vaudaises tentent de revenir à l’image des sept buts de Chayma Kablouti. Rien n’y fait, le MHB conserve son avance jusqu’au coup de sifflet final. Cela leur permet de s’imposer tranquillement mais sûrement, 25-21. 

Plan de Cuques assure

Plan de Cuques recevait Yutz pour cette première journée. Si les locales se sont imposées sans trembler, il aura fallu attendre la deuxième mi-temps pour voir les choses se décanter. En effet, en première période les deux équipes restent au coude-à-coude (11-10, MT). Marie Dalleau permet aux Yussoises de rester au contact des filles de Grégory Capelle mais cela n’aura pas suffi en fin de match. Les Provençales barrent le chemin du but aux Mosellanes qui ne marqueront que deux buts en 12 minutes. Cela leur permet de s’envoler vers les deux points de la victoire sans trembler, score final 26-20.

Pole Sud prend l’eau 

Les Iséroises se déplaçaient à la Rochelle où elles n’ont jamais été en mesure de l’emporter. En effet, les locales ont mis la main sur le match dès le coup d’envoi et n’ont pas permis à leur adversaire du jour d’exister. Elles récupèrent des ballons, ce qui les propulse vite devant (6-2, 11′).  Les 11 buts de Claudia Semedo n’y feront rien, à la pause l’écart est déjà trop important (17-8, MT). Au final les locales peuvent continuent à dérouler leur jeu, sans trop forcer pour s’imposer 31-26. 

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).