EdF (F)

Un mois crucial pour les Bleues

EDF féminine-La minute de silence-281115-5856

L’équipe de France féminine débute ce soir face à l’Allemagne une période crucial pour son avenir. Suite à un après mondial mouvementé marqué par l’éviction d’Alain Portes et le retour d’Olivier Krumbholz à la tête de la sélection, la maison bleue doit se reconstruire dans l’urgence, avec en ligne de mire une double confrontation contre l’Allemagne (qualification Euro 2016), et le Tournoi de Qualification Olympique (TQO) qui prendra place aux Arènes de Metz du 18 au 20 mars. 

L’après mondial n’a pas été un long fleuve tranquille pour le navire tricolore qui a vécu de nombreuses turbulences en interne depuis plusieurs mois. Malgré ces péripéties dommageables, l’équipe de France va devoir s’investir pleinement dans le nouveau projet porté par Olivier Krumbholz, désigné par la FFHB pour prendre l’intérim d’Alain Portes jusqu’à la fin de l’année 2016. De retour aux affaires, le Messin n’a pas souhaité tout chambouler à l’aube de rendez-vous importants, n’opérant qu’un seul changement au sein du groupe par rapport à l’effectif aligné au Danemark [Blandine Dancette (Nîmes) a remplacé Alice Lévêque (Metz)].

Avancer dans l’urgence

KrumbholzRéunies depuis dimanche, les 18 joueuses convoquées par le nouveau staff tricolore préparent activement leur double confrontation contre l’Allemagne dans le cadre des qualifications pour l’Euro 2016 en Suède, qui les mènera ensuite vers le très attendu TQO qui réunira la France, la Tunisie, les Pays-Bas et le Japon. Si les objectifs de qualification pour ces deux compétitions majeures ne devraient pas poser de problèmes aux partenaires d’Allison Pineau, c’est sur le jeu proposé que les Françaises vont être attendues. Car malgré une défense bien en place lors du dernier Mondial, en attaque, les Bleues ont souvent été en difficulté, et c’est un chantier conséquent qui attend Olivier Krumbholz dans les jours et les semaines à venir.

Objectif médaille ?

Alison PINEAU-EDF-291115-6976Sevrée de médaille sur la scène internationale depuis 2011 et une médaille d’argent au mondial brésilien, l’équipe de France espère retrouver le Top 3. Mais en a t-elle les moyens ? Barrées aux portes des demi-finales lors de ces trois dernières compétitions, les Bleues ont montré leurs limites, notamment dans la constance de leurs performances et leurs résultats. Capables de coups d’éclats, c’est dans les moments décisifs que les Françaises se sont montrées fébriles, avec notamment un manque criant d’inspiration offensive. Alors qu’on peut voir une Allison Pineau en grande forme cette saison en Ligue des Champions avec Baia Mare, ou bien encore une Gnonsiane Niombla qui s’est dévoilée au yeux de tous pour ses premiers pas dans la compétition avec le Fleury Loiret, l’équipe de France ne manque pas d’atouts à faire valoir. Pour autant, la Norvège, les Pays-Bas ou bien encore la Roumanie ont affiché une puissance collective bien au-dessus des Bleues, qui malgré des individualités fortes, peinent à proposer un jeu collectif fluide et efficace, dans les moments chauds et décisifs.

L’Allemagne comme premier test

Face à une formation allemande que l’équipe de France avait nettement dominé au Danemark pour son premier match du Mondial (30-20), Olivier Krumbholz va pouvoir évaluer l’état de forme actuel de ses troupes, et envisager des changements, si nécessaire, en prévision du TQO. Les Bleues affronteront les co-équipières de Xenia Smits (Metz) à deux reprises en une semaine (ce soir et samedi à Nîmes), avec pour objectif de valider leur première place du groupe. Face à une formation germanique à priori largement à leur portée, les Tricolores vont chercher à se rassurer, et débuter une dynamique de confiance avant leur rendez-vous très attendu à Metz pour le TQO. Une dernière étape vers Rio qui ne devrait pas être insurmontable pour Siraba Dembele et les siennes, qui en dehors des Pays-Bas (vice-champions du monde), qui se présenteront en tant que favoris, ne devraient pas poser trop de problèmes avec le Japon et la Tunisie.

Bertrand Delhomme. 

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).