Qualif Euro 2016 (F) – J3

Un nouveau cycle qui démarre bien

BG6R6191

Photo : S.PILLAUD/FFHB

L’équipe de France n’a pas raté sa première de l’année hier soir en allant s’imposer en Allemagne dans le cadre de la troisième journée des phases de qualification pour l’Euro 2016 (21-24, score final). Les Bleues prennent seules la tête du groupe 7, avant le match retour de samedi face aux Allemandes au Parnasse de Nîmes. 

Photo : S.PILLAUD/FFHB

Photo : S.PILLAUD/FFHB

C’est toujours mieux de gagner et c’est vrai que ce soir il y a une  symbolique supérieure.” confiait Olivier Krumbholz à l’issue de la rencontre face à l’Allemagne (propos recueillis par la FFHB). Pour son retour aux affaires, le sélectionneur tricolore n’a pas vécu une soirée de tout repos sur le banc, mais a assuré l’essentiel en décrochant un premier succès, qui met l’équipe de France dans de bonnes dispositions pour la suite. Une victoire qui a mis du temps à se dessiner, la faute à un manque d’efficacité récurrent face au but allemand, parfaitement gardé par une efficace Kramarczyl (14 arrêts). Mais derrière, les Bleues ont tenu leur rang, et se sont appuyées sur leur solide assise défensive pour épuiser leurs adversaires, qui ont marqué le coup dans le dernier quart d’heure (19-21 à la 55′).

Mais en première période, les partenaires d’Allison Pineau (9 buts) ont couru après le score. Avec un petit 43% de réussite aux tirs dans le premier acte, les Françaises ont eu du mal à convertir leurs occasions, laissant les co-équipières de S. Muller (7 buts) prendre les devants à la pause (10-9, MT). Mais progressivement, les Bleues sont parvenues à inverser la tendance, profitant de la baisse de régime des Allemandes, qui malgré le soutien de leur public, ne sont pas parvenues à tenir la cadence pendant 60′. Allison Pineau et Alexandra Lacrabère (14 buts à deux) se sont chargées de punir leurs adversaires, permettant à l’équipe de France de faire un break décisif à l’approche de la fin du match. Malgré un finish accroché, les Bleues sont parvenues à se sortir du piège allemand, pour l’emporter au final sur le score de 21 à 24. Seule ombre au tableau, la blessure à la cheville d’Alexandra Lacrabère en toute fin de rencontre.

Statistique :

Allemagne : Gardiennes : Kramarczyl (14 arrêts) – Buts : S. Muller (7), Fischer (3), Minevskaja (3), Loerper (2), Behnke (1), Smits (1), Kramer (1), Lang (1), Naidzinavicius (1), Schulze (1)
France : Gardiennes :  Leynaud (8 arrêts), (6 arrêts) – Buts : Pineau (9), Lacrabère (5), Niombla (3), Bulleux (1), Kamto 2, Ayglon-Saurina 1, Dembele 1, Landre 1, Lassource 1

Bertrand Delhomme

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 10 mars 2016 à 18h32

    Pourquoi un nouveau cycle ? l'équipe a peu changé par rapport les dernier matches de Porte.
    Puis ce n'est que le premier match de Krumbohlz….l, les Bleues jouent plutot bien. Ca n'a pas changé.
    par contre, c'est lors compétition ( Euro ou Mondial sinon JO), c'est la que ca coince !!!

  2. Averell - le 10 mars 2016 à 18h46

    Surtout lorsqu'arrivent les matchs couperets ou ceux ou il faut hisser le niveau de jeu!

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).