EdF (M)

Didier Dinart : le successeur naturel ?

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

Alors que les rumeurs enflent depuis la fin des JO sur le rôle précis que pourrait adopter Didier Dinart après le départ de Claude Onesta, les choses semblent ne pas être si claires que cela pour le moment. Le coach principal des Bleus n’a toujours pas fait état de manière officielle sur la suite qu’il compte donner à sa carrière après la défaite de la France en finale des JO à Rio face au Danemark. A 4 mois du championnat du monde en France, on imagine mal le toulousain se lancer dans un nouveau chantier pour tenter une nouvelle répartition des rôles. Ce travail a semble t-il été effectué après l’échec de l’Euro 2016 en Pologne. Alors qu’on s’attendait à voir un Onesta plus actif sur le banc, ce fut totalement le contraire. Il a passé son temps assis et ne se levant uniquement sur les temps morts et laissant la totale direction technique de l’équipe à Didier Dinart. Etonnant choix compte tenu des déclarations tenues après l’Euro polonais où le sélectionneur avait répété à maintes reprises qu’il souhaitait reprendre une position de leader dans le duo technique des Bleus.

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

Mais Didier Dinart dans tout ça ? Le guadeloupéen a dirigé comme il se doit les Bleus vers une 3ème finale olympique perdu d’un tout petit but face à la bande à Mikkel Hansen. Même si la défaite et la déception étaient de mise après la finale, depuis le sourire et la fierté sont revenus pour célébrer la 4ème médaille olympique du handball masculin français. A date le seul et unique prétendant déclaré à la succession de Claude Onesta est son adjoint, Didier Dinart. Celui qui possède encore à ce jour l’un des plus beaux palmarès du handball français en tant que joueur a démontré en à peine 2 ans toutes ses compétences symbolisées par plusieurs titres : champion d’Europe 2014 avec France A et France Jeunes, Champion du Monde 2015 au Qatar avec France A et récemment médaillé d’argent aux JO de Rio 2016.

Initialement astreint à gérer les aspects défensifs des Bleus, Didier Dinart a désormais la main sur l’ensemble des aspects tactiques que Nikola Karabatic et ses coéquipiers réalisent sur le parquet. Quel plus bel exemple encore que le temps mort pris à quelques secondes de la fin du match face à l’Allemagne en 1/2 finale des JO où la “Roca” annonça en direct aux micros des télévisions,quelques secondes avant sa réalisation, une combinaison permettant à un certain Daniel Narcisse d’enclencher un shoot sur le Buzzer et d’empocher le billet pour la finale.

Claude Onesta a toujours affirmé que son successeur serait obligatoirement un ancien joueur qu’il a eu sous sa coupe et qui connaissait parfaitement le fonctionnement et l’organisation qui règlent le quotidien des Bleus depuis 2009 et le sacre en Croatie. Comme cela avait été le cas après l’échec à l’Euro en Pologne, on imagine qu’un bilan post JO devrait avoir lieu très prochainement entre le staff des Bleus et la DTN de la FFHB. Outre le bilan et les responsabilités de chacun sur la campagne olympique de Rio, l’organisation des 5 prochains mois sera sans nul doute aussi à l’ordre du jour de cette réunion qui doit permettre au staff français de se projeter sur la prochaine échéance…un certain championnat du monde organisé en France en janvier prochain.

48 CommentairesPoster un commentaire

  1. Aquitaine 64 - le 30 août 2016 à 02h23

    C’est bien de parler des points positifs sur les JO mais à mon sens il y a eu des points négatif sur le management du match contre le Danemark qui coûte la troisième médaille d’or à l’équipe de France .Les choix des joueurs ,le positionnement de certains ,le fait de peu utiliser MAHE et SORINDO ,sans parler du temps mort qui tarde fortement à être posé ,et je parle pas du contenus de ce temps !!!!!
    On peut même dire ,du moins moi je le dis : il y avait un pilote dans l’avion ? Moi je pense pas.

  2. averell - le 30 août 2016 à 07h58

    Je partage certains de tes doutes. Mais je rappellerais qu’il a fallu quelques années à onesta pour gagner ses premiers titres avec pourtant tous ces joueurs hyper talentueux…
    Laissons du temps à dinart qui pour l’instant s’en sort correctement: 2e des jo, ça reste une belle performance

  3. avoscan - le 30 août 2016 à 08h27

    Pour repartir de plus belle….. Il faut savoir perdre….
    Vice champion olympique…. Il y a pire comme situation….

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).