EdF (M)

Les Bleus se rassurent avant l’Euro

NARCISSE-France-6426
Pour son dernier match de la Golden League, la France a nettement dominé le Danemark (36-28).

Il serait simpliste de revenir un peu moins de deux ans en arrière, à Herning, lors de l’éclatante victoire française en terre danoise en finale de l’Euro. Mais quand même, il y avait un peu de ça ce soir sur le parquet de l’Accor Hotels Arena, en particulier si on arrête le film à la mi-temps. Une puissance offensive presque inarrêtable, un Valentin Porte virevoltant, un Thierry Omeyer impérial face à des Danois désemparés, notamment défensivement. La comparaison s’arrêtera bien sûr là. Mais force est de constater que Claude Onesta avait choisi de remettre l’église au centre du village en alignant ses cadres, et en, cette fois, ne faisant pas tourner. Michaël Guigou, Nikola Karabatic, Daniel Narcisse, Valentin Porte, Luka Karabatic, Luc Abalo, voilà à quoi ressemblera l’ossature bleu-blanc-rouge vendredi prochain à Cracovie, et le sélectionneur avoir choisi de ne pas négliger ce test grandeur nature face aux Danois. “On avait besoin des premiers matchs pour y voir clair, maintenant on se dit qu’on va pouvoir articuler tout ça” commentait Claude Onesta. “C’était important de réaliser une performance comme ça, pour savoir ce qu’on va aller faire à l’Euro. A force de tester, on ne sait jamais si il faut y aller ou pas”. Au moins, là, les choses sont claires, la France a les moyens de ses ambitions, malgré la caravane d’absents qu’elle traîne depuis le début de la préparation.

Théo Derot a marqué des points

DEROT-France-6148L’intérêt d’aujourd’hui, outre le résultat intrinsèque, résidait dans les prestations individuelles de chacun, et on y voit désormais un peu plus clair. Nédim Rémili sera, sauf souci énorme, du voyage en Pologne, tandis qu’Olivier Nyokas et Théo Derot, incisif et volontaire ce soir avec ses trois buts dans les cinq premières minutes ce soir, ont marqué des points tout au long du weekend. Le doute devrait être levé demain matin quant aux partants. Quoi qu’ils en soit, Kentin Mahé et Nédim Rémili ont montré leur capacité à tenir la baraque sur des courtes périodes face aux Danois, tout ce que leur demande le sélectionneur. Ils n’ont pas cédé à la panique, même quand leurs adversaires mettaient le nez à la fenêtre en milieu de seconde période (29-24, 47′). Si chez les Bleus, on ne veut pas tomber dans l’euphorie, côté scandinave, malgré la déroute, pas d’affolement. “L’important est d’être présent vendredi prochain, même si cela ne fait pas plaisir de perdre de cette façon, il ne faut pas céder à l’affolement” commentait le gardien Niklas Landin, méconnaissable en première période, et qui confiait son inquiétude vis à vis des présences de Michael Damgaard et Mads Christiansen, touchés ce soir. L’histoire dira si la victoire de ce soir sera la première d’une série menant les Bleus au sacre européen mais en tout cas, le plein de confiance est fait.

FRANCE – DANEMARK 36:28 (20:14)

Arbitres : Mrs Nachevski, Nikolov (MKD)

FRANCE : Gérard (3 arrêts / 5 tirs), Omeyer (13 arrêts / 39 tirs dont 0/1 pén); Rémili (2/5), O. Nyokas, Narcisse (6/7), Honrubia (2/2), N. Karabatic (2/5), Mahé (4/4 dont 2/2 pén), Abalo (3/7), Sorhaindo (1/1), Guigou (6/6 dont 3/3 pén), L. Karabatic (2/4), Fabregas, Derot (3/5), Claire, Di Panda, Porte (5/6), Kounkoud

DANEMARK : Landin (5 arrêts / 25 tirs dont 0/3 pén), Moller (7/23 dont 0/2 pén); Lynggaard (1/1), Christiansen (1/4), Mensah-Larsen (4/8), Mortensen (3/4), Eggert (5/7 dont 1/1 pén), Thomsen, Lauge Schmidt (2/9), Oris-Nielsen (0/2), Noddesbo (1/1), Svan Hansen (1/1), Lindberg (1/1), Mollgaard (1/2), H. Toft Hansen (1/1), Hansen (5/11), Damgaard (2/2), Balling (0/2)

Kevin Domas

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).