EHF Cup

Le championnat en ligne de mire

Edin Basic (Chambéry)

À Chambéry, l’heure des matches officiels va commencer ce soir face à Volendam (20h) en coupe EHF. Après une préparation légère, l’arrivée de Volendam va augmenter le rythme d’intensité avec l’autre avantage d’obliger à rentrer de plein pied dans la nouvelle saison. Sans oublier que le championnat démarre dans 15 jours.

En Savoie, les mois de juillet et août ont offert leurs lots de souffrances. Débutée aux Saisies, elle s’est poursuivie en Suisse et en Alsace, sans aucun ménagement à en croire Edin Basic : “On s’entraîne assez dur et assez souvent. On fait attention à ce qu’on reste tous en bonne santé et jusqu’à maintenant ça va” . Exception du gaucher Alexandre Tritta et du gardien Julien Meyer qui reviennent de blessure, d’une alerte sur Marko Panic, et du retour tardif de Joao Da Silva pour cause de JO, le groupe a vécu une préparation optimale. De bon augure d’autant que les résultats ont été positifs avec des victoires face à Berne (29-27) et Sélestat (24-19). Mais le demi-centre reste logiquement sur ces gardes : “Contre Berne, Sélestat et Villefranche, on a plutôt bien maîtrisé. On verra comment ça va se passer contre des équipes comme Dunkerque et Nantes, nos deux premiers matches de championnat” .

Un départ anticipé à bien négocier

Chambéry GentyLa prochaine étape est donc la coupe d’Europe face au HV Volendam au Phare de Chambéry, avant le retour dans une semaine le samedi 10 à 18h aux Pays-Bas. S’il rentre dans le programme vers la starligue, l’issue de cette double confrontation ne doit pas faire de doutes : “Bien sûr que ce match est important ! On a pas beaucoup d’informations sur cet équipes, mais sans être arrogants ou quoi que ce soit, avec une concentration maximale, on ne doit pas avoir trop de problème avec cette équipe.” Le temps de l’évaluation européenne viendra au tour suivant, face à une équipe de Berlin qui commence à devenir une vieille connaissance… “L’objectif est toujours d’aller le plus loin, spécialement en Europe. Là on est obligé de rentrer dès la première phase, alors rentrer dans les phases de poules ça va être aussi compliqué que l’année dernière. Après les hollandais, on aura Berlin… Ça va être un match qui va nous montrer où on se trouve cette année” .

Des recrues et des ambitions

Ivica Obrvan (Chambéry)Une fois cette double confrontation passée, il sera temps d’aller à Dijon (15/09) et enfin de découvrir la Starligue à domicile face à Dunkerque (22/09). Sans être fixés, les objectifs restent dans le prestige du club : “On a pas encore les objectifs de décidés avec le président et le staff. Mais c’est toujours une des quatre première place en championnat et gagner le plus de matches dans les coupes. Il faut aller chercher le plus loin partout.” Pour aider Edin Basic et Chambéry vers cet objectif, quatre joueurs sont venus défendre la Phare : Fahrudin Melic, Quentin Minel, Romain Briffe et Julien Meyer. Un recrutement positif pour le groupe ? “Ce sont tous des super mecs ! Julien Meyer est revenu de sa blessure et d’une pause de presque deux mois. Pour lui, c’est un moment un peu dur pour rentrer dans le rythme. Mais c’est un jeune et il s’est bien adapté, il est bien avec nous. Les trois se sont bien intégrés, maintenant c’est à l’entraîneur Ivica Obrvan (photo) et à tous de les intégrer le plus que possible sur le terrain” .

Alors prêt à mordre dans cette nouvelle saison ? “On est prêt et on attend tous que la fin de la préparation arrive, que commencent les matches. La préparation, c’est pas la meilleure période pour les joueurs. On veut que ça commence.” Autrement dit, vivement ce soir.

Maxime Thomas

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).