Euro 2016

Les joueurs à suivre 1/2

Euro-2016-Jeunes

Dans quelques jours commence l’EURO 2016 en Pologne et à cette occasion, Handnews vous propose un petit tour d’horizon des joueurs qui n’ont pas le statut d’un Nikola Karabatic ou d’un Mikkel Hansen mais qui disputent leur première compétition internationale et qui risquent bien de faire parler d’eux pendant ces deux semaines de compétition.

Groupe A

Drapeau France France – Nedim Remili (Créteil – 20 ans), Ludovic Fabregas (Montpellier – 19 ans)

Meilleur buteur de Créteil cette saison, Nedim Remili semble enfin avoir laissé de côté les pépins physiques et il en a profité pour gagner sa place en équipe de France, profitant des pépins physiques de Xavier Barachet et d’Adrien Di Panda. Auteur d’une bonne préparation où il a connu ses premières sélections, il sera une rotation intéressante derrière Valentin Porte.

Benjamin de la sélection française, Ludovic Fabregas vit une saison se rêve. Responsabilisé par Patrice Canayer avec Montpellier à seulement 19 ans, il a saisi la balle au bond et va ainsi connaître sa première compétition internationale avec les séniors après avoir fait un malheur dans les catégories inférieures.

Drapeau SerbieSerbie – Darko Djukic (Besiktas – 21 ans), Milos Orbovic (Vojvodina – 22 ans)

Virevoltant ailier droit d’1m93, Darko Djukic commence petit à petit à se faire un nom dans le handball européen. Après un apprentissage rapide du côté du Metalurg Skopje l’année dernière, il a rejoint cette année Besiktas et son projet ambitieux. Auteur de 52 buts en 10 matchs de Ligue des Champions, il devrait réaliser quelques coups d’éclat lors de cet EURO.

L’arrière droit Milos Orbovic est quant à lui moins connu, mais il s’agit d’un joueur majeur du club serbe de Vojvodina. Et avec l’absence de Marko Vujin, il y a fort à parier qu’il trouvera du temps de jeu derrière Nemanja Zelenovic.

mkMacédoine – Filip Kuzmanovski (Metalurg Skopje – 19 ans)

Surprise du chef d’Ivica Orbvan, l’arrière gauche Filip Kuzmanovski a été préféré à Filip Taleski, celui que tous les macédoniens voient comme la future star de la sélection. Mesurant 1m98 pour 105kg, Kuzmanovski présente un physisque à la William Accambray et il sera intéressant de voir si Ivica Orbvan l’utilisera beaucoup derrière Filip Lazarov.

Groupe B

byBiélorussie – Uladzislau Kulesh (SKA Minsk – 19 ans), Andrei Yurinok (SKA Minsk – 19 ans)

Depuis quelques années, la Biélorussie a mis en place une couveuse de jeunes talents sous la forme d’un club, le SKA Minsk. Plusieurs de ces joueurs ont intégré la sélection biélorusse mais les deux plus en vue devraient être Uladzislau (à vos souhaits) Kulesh et Andrei Yurinok.

Le premier nommé a réalisé une excellente préparation après un très bon Mondial junior l’été dernier qui a vu la Biélorussie terminer à une surprenante 6ème place. Mais derrière l’éternel Siarhei Rutenka au poste d’arrière gauche, son temps de jeu devrait malheureusement être assez limité.

Andrei Yurinok devrait quant à lui avoir plus de temps de jeu, son seul concurrent sur le poste étant son coéquipier en club, le vieillissant Ivan Brouka. Très dangereux en contre attaque, la Biélorussie devrait compter sur lui pour développer son jeu rapide.

Drapeau CroatieCroatie – Marko Mamic (Dunkerque – 21 ans), Luka Sebetic (Zagreb – 21 ans)

Alors qu’il commence à se faire un nom en LNH sous les couleurs de Dunkerque, Marko Mamic va tenter de faire de même parmi l’élite internationale. Shooteur très dangereux de loin, il sera néanmoins en concurrence avec Ivan Sliskovic qui a pris une nouvelle dimension du côté de Veszprém cette saison.

En l’absence du néo-parisien Luka Stepancic, Zeljko Babic a fait appel à son compère de club, Luka Sebetic. Aussi talentueux que son aîné, Luka Sebetic a une vraie carte à jouer lors de cet Euro avec son style de jeu diamétralement à l’oppose de Marko Kopjlar.

Drapeau IslandeIslande – Gudmundur Helgason (Valur – 23 ans)

Le nom de Gudmundur Helgason vous est surement encore inconnu mais il le sera beaucoup moins la saison prochaine puisqu’il s’est déjà engagé avec Cesson-Rennes. Cet Euro est une occasion pour lui de faire déjà parler de lui et de féliciter Yérime Sylla d’avoir eu le nez creux. Demi centre/arrière gauche, il devrait avoir comme principale mission de relayer Aron Palmarsson et Snorri Gudjonsson sur la base arrière. Benjamin de la sélection islandaise, il incarne avec Palmarsson et Sigurmansson le renouveau islandais.

Drapeau Norvege

Norvège – Torbjorn Bergerud (Lugi – 21 ans)

Avec plus de 10 arrêts de moyenne par match et 41% de réussite, Torbjorn Bergerud est actuellement le 2ème meilleur gardien du championnat suédois seulement quelques mois après être arrivé de Drammen, son club formateur. Lancé chez les séniors à 18 ans, Torbjorn Bergerud va jouer sa première compétition internationale en tant que numéro deux, derrière le monument Ole Erevik.

HandNews nouvelle application

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. marini - le 14 janvier 2016 à 21h20

    Ludovic Fabregas n’est pas le benjamin de la sélection française, il a 19 ans, c’est Benoît Kounkoud et ses 18 ans qui en est le benjamin.

  2. Bertrand - le 14 janvier 2016 à 21h45

    Parler des pépites en devenir et ne pas citer Benoît Kounkoud c est moche!

  3. Julien - le 14 janvier 2016 à 21h54

    Citer les jeunes pépites sans parler de Benoît Kounkoud est un grave oubli! 😉

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).