Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Euro 2016

Les joueurs à suivre 2/2

, par Lövgren

Euro-2016-Jeunes

L'EURO 2016 en Pologne commence aujourd'hui et à cette occasion, Handnews vous propose le deuxième volet de son tour d'horizon des joueurs qui n'ont pas le statut d'un Nikola Karabatic ou d'un Mikkel Hansen mais qui disputent leur première compétition internationale et qui risquent bien de faire parler d'eux pendant ces deux semaines de compétition.

Groupe C

Drapeau AllemagneAllemagne - Fabian Wiede (Berlin - 21 ans), Christian Dissinger (Kiel - 24 ans), Rune Dahmke (Kiel - 22 ans)

L'Allemagne continue sa mue entamée en 2015. Malgré l'absence du phénomène Paul Drux, blessé, les Allemands vont néanmoins faire évoluer trois joueurs n'ayant jamais participé à une compétition officielle sur des postes de quasi titulaires.

Fabian Wiede, compère de Paul Drux chez les Füchse, devrait apporter sa puissance physique sur le poste d'arrière droit derrière le Kieler Steffan Weinhold. Deuxième meilleur buteur de Berlin cette saison, il est devenu un joueur majeur de Bundesliga et doit désormais prouver au plus haut niveau international.

Auteur d'un début de saison de feu avec Kiel, l'arrière gauche Christian Dissinger sera le préposé aux tirs de loin de la Mannschäft. En théorie titulaire du poste devant Steffan Fäth, cet Euro va être un moment clé de sa carrière après avoir longtemps été miné par des blessures.

On pourrait voir Rune Dahmke comme un opportuniste. Propulsé titulaire à l'aile gauche à Kiel en début de saison à cause des soucis physiques de Dominik Klein, Rune Dahmke va également se retrouver titulaire à l'aile gauche de la sélection allemande suite au forfait d'Uwe Gensheimer. Mais Rune Dahmke est plus qu'un opportuniste, il l'a prouvé en Bundesliga et en Ligue des Champions ces derniers mois, et cet Euro devrait être la confirmation pour celui que peu attendaient à ce niveau.

Drapeau SlovénieSlovénie - Miha Zarabec (Celje - 24 ans)

Doit on encore parler de Miha Zarabec ? Eblouissant en Ligue des Champions la saison dernière pour sa première saison sous les couleurs de Celje, le lutin slovène a réussi à décrocher son ticket pour cet Euro au milieu de la pléthore de demi centres slovènes de qualité (Dean Bombac, Uros Zorman, Stas et Sebastian Skube, Marko Bezjak...). Il ne reste plus qu'à confirmer au milieu du gotha européen.

Drapeau EspagneEspagne -Juan Del Arco (El Jaish - 24 ans)

Juan Del Arco est une étoile filante. Après seulement deux petites saisons sous les couleurs de Granollers, l'arrière gauche espagnol s'est envolé pour El Jaish au Qatar à l'été 2015, au même moment qu'il honore sa première sélection avec la Rioja. Il ne l'a pas quitté depuis et il y a de fortes chances qu'on le voit pousser Antonio Garcia sur le banc lors de cet Euro.

Drapeau Suède

Suède - Lukas Nilsson (Ystads - 19 ans), Jesper Konradsson (Alingsas - 21 ans)

Courtisé par toutes les grosses écuries européennes, Lukas Nilsson est de la même trempe que ses compères nordiques Sander Sagosen et Lasse Andersson. Arrière gauche au bras puissant, il est fort possible qu'on puisse le voir briller par séquence si Viktor Ostlund et Philip Stenmalm montrent des signes de méformes.

Dans la même veine que Miha Zarabec, Jesper Konradsson fait partie de ces demi centres de poche que l'on voit éclore de plus en plus. Génial avec Alingsas en Ligue des Champions l'année dernière où il s'est fait remarquer avec des belles prestations contre Barcelone, Flensburg et Plock, il devrait avoir un temps de jeu conséquent lors de cet Euro au relai de Markus Olsson qui est plus un arrière gauche de métier.

Groupe D

dk

Danemark - Alexander Lynggaard (St Raphaël - 25 ans)

Désormais bien connu en LNH, cet Euro sera toutefois la première compétition internationale pour Alexander Lynggaard. Le pivot danois a profité de la blessure de René Toft Hansen pour venir apporter sa polyvalence en tant que troisième pivot derrière Jesper Noddesbo et Henrik Toft Hansen.

Drapeau HongrieHongrie - Richard Bodo (Tatabanya - 22 ans), Bence Banhidi (Balatonfuredi - 20 ans), Rudolf Faluvegi (Csurgoi - 22 ans)

Pour sa première compétition internationale en tant que coach, Talant Dujshebaev a décidé de faire s'écrouler l'édifice hongrois et de le rebâtir avec des fondations plus jeunes. Seulement huit joueurs de la sélection actuelle étaient présents lors du  dernier Euro, ce qui laisse une large place à de nouveaux joueurs à découvrir.

Richard Bodo marche actuellement sur l'eau. Cet arrière gauche avec des faux airs de Kiril Lazarov tourne actuellement à plus de 4 buts par match dans le championnat hongrois et a été un des joueurs les plus impressionnants en préparation. En concurrence avec Iman Jamali (rappelé de dernière minute) pour prendre du temps de jeu au poste d'arrière gauche, étant donné que Kornel Nagy devrait être décalé demi centre avec la non sélection de Gabor Csazar.

Bence Banhidi représente le futur de la Hongrie au poste de pivot. Déjà recruté par Pick Szeged pour la saison prochaine, on devrait facilement repérer ses 2m04 au milieu des défenses adverses lorsque Szabolcs Zubai prendra un peu de repos sur le banc.

Déjà homme à tout faire chez les juniors, la polyvalence de Rudolf Faluvegi lui a ouvert les portes de la sélection sénior. Il devrait dans un premier temps être précieux en tant que rotation derrière Kornel Nagy au poste de demi centre avant de peut être prendre son envol.

meMonténégro - Stefan Cavor (Csurgoi - 21 ans), Vuko Borozan (Lübbecke - 21 ans)

Même si le Monténégro n'est pas un prétendant au carré final, il y a de fortes chances que le duo d'arrières Stefan Cavor/Vuko Borozan laissent quelques souvenirs désagréables aux gardiens adverses. Ayant déjà voyagé pas mal en Europe (Cuenca, Celje et Csurgoi pour Cavor, Karlovac, Metalurg Skopje et Lubbëcke pour Borozan) malgré leur jeune âge, les deux arrières monténégrins devraient avoir un temps de jeu conséquent pour faire ce qu'ils savent faire de mieux, artiller.

Drapeau Russie

Russie - Gleb Kalarash (Zaporozhye - 25 ans)

Le pivot russe Gleb Kalarash ne fait pas de bruit, mais il est doucement et surement en train de s'imposer comme la référence russe à ce poste. Après deux saisons très correctes du côté de St Petersburg, il a émigré cette saison en Ukraine pour évoluer sous les couleurs du Motor Zaporozhye. Et malgré la présence du pivot local Shevelev, il réalise de nouveau une saison correcte qui va peut être lui permettre de pousser enfin dehors l'éternel Mikhail Chipurin en sélection nationale.

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kieler
Kieler
8 années il y a

Ah je suis content pour Dissinger, j'étais plus que sceptique parce que jouer à Lubbecke mouais mais là je suis fan, son match contre Veszprém en retour de LdC était brillant.

Rune Dahmke, un des plus logiques en tant que titulaires à ce poste vue la première partie de saison qu'il a envoyé.

Après les autres je ne les connais pas trop, Alingsas n'était pas vraiment l'équipe que je regardais le plus l'année dernière pour être honnête. Mais pas de gardiens dans cette partie, c'est drôle. Cet Euro s'annonce différent.

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x