France

Un arbitre espagnol dans le championnat français

calvo

Un arbitre étranger va officier dans le championnat français cette saison. L’espagnol Pablo Martin Calvo, qui arbitre en troisième division ibérique, va intégrer un groupe national. Il arbitrera au niveau du G3, voire du G2.

L’Europe du handball se renforce un peu plus chaque saison. Si les joueurs ont l’habitude d’évoluer dans des clubs étrangers, ce n’est pas encore le cas des arbitres. Le championnat de France est ainsi arbitré par des paires arbitrales hexagonales. Rien ne dit que cette organisation devrait changer à l’avenir, mais la présence d’un arbitre espagnol en France à partir de septembre impulse un premier mouvement.

A la demande de François Garcia, président de la Commission Centrale d’Arbitrage au sein de la FFHB, et après validation du comité directeur de la fédération, l’arbitre espagnol Pablo Martin Calvo officiera pendant une saison dans le championnat français. « Je viens en France avant tout pour des raisons personnelles, confie à Handnews celui qui officiait en troisième division espagnole jusqu’à présent. Je n’ai pas pu éviter la tentation d’essayer d’arbitrer dans votre pays ! » Recommandé par son compatriote Ramon Gallego au sein de l’IHF, il va intégrer un groupe national d’arbitrage en France à la rentrée pour pouvoir continuer à pratiquer l’arbitrage.

Bientôt en Nationale 1 ?

Aucun problème de communication n’est à prévoir avec les joueurs et joueuses qu’il aura à diriger, car Pablo Martin Calvo parle et écrit parfaitement le français. « J’ai encore beaucoup à apprendre, confie-t-il modestement. J’ai eu de la chance que ma demande trouve un écho favorable au sein de la fédération. » Associé à Florian Veroncini, il commencera à arbitrer dans le groupe G3 qui couvre la N2 masculine et la N1 féminine. Il interviendra également au niveau du G2, c’est-à-dire lors de rencontres de N1 masculine et D2 féminine. Il sera intégré au secteur du sud ouest dès septembre, avec un accompagnement particulier.

« Je vais également travailler en tant que professeur d’espagnol dans un établissement hors contrat à Paris, explique-t-il. A partir du 23 août, je serai au Pouzin pour un tournoi qui nous servira de préparation pour la saison à venir. J’ai hâte de commencer ! » Nul doute que cette belle initiative devrait trouver un écho favorable au sein des clubs et des joueurs. L’arbitrage français continue ainsi à s’ouvrir à d’autres cultures pour garder son dynamisme en Europe.

Olivier Poignard

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Aquitain64 - le 30 juillet 2016 à 01h07

    Très bonne initiative en espérant que cela donnera une impulsion positive ,car l’arbitrage est vraiment à la traîne dans nos championnats nationaux .

    • jpf_hb - le 30 juillet 2016 à 14h05

      J'approuve pour dire que c'est une bonne initiative !

      Mais dire que l'arbitrage français est à la traîne dans les championnat nationaux, c'est une grosse blague ! As-tu au moins essayé d'arbitré avant de dire cela ?

    • Olivier1 - le 31 juillet 2016 à 01h18

      Quand on voit l arbitrage en ldc, on peut tout de meme se demander qui est a la traîne… En tout cas en France ce n est pas si traumatisant que ca (jamais pire que le Szeged-MHB de cette saison…)

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).