LNH – J23

Comme on se retrouve !

Pejovic Dunkerque

Deux classiques au programme cette semaine, des dernières années mais aussi des derniers jours. Avec, pour certains, une dernière chance d’aller chercher l’Europe.

Chambéry et Saint-Raphaël se retrouveront pour la troisième fois en moins de trois semaines au Phare jeudi soir, et les Varois n’ont pas forcément apprécié la façon dont leur dernière visite s’est terminée. Eliminés de la coupe EHF en s’inclinant 22-29, ils n’ont pas digéré l’arbitrage, pas forcément à tort d’ailleurs, même si les Savoyards n’y sont pas pour grand chose. Seront-ils déjà passés à autre chose ? Wissem Hmam, touché aux adducteurs, et Alexandru Simicu, en délicatesse avec sa cheville, ne sont pas encore sûrs de faire leur retour, et l’absence du grand Roumain a pesé dans les moments chauds face à Chambéry. Pas tant de soucis pour Thierry Anti, qui a récupéré à peu près tout le monde pendant les quinze jours sans match, à l’exception d’Alberto Entrerrios, et qui espère bien que Nantes va aller s’imposer à Dunkerque pour consolider sa troisième place au classement. Une victoire dans le Nord, et la troisième place pourrait être quasiment assurée, selon lui : “J’ai dit aux joueurs que si on gagnait Dunkerque, cela serait très dur de nous prendre la 3ème place. On va avoir un gros challenge, ça va être un match très compliqué, ils jouent encore une place européenne, on sait que les Dunkerque-Nantes sont très très disputés et très engagés.” D’autant plus que Patrick Cazal et ses troupes ont là une des dernières chances d’être européen, et encore, quand on voit le calendrier des Nordistes, avec des déplacements à Saint-Raphaël et Montpellier au menu, on ne peut s’empêcher de se dire que la mission apparaît plus que compliquée.

Dernières chances pour Créteil et Cesson ?

Sall-CessonMission encore plus compliquée, si on peut dire, pour Tremblay, qui va aller à Montpellier et recevoir le PSG dans la même semaine, avant de recevoir Créteil mercredi prochain…Les journées vont être longues et si la descente est entérinée, il s’agirait de ne pas quitter la LNH avec les valises débordantes. Désormais avant-dernier, Chartres continue à montrer des belles choses, et n’entend pas se rendre à Créteil la fleur au fusil. Les hommes de Christophe Mazel sont prévenus, eux qui avaient pataugé une mi-temps à domicile face à Nîmes, avant de montrer un meilleur visage, mais de s’incliner quand même à Saint-Raphaël la semaine d’après. Avec deux points de retard sur la quatrième place, rien n’est encore joué. Mais il ne va plus falloir laisser de points en route. Comme pour Cesson, d’ailleurs, qui recevra le PSG au Mans, à 150 kilomètres de chez lui. Triste obligation pour un club à l’étroit et obligé de s’exiler pour pouvoir accueillir ses supporters. La rencontre, déjà à guichets fermés avec près de 6000 personnes attendues, sera évidemment une belle fête, mais on est en droit d’espérer que le club breton n’ait plus, dans un avenir proche, à faire le grand écart pour joindre les deux bouts.

Le ventre mou se concentre sur lui même

Minne Aix 2 (2)Dans le ventre mou, les quatre équipes déjà sauvées mais trop loin de l’Europe s’affrontent. Quel visage montrera Aix face à Ivry ? Celui de Nantes, batailleur et capable de rivaliser avec les meilleurs ? Ou celui de Saint-Raphaël, dépassé en défense et qui ne peut pas espérer beaucoup mieux que son actuelle treizième place ? Les Ivryens n’ont pas montré grand chose ces derniers temps, surtout pas à Chartres, où on s’est demandé par moments qui était relégable et qui ne l’était pas…Relégable, Nîmes ne l’est pas, mais son rythme de 2016 l’aurait envoyé par le fond sans son excellent début de saison. Il y a du mieux ces derniers temps, à Créteil comme face à Cesson, mais les hommes de Franck Maurice n’arrivent pas à conclure leurs bonnes intentions. Le déplacement à Toulouse sera-t-il l’occasion de changer la donne ?

Kevin Domas

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Benoit29 - le 4 mai 2016 à 09h08

    Je n'ai pas trouvé l'arbitrage si incohérent pour le match entre le CSH et Saint Raph'. Je pense que le SRHB a craqué sous la pression du retour des Savoyards, en plus du public. Mais personnellement, leur nombre de 2minutes n'est pas gonflé, pour moi ils les valaient tous. Bref, je ne pense pas que ce soit l'arbitrage qui a fait perdre Saint Raph, même Da Silva l'a dit. La fin de saison sera palpitante pour les places européennes! 🙂

  2. Bavard - le 4 mai 2016 à 23h25

    Totalement d accord avec toi. Je pensais que l arbitrage n était plus une excuse a ce niveau.

    • Kieler - le 5 mai 2016 à 00h06

      Regarde Kielce – Flensburg tu verras que parfois c'est une excuse justifiée. Et c'est de la LdC donc niveau au dessus.

      Allez les pouces rouges on y va !!

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).