Mondial 2017

Les qualifiés européens bientôt connus

Crédit photo : EHF

Crédit photo : EHF

Ce week-end se jouait les matches aller du dernier tour de qualification européen pour le mondial 2017 en France. Il reste neuf équipes à qualifier, et certains ont déjà leurs tickets pré-enregistrés après le match aller. À valider dans la semaine, cette fois-ci chez leurs adversaires.

Certaines équipes vivraient très mal leur absence au mondial 2017, même s’il restera toujours la possibilité de bénéficier de la wild-card, à l’image de l’Allemagne en 2015. Ne voulant pas s’en remettre à ce cas, le Danemark, la Pologne ou la Suède ont tenu à mettre le plus d’écart possible entre eux et leurs adversaires. Seules quelques issues semblent vraiment incertaines, notamment entre la Serbie et la Hongrie, ainsi que dans l’opposition entre Biélorussie et Lettonie. Enfin, il restait à suivre le choc entre la Slovénie et la Norvège.

Encore une marche

Crédit photo : EHF

Crédit photo : EHF

Le Danemark clôturait ce week-end de festivités européennes, ils nous ont donc logiquement offert un feu d’artifice. Une fin de match en boulet de canon avec comme fusées Landin et Sondergaard, et l’Autriche voit les choses se compliquer pour le match retour (35-28). Huit buts, c’est également l’écart que devra remonter la Bosnie-Herzégovine face à la Suède (27-19). Malgré de très nombreux absents, la Suède a fait plus que le travail avec sur le côté droit Jakobsson (5 buts) et Zachrisson (6 buts) en feu , et malgré Nikola Prce (9 buts) qui fut omniprésent et seul vrai danger offensif bosnien de la partie.

La Pologne et ses nombreux champions d’Europe avec Kielce sont restés sur leur petit nuage face à des Néerlandais vite dépassés (27-21). On notera tout de même l’activité du jeune demi-centre Luc Steins (6 buts) côté batave. Un autre dont on se souviendra longtemps de la partie, c’est Martin Galia. Le gardien de la République Tchèque a dépité la Macédoine de Lazarov et compagnie, et la République Tchèque s’impose 28 à 22 sans Horak ni Jicha. Il ne sera toutefois pas des plus simple de maintenir cette belle marge dans la bouillante Boris Trajkovski arena. Enfin, la Russie semble avoir fait le plus dur contre le Monténégro (29-22).

Une issue incertaine

Crédit photo : EHF

Crédit photo : EHF

Certes, la Hongrie est la seule équipe à s’être imposé à l’extérieur face à la Serbie. Mais le score (25-26) et surtout la manière ne rassure pas avant le match retour : après avoir menés 8-13 à la mi-temps, les Magyars se sont fait rattraper et dépasser sur un 5-0 des serbes. Sans l’apport de Csaszar en fin de match, qui inscrit le but de la victoire, la Hongrie aurait été contraint de perdre un match qu’elle avait pourtant en main.

La surprise, elle a également failli avoir lieu du côté de la Biélorussie. Dans un match de buteurs entre Rutenka (10 buts – 7/7 à 7m) et Kristopans (9 buts), les Biélorusses ont été incapable de creuser l’écart (26-24). On se prendrait presque à croire à une qualification surprise de la Lettonie mercredi. Et pourquoi pas aussi du Portugal à Porto ? Malgré leur défaite en Islande (26-23), les Portugais ont montré de très belle choses autour du point de fixation qu’est leur capitaine Tiago Rocha. S’ils soignent la réussite au tir face à Gustavsson et continuent à forcer Palmarsson à l’impossible (6/13 au tir), l’exploit ne sera pas loin.

Un choc surprenant

skof-slovénieOn s’attendait à un combat entre la Slovénie et la Norvège. Deux équipes évoluant à un niveau proche ces dernières années, et qui s’affrontent pour une place au mondial. De choc, il n’en a presque pas eu lieu (24-18). Le plan de Veselin Vujovic a fonctionné à merveille, contrant toutes les velléités norvégiennes. Une défaite tactique reconnue par Christian Berge : “Je suis déçu sur beaucoup de choses. Nous avons perdu la structure de notre jeu” . Devant, la Slovénie a pu compter sur Zarabec et Bombac qui se sont succédés à la mène et ont arrosé leurs coéquipiers, Blaz Janc en tête (6/7), à la finition.  En face, la vue de Sagosen en perdition (2/7) était le symbole d’une Norvège qui devra faire très fort mercredi pour voir la France en janvier.

Les résultats des matches aller

Suède 27 – 19 Bosnie
Danemark 35 – 28 Autriche
Slovénie 24 – 18 Norvège
Pologne 27 – 21 Pays-Bas
Biélorussie 28 – 26 Lettonie
Serbie 25 – 26 Hongrie
Islande 26 – 23 Portugal
Rép. Tchèque 28 – 22 Macédoine
Russie 29 – 22 Monténégro

Tout les matches retour seront mercredi, excepté Portugal-Islande qui se jouera jeudi

Maxime Thomas

Pub Espace Pronos EDF

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. chavi92 - le 13 juin 2016 à 11h56

    Je suis toujours surpris du peu de résultats de la Bosnie.
    A part une qualif pour les championnats du monde 2015, ils n'arrivent pas à faire grand chose.

    Est-ce quelqu'un sait quels sont les joueurs de cette équipe ?

    • Arthur Nuaes - le 13 juin 2016 à 13h11
      • Averell - le 13 juin 2016 à 15h55

        La Bosnie a(vait) un tres bon gardien: Daniel Saric, mais qui joue desormais pour le qatar (sic)
        Il y avait aussi le joueur de Chmabery, Edin Basic, mais a 37 ans, il ne rentre peut etre plus dans les plans du selectionneur…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).