N3 (Focus)

La cité des Papes est imprenable

Avignon-2

22 victoires en 22 matchs, tel est le bilan de l’Olympique Grand Avignon Handball (OGAHB) cette saison en Nationale 3 (poule 7). Une série impressionnante de victoires, qui permet au club de la cité des papes de décrocher son billet pour la Nationale 2, et de s’imposer comme la seule équipe du niveau national (masculin et féminin) à avoir remporté tous ses duels en championnat lors de l’exercice 2015-2016. Focus sur le club avignonnais qui a construit son succès avec patience et persévérance. 

Anciennement connu sous l’appellation SCOA, l’OGAHB a vu passer depuis sa création en 1971, de nombreux joueurs qui ont évolué au plus haut niveau du handball français, dont Michaël Guigou et Guillaume Saurina. Locomotive du handball masculin dans le paysage vauclusien, le club avignonnais a longtemps été tenu éloigné du niveau national, avant de décrocher son billet pour la Nationale 3 lors de la saison 2009-2010. Après plusieurs années à jouer le maintien en s’appuyant quasi-essentiellement sur des joueurs issus du cru, les dirigeants avignonnais ont décidé de prendre un nouveau virage en 2014. Restructuration, nouveau nom, budget à la hausse, l’OGAHB s’est donné les moyens de jouer les premiers rôles en N3, avec l’objectif d’attendre l’étage supérieur dans un avenir proche.

Un recrutement ambitieux

samir-benabib-avignonAu cours de ces deux dernières saisons, l’OGAHB a étoffé son effectif en recrutant des joueurs possédant l’expérience du haut-niveau, à l’image des anciens aixois Pierrick Lhermet et Thomas Michel, de l’ancien nîmois Benjamin Vasset, ou bien encore du joueur formé au SRVHB, Samir Benabib. Après une saison 2014-2015 terminée sur le podium, les joueurs entrainés par Robert Michel vont réaliser un exercice 2015-2016 sans fausse note. 22 victoires en 22 rencontres de championnat, l’OGAHB a littéralement écrasé la concurrence au sein de la poule 7 de N3, validant ainsi son billet pour la Nationale 2. Une montée historique pour le club vauclusien, qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Les Avignonnais tenteront de décrocher le titre de champion de France de Nationale 3, le 18 juin prochain à la Halle Carpentier (Paris), face au champion d’outre-mer. Une rencontre qui viendra clôturer la belle saison des partenaires d’Ugo Davila, joueur formé au club.

Un projet structuré

Pour la saison prochaine, l’OGAHB veut rester ambitieux, tout en restant prudent en ne voulant pas griller les étapes. Le club de l’agglomération avignonnaise souhaite conserver son effectif actuel, comme le confiait Xavier Bourgue (vice-président de l’OGAHB) à nos confrères de La Provence : “Cette équipe a les moyens de jouer la première partie du tableau en Nationale 2 pour assurer le maintien. Si on veut un peu plus, il faudra recruter 2 ou 3 joueurs. Mais nous ne ferons pas monter les enchères et nous ne mettrons pas les finances en danger.”. Le message est passé, et nul doute que l’OGAHB sera armé et déterminé à venir jouer les troubles fêtes la saison prochaine à l’étage supérieur. En attendant, félicitations à Avignon, qui s’impose comme la seule équipe du niveau national (de la N3 à la D1), à avoir remporté tous ses matchs cette saison.

Bertrand Delhomme

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Elmer - le 1 juin 2016 à 18h26

    Ca me fait un peu penser à Compiègne il y a deux ans tiens… champion de n3 avec des recrues phares etc. Deux saisons en N2 et plouf! A l’eau…

    • Kieler - le 1 juin 2016 à 18h36

      Ne leur porte pas la poisse XD

      • Elmer - le 1 juin 2016 à 22h11

        Mais nan lol ^^
        Mais justement c’est tellement dur de continuer sur ce genre de dynamique, après je connais pas la région et ce qu’il y a autour et le bassin de joueurs et de clubs.
        Mais comme dhab pour les clubs je leur souhaite le meilleur

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).