Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Starligue - J13

Mais où s'arrêtera Saran ?

, par Dalibor

kocic-saran

Saran a remporté hier sa troisième victoire en quatre matchs du côté de Créteil, pour finir l'année à la huitième place avec douze points au compteur. Impressionnant pour un promu.

C'est la différence entre une équipe à qui tout réussit depuis le début du championnat et une à qui rien, mais alors rien, ne semble vouloir sourire. Créteil, ballotté pendant tout le match, incapable de trouver la moindre solution à l'attaque à sept saranaise, possédait bien la balle de l'égalisation à huit secondes du terme. Mais Mohamed Toromanovic , esseulé au pivot, est venu buter sur Miroslav Kocic, qui s'était pourtant mis en évidence pendant la partie par sa capacité à encaisser des buts plutôt évitables. "J'aurais été très déçu de ne pas gagner car j'ai l'impression qu'on a toujours été dans la maitrise dans ce match. Le rouge de Mathieu Drouhin nous déstabilise, mais on arrive quand même à se retrouve à +3 à deux minutes de la fin" constatait Fabien Courtial, le coach loiretain. "J'aurais préféré valider tout ça sans se faire peur, mais on est encore jeune sur certaines choses et ces deux points arrivent avec d'autant plus de bonheur". Car hier soir encore, Créteil a fait étalage la valeur qui semble malheureusement partie pour être le résumé de sa saison. Celle de jouer en réaction, d'attendre d'être au bord du précipice pour se réveiller. Hier encore, les hommes de Christophe Mazel ont réagi, mais quand ils ont été mené de six buts après un quart d'heure de jeu, puis de quatre à six minutes du terme. Nettement insuffisant. "Ce soir, ça se joue au buzzer sur un tir, mais c'est sur l'ensemble du match qu'on passe à côté et qu'on ne fait pas ce qu'il faut" déplorait Maté Sunjic, son gardien.

Créteil, encore et toujours en réaction

creteilPourtant, on pouvait penser que le retour fulgurant face à Ivry il y a trois semaines, et les bonnes prestations entrevues depuis, auguraient de jours meilleurs. Mais hier soir, en tout cas, il n'en fût rien. Dejan Malinovic a bien mis six buts, mais quand l'affaire était presque entendue, tandis qu'Alexandru Csepreghi a été le seul à surnager. Toujours mieux que la défense, qui n'a jamais trouvé la solution face au jeu à deux pivots adverse et que Saran a parfois mis hors de position en deux passes, pour trouver un Igor Anic encore une fois impressionnant d'efficacité (8/9). "On prend trop de passes au pivot et les rares fois où on est resté aligné, Vozab nous a fait mal sur ses tirs à travers", voilà pour la description des faits par Sunjic. "C'est impossible de gagner des matchs en défendant comme ça, en donnant des buts aussi faciles à l'adversaire". Des offrandes, surtout, que Saran a su faire fructifier. Et même son plus jeune élément, Andrea Guillaume, ne s'est pas troué dans les dernières minutes, quand il a fallu envoyer les ballons de la victoire dans les filets. "Il faut lui tirer un grand coup de chapeau" se félicitait Fabien Courtial, avant de résumer ce qui attend les siens dès le mois de janvier : "Le spectre de la relégation s'éloigne, je pense qu'il nous faudra encore trois ou quatre points et j'aimerais les prendre le plus rapidement possible. Mais les derniers matchs vont nous apporter encore plus de sérénité". Tout le contraire de l'ambiance côté cristollien, où Sunjic concluait : "La trêve va nous faire du bien pour réparer les têtes. Ce soir, on est vraiment abattus".

Les statistiques

US CRETEIL HB - SARAN LOIRET HB Arbitres : Richard Rhobie, Morad Bounouara

Créteil : Sunjic (7 arrêts / 26 tirs dont 0/1 pén), Robin (5 arrêts / 22 tirs dont 1/1 pén); Carabasse, Descat (4/6 dont 1/2 pén), Malinovic (6/6), Richert (1/1), Alonso (2/2), Dubois, Toromanovic (3/7), Pintor (1/2), Sissoko (3/4), A. Ferrandier (0/3), Csepreghi (8/12), Cardinal (2/2), Mokrani (5/5), L. Ferrandier

Saran : Poirier (2 arrêts / 10 tirs), Kocic (9 arrêts / 30 tirs dont 1/2 pén); A. Guillaume (5/5), Drouhin (5/7 dont 0/1 pén), Lamazaa-Parry (1/3 dont 1/2 pén), Vozab (6/12), Anic (8/9), Muyembo, Perrin, Gheysen (2/4), Papez (2/5), Acquevillo, Kollé (1/2), Jallamion (2/2), M'Bemba, Bordier (4/4)

Kevin Domas

Prochain match TV

Montpellier HB

20:45

Jeu. 29 Fév.

Telekom Veszprém

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
bombjack4M
bombjack4M
7 années il y a

je crois que c'est très clair, saran s'arrêtera en LNH cette saison

PHIMB
PHIMB
7 années il y a

Ce qui est assez foufou c'est qu'ils sont à 2 pts de Chambé et des places européennes, alors qu'il y a 2 ans ils étaient en Nationale ! Chapeau bas et je leur souhaite que ça dure.

Je viens d'aller voir les pronostics de classement sur forum, on les voyait TOUS bons derniers. 🙂

jpf_hb
jpf_hb
7 années il y a
Répondre à  PHIMB

j'avoue que s'ils arrachent une place européenne ça serait extraordinaire comme parcours oO

Bgg
Bgg
7 années il y a

Et oui vous voyez tous, les incroyables en bon dernier! vous aviez juste oublié que Saran a du coeur et un groupe exceptionnel.
Européen ce serait juste exceptionnel. Mais l objectif reste le maintien et si Saran prend ces points rapidement au la reprise mefiez vous ce sont des incroyables qui sont capables de tout!!

YokYok
YokYok
7 années il y a
Répondre à  Bgg

Pour être précis, seuls les 2 premiers du championnat sont officiellement européens (LdC pour le 1er, coupe EHF pour le second). Les 3e et 4e le deviennent en fonction des clubs qui remportent les coupes.
Le 5e ne pourra quoi qu'il arrive que déposer un dossier pour l'EHF.

Mais le parcours de Saran est impressionnant oui. Je faisais parti de ceux qui ne donnaient pas cher d'eux, on avait juste oublié que celui qui galère, c'est celui qui monte par les barrages et donc Sélestat.
Il faudra confirmer, c'est souvent le plus dur. Un peu pour la 2e partie de saison, mais surtout pour la suite si Saran veut s'inscrire sur la durée en Starligue.

Et puis si Créteil se réveille en 2e partie de saison la lutte pour le maintien pourrait être intense. Il y a un paquet d'équipe entre 9 et 12 points, et aucune d'elle ne devra se loupe sur la durée (genre une moitié de saison "à la Créteil").

Dadadzo 69
Dadadzo 69
7 années il y a

J’ai juste un truc à dire. Mathieu Drouhin, super ailier droit, plus belle recrue qu’un club ait pou faire ces 2 dernières années! Le gars a toujours été au top dans les clubs où il est passé. Tremblay se débarrasse de lui et boom patatra, Tremblay en D2 st Saran en LNH! Bravo à ce magnifique joueur et bravo à saran d’avoir misé sur lui

jpf_hb
jpf_hb
7 années il y a
Répondre à  Dadadzo 69

Vozab aussi, le mec jouait à Cernay en N1 l'an passé et maintenant en LNH (et au hand star game) 😀

Styx
Styx
7 années il y a

Saran est une exception avec peu de budget comme Selestat ( eux ils sont à leur place malheureusement car le budget fait beaucoup ) ils sont irrésistibles mais l année prochaine !? a un moment la réalité sera ce qu elle sera car il suffit de pas grand chose de passer de la lumière a l ombre mais en attendant Magnifique chapeau à eux La CLASSE avec un grand C

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x