CDL – Finale

Anti : “On n’est pas revanchards”

Paris et Nantes s’affrontent pour la cinquième fois de la saison. Cette fois c’est pour le compte de la finale de la Coupe de la Ligue ce samedi, sur le parquet du complexe René Tys à Reims. Réponse de cet avant dernier épisode de la saison à 17h30 sur le parquet du Complexe René Tys, à Reims.

Nantes qui joue Paris, cela en deviendrait presque un classique du handball français. Ce sera la cinquième rencontre entre ces deux formations qui devront encore se s’affronter pour le compte de l’ultime journée de championnat. L’avantage est certes donné au PSG qui compte sur les quatre oppositions deux victoires contre une nantaise et un match nul. Pour autant, on avait vu Montpellier renverser la formation de Noka Serdarusic la saison passée, sur cette même compétition en finale, mais cela se déroulait dans l’Hérault dans une salle surchauffée. Cette fois sur un terrain neutre les cartes sont-elles redistribuées ? “On ne sait pas ce qu’il peut se passer” nous répondait Théo Derot “ça se joue sur un match sec, on va voir de quoi on est capables et on va jouer notre chance à fond !”.  Malgré le bilan comptable qui donne l’avantage à Paris, le collectif de Thierry Anti part avec un léger avantage, il a pu faire tourner “Tout le monde a pu jouer et c’est une bonne chose d’avoir pu faire  ces rotations, ce soir ils ont laissé des forces face à Saint-Raphaël, on verra comment ils sont demain” expliquait l’arrière-gauche nantais.

Deux matchs différents

Parce que oui. Si Nantes a vu sa victoire se dessiner plus tôt face à Dunkerque ce n’a pas été le cas de Paris. Face à une équipe de Saint-Raphaël qui a crânement joué sa chance, les hommes de Noka Serdarusic ont pu croire en la victoire une fois le buzzer sonné. Cela n’a pas été le cas des Nantais qui ont pu faire tourner et qui continueront sûrement demain à en croire les mots de Thierry Anti après sa demi-finale : “On va jouer Paris, on va voir… Je pense surtout à la journée de championnat mercredi qui peut être importante pour la fin de saison avec un Montpellier Paris et nous qui allons à Ivry. Je pense que dans mon coaching j’essayerai de ne pas oublier ça”. Même constat du côté des joueurs qui ont toujours conscience de jouer face à un ogre qu’ils sont pourtant les seuls à les avoir fait tomber en championnat “Comme on dit à chaque fois qu’on joue Paris, on va jouer le match à fond. On sait qu’ils sont meilleurs que nous mais on va tout donner” nous disait O’Brian Nyateu. Du moins, tous les ingrédients seront réunis pour donner un match de handball engagé dans lequel Nantes à beaucoup à prendre tandis que Paris à beaucoup à perdre. En cas de victoire, les Parisiens décrocheraient en effet leur première Coupe de la Ligue.

Maxime Cohen

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jalme44 - le 8 avril 2017 à 12h07

    La beauté du match et l’équité dépendra de la paire d’arbitres. Si c’est ceux du match Paris-st Raph, c’est mort, si c’est l’autre paire, le match sera disputé et le meilleur gagnera sans polémiques.

    • stephane_44 - le 8 avril 2017 à 18h22

      Malheureusement la ligue a fait le choix du duo de merde !

  2. DUVAL - le 8 avril 2017 à 14h31

    Complètement hors sujet ce commentaire

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves