Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EdF (M)

T. Omeyer : "Pas de souci pour l'avenir de cette équipe"

, par Dalibor

A 40 ans, Thierry Omeyer prendra sa retraite internationale samedi soir, après un dernier match face à la Norvège en qualifications pour l'Euro 2018. Forcément une semaine particulière pour le capitaine des Bleus, d'autant plus que Julien Meyer, de vingt ans son cadet, fait ses premiers pas avec la tunique bleue cette semaine.

- Thierry, avez-vous pensé, en faisant votre sac ce lundi, que c'était la dernière fois que vous le faisiez pour partir en équipe de France ?

- C'est vrai que je me le suis dit. Mais depuis que je suis là, j'ai plus la sensation que c'est une semaine normale, comme j'en ai vécu énormément depuis le début de ma carrière. Il y a deux matchs très importants pour l'avenir de l'équipe de France, donc on est concentrés. Mais je sais que, forcément, ça va être quelque chose de particulier.

- Ca reste quand même dans un coin de la tête ?

- Ce n'est pas quelque chose auquel je pense vingt-quatre heures sur vingt-quatre ! Je suis vraiment concentré sur les matchs contre la Norvège et sur les échanges avec les plus jeunes qui viennent d'arriver, notamment Melvyn et Julien. On essaye de transmettre, c'est le but et c'est pour ça qu'on est encore là avec Daniel . Ca nous tenait à cœur de terminer la saison, d'être encore là avec les copains. Le plus bizarre, ce sera la première fois que je n'aurai pas la convocation, que je regarderai les matchs à la télé.

- Le fait de l'avoir annoncé, ça enlève un poids, émotionnellement parlant ?

- La conférence de presse a été un moment très fort. C'était bien de le faire dès que la décision a été actée entre nous et les coachs, j'avais envie de le dire le plus rapidement possible et c'était bien de le faire en amont de ces deux matchs importants face à la Norvège.

- Vous partez rassuré sur l'avenir de l' équipe de France quand vous voyez la jeune génération qui arrive ?

- Je ne me fais aucun souci pour l'avenir de cette équipe. On voit depuis de très longues années les capacités qu'elle a à se renouveler avec des jeunes joueurs qui prennent leurs marques petit à petit jusqu'à occuper des rôles importants. Certains ont montré pas mal de choses, même s'ils vont devoir les montrer sur la durée. Des joueurs comme Nédim Rémili ou Ludovic Fabregas sont là depuis un an et seront encore là pour au moins dix ans, voire plus, et sont déjà parfaitement intégrés. Mais honnêtement, quand je vois le talent et la maturité que ces jeunes ont, je ne me fais pas trop de souci. Sur les prochaines compétitions, je serai leur supporter numéro un, même si je suis très content de pouvoir encore en profiter cette semaine.

"Laisser le temps à Julien Meyer"

- C'est votre dernière semaine internationale, la première pour Julien Meyer, quel regard portez-vous sur lui ?

- On est de la même région, passé par le même club et les trois gardiens de l'équipe de France cette semaine sont passés par le sport-études de Strasbourg. Je n'avais jamais eu l'occasion d'échanger avec lui et hier on a pas mal parlé pendant l'entrainement. Je suis content de pouvoir essayer de lui apporter pendant cette semaine des petites choses. Il est encore très jeune, il a beaucoup de choses à apprendre et à prouver mais il a des qualités. Il faut lui laisser le temps, c'est un poste où on apprend tout le temps.

-Il nous disait qu'il était trop jeune pour avoir connu vos années à Sélestat, ça met un petit coup de vieux ?

J'ai fait mon premier match à Sélestat, il n'était même pas né ! Et quand je suis parti il devait avoir trois, quatre ans. Le coup de vieux, c'est surtout quand j'ai vu arriver des joueurs en équipe de France qui avaient plus de vingt ans d'écart avec moi! (rires)

- Si vous aviez un conseil à lui donner alors qu'il commence sa carrière internationale, quel serait-il ?

- C'est difficile...De prendre du plaisir à ce poste, c'est très important. Gardien, c'est dans la tête, et il faut travailler, travailler...Il est doué et je pense que c'est un bosseur. C'est un poste où il faut sans cesse retravailler ses gammes. Mais il faut aussi le laisser faire sa carrière, c'est à lui de se prendre en main et maintenant qu'on va apprendre à se connaitre un peu plus, je suis à sa disposition pour l'aider.

Propos recueillis par Kevin Domas

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kieler
Kieler
7 années il y a

Je sens qu'à la fin du match je vais pleurer.

Handballeur bob
Handballeur bob
7 années il y a

J’ai décidé de l’enregistrer mais je ne le regarderai pas parce que je vais forcément pleurer .. et un jour quand j’en aurai le courage, je me lancerai ma K7 vidéo !

Etienne221
Etienne221
7 années il y a
Répondre à  Handballeur bob

Dis toi qu'Omeyer a eu la chance de choisir son dernier match international. Contrairement à Fernandez qui a eu une fin de carrière internationale indigne du joueur qu'il était.

rkj4
rkj4
7 années il y a
Répondre à  Etienne221

Fernandez l'a un peu cherché quand même, non ?
Contrairement à Omeyer et Narcisse, il n'a jamais déclaré qu'il arrêtait alors que le titre mondial au Qatar aurait pu, aurait dû être sa porte de sortie royale.
J'aime beaucoup Fernandez mais bravo au staff de ne pas avoir accepter son petit chantage.

max
max
7 années il y a
Répondre à  rkj4

Fernand n’avait peut-être pas envie d’arrêter après 2015 mais plutôt après le mondial 2017 et il avait encore le niveau pour y être.
Les responsabilités sont partagées avec Onesta mais je pense que la cassure s’est faite à cause du départ de Fernand de Toulouse…

Etienne221
Etienne221
7 années il y a

Gérard on pourra compter sur lui. Mais derrière ? Dumoulin logiquement. Le petit Meyer ne devrait pas faire l'Euro 2018 et tant mieux. C'est beaucoup trop tôt pour lui.
Le handball français a tellement de bons gardiens et tellement peu qui ont eu la chance d'avoir une sélection pendant qu'Omeyer était là… Peut-être que ça va changer un peu !

Jinot
Jinot
7 années il y a

Était egalement très jeune pour son premier titre. Je trouve ça très positif Gérard semble s’être réellement imposé comme leader aux buts au dernier mondial et Dumoulin n’a pas sa place assuré face à un jeune de 20 ans. Il va devoir se démener si il la veut.
PS : Ceux qui veurent intégrer tout les autres gardiens qui n’ont jamais été en équipe de France à 30 ans. Ils le méritent certenaiment mais cette équipe se base depuis le début sur la continuité donc faisons une confiance aveugle aux coachs qui font un excellent travail.

Sasori9
Sasori9
7 années il y a

Je vais assister son dernier match avec les Bleus. J'ai grandi avec lui !

Jo
Jo
7 années il y a

Tellement vrai pour Fernand honteux pour cette fédération INJUSTE ! !!

Styx
Styx
7 années il y a

Un très grand gardien part , Non le plus grand arrête , il faisait parti des 3 meilleurs si ce n est le meilleur, alors oui il va laisser un vide que personne ne compensera

Styx
Styx
7 années il y a

Etienne tu es sérieux ! la France a eu tellement de grand gardien qui n ont pas eu la chance de jouer quand il était la ! Si on avait tellement de grand gardien pourquoi aucun n a joué dans un grand club européen ? J ai vu les matchs de l Edf espoir génération après génération quand je l ai vu lui il sortait du lot , ensuite un autre qui a joué à Aix ( je le rappel plus de son nom) mais a jamais percé, et le dernier que je trouvais bon était Genty , personne n en parle mais il est / était meilleur que des Gérard / Dumoulin / Pardin , certe atypique mais meilleur, l explication de Onesta était il n est pas fait pour être un numéro 2 ( alors on peut ne pas être d accord avec lui, comme moi) mais le plus important était la vie du groupe ( l EDF) et si on regarde les résultats, il a eu raison . J ai vu l équipe 21 hier soir le débat était est ce que ZZ était un grand entraîneur, unanimement les journalistes ont répondu qu il a du tres tres bon matériel et que ça force est d arriver à gérer les égos de tout ces grands joueurs ( bon il sera viré aussi a un moment, car c est comme ça dans ces Grands clubs) c était la même chose pour Onesta et le choix du gardien allait dans ce sens.

Styx
Styx
7 années il y a

Oui pour Fernandez c est pas super correcte car même si c était pas Le joueur de l EDF comme pouvait l être Omeyer ou Narcisse mais c était notre meilleur buteur, notre capitaine courage, l homme qu on utilisait à tout les postes quand Le titulaire était dans le dur . Il méritait une meilleure sortie.

12
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x