Euro U17 (F)

Les bleuettes au pied du podium

Source : EHF

L’équipe de France jeune tombe au pied du podium après sa défaite face à la Hongrie (18-32). Distancées en premières mi-temps, les bleuettes n’ont pu résister face à une solide équipe hongroise.

Source : EHF

La déception est légitime. Les bleuettes ont touché leur limite à portée de la médaille, alors cette défaite finale face à la Hongrie aura un goût âcre. On aura pourtant envie au moment de conclure par des encouragements. D’une part car les demi-finales est un accessit complexe dans une compétition très dense. Ensuite, car celle-ci fut acquis sans se ménager après un mauvais départ face à la Roumanie. On retiendra ce formidable tour principal, après un premier tour passé pour un simple but. Enfin, on ne peut pas douter de l’esprit de combat employé durant cette dernière heure, lorsque l’on voit Soralie Moore foncer ou Pauletta Foppa s’arracher face à une défense très rugueuse.

Promesses d’avenir

Source : EHF

Mais la dernière étape vers la médaille était trop haute, que ce soit face à l’Allemagne ou face à la Hongrie. Les françaises s’accrochent un quart d’heure, sous les exploits de Julie Leblevec et la présence de la solide capitaine Pauletta Foppa (6-6, 17e). Mais le score cache en réalité les erreurs déjà nombreuses, qui finissent par être punies par la Hongrie et ses puissantes arrières (6-10, 22e). L’écart explose en seconde période, avec des françaises tout simplement à bout, passées au rouleau compresseur d’une Hongrie qui restera frustrée de son non-match en demi-finale face à la Norvège. Pour les bleuettes, la fin de la rencontre est longue à venir (14-26, 48e). Le match se termine enfin, mains sur les hanches, bras ballants (32-18, SF). Julie Leblevec reçoit la dernière distinction individuelle, bouclant un euro qui avait commencé par l’honorer également. On aura ce soir du mal à reprendre le sourire, mais ce n’est que la première compétition espoir et elles réussissent mieux que leurs prédécesseures… Comme le résume bien leur sélectionneur Laurent Puigsegur : “C’est une leçon et une expérience pour les filles qui disposent d’une année pour bosser. Elles ont des capacités mais il faudra gagner en stabilité pour continuer à avancer.” Et atteindre une place au sommet.

La feuille de match

France – 18

Floriane André (GB) ; Laura Portes (GB) ; Agathe Quiniou (GB)– Melina Peillon (1) ; Julie Leblevec (4) ; Manon Lachaize (1) ; Marie Louis (1) ; Ilona Di Rocco ; Laura Lasm (2) ; Ninon Pora (2) ; Soralie Moore (2) ; Suzanne Wajoka ; Eva Jarrige ; Pauletta Foppa (5) ; Emma Jacques ; Maelys Kouaya.

Hongrie – 32

Noemi Magera (GB) ; Dora Szabo (GB) – Panna Borgyos (2) ; Natalie Schatzl ; Greta Kacsor (5 – MVP) ; Nikolett Toth (2) ; Armilla Simon (1) ; Petra Vamos (3) ; Emöke Varga ; Sara Afentaler (3) ; Noemi Kovacs ; Rebeka Arany (5) ; Tamara Pal (6) ; Csenge Kuczora (3) ; Kincsö Gerhath (2) ; Fanni Szilovics.

Maxime Thomas

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves