Mondial 2017 – J2

Le réveil des favoris

Il aura donc fallu attendre la deuxième journée pour voir les Pays-Bas et la Suède gagner un match. Les favoris de ce mondial ont retrouvé le chemin de la victoire. Résumé. 

Groupe B 

La Pologne était pourtant partie pour un 2/2. Face à la République Tchèque de Jan Basny, les Polonaises avaient bien entamé la rencontre obligeant son adversaire à s’employer en deuxième période pour pouvoir revenir (15-12, MT). Bien que menées, les Tchèques ont dû produire un premier quart d’heure irréprochable en deuxième période pour revenir à hauteur et finalement l’emporter. Si Héléna Rysankova était moins en réussite que lors du premier match, le coach du NLA a pu compter sur le 7/12 d’Iveta Luzumova pour remporter celui-ci (25-29, MT). La Suède s’est remise en ordre de marche face à la Hongrie. Pourtant sur le papier le match était plus compliqué que face à la Pologne en première journée. Personne n’a pu remporter la bataille en première mi-temps. Chacune des deux équipes rendait les coups à l’autre sans jamais creuser l’écart (11-11, MT). Malgré des solutions tactiques apportées de chaque côté, comme la 1-5 proposée par les Hongroises, ce sont les Suédoises de Bella Gullden qui ont pris l’ascendant. C’est donc une première victoire scandinave dans ce mondia (22-25,FM)l. Enfin, la Norvège n’a pas fait de détail. Cette fois ce sont les Argentines qui ont dû subir les foudres d’Oftedal et consorts. Pourtant Thorir Hergeirsson a fait tourner son collectif mais sa profondeur de banc lui a permis après une première période dominée (13-18, MT) de largement l’emporter et de continuer à régner en tête de ce groupe B (21-36, FM).

Groupe C

Dans ce groupe, seul le Danemark s’est rendu le match facile. Face au Japon, les Danoises n’ont pas eu trop de mal à tuer le match assez tôt. En première période, l’écart semblait déjà rédhibitoire (5-16, MT). Pas de faux pas donc en deuxième, un parcours parfait qui leur a permis de largement s’imposer, sans trop puiser dans leurs réserves (18-32, MT). En revanche, il n’en a pas été de même pour le Brésil. Malgré leur victoire finale, les Brésiliennes ont été menées pendant la majeure partie de la rencontre (13-10, MT). Malgré la bonne bataille menée par Mouna Chebbah et ses coéquipières, les Tunisiennes ont vu leur adversaire revenir en toute fin de match pour l’emporter d’une petite longueur (22-23, FM). Enfin, le Monténégro s’est aussi montré coriace face à la Russie. Bien qu’elles aient mené la rencontre de bout en bout, les Russes ont toujours été sous la pression monténégrine. A la pause, seulement trois buts séparaient les deux équipes (12-15, MT). Les 7 buts de Bulatovic n’y ont rien changé rien, la Russie reste donc sur deux victoire d’affilée (24-28, FM). 

Groupe D

Les Pays-Bas lancent enfin leur mondial. Après leur défaite lors de la première journée, la bande d’Helle Thomsen prend ses premiers points dans ce mondial. Une victoire rassurante face à la Chine qui n’a pas tenu la longueur dans cette rencontre. Très tôt les Chinoises ont subi la puissance des Néerlandaises sans pouvoir réagir (9-20, MT). La deuxième période n’a fait que confirmer la première dans laquelle la coach orange a pu faire tourner son effectif. Au final, la première victoire est sans appel face aux Asiatiques (15-40, FM). L’Allemagne continue bien sur ses terres. Face à la Corée, les hôtes de la compétition ont pourtant été accrochées. Des tirs ratés en première période ont permis aux Coréennes de prendre les devants après dix minutes (7-4). Revenues dans la rencontre, les filles de Biegler sont parvenues à rentrer au vestiaire avec un léger écart en leur faveur (10-11, MT). Bien revenues en deuxième période, les Allemandes ont été sérieuses pour finalement l’emporter (18-23, FM). Enfin, face au Cameroun, la Serbie a bien enchaîné. Les coéquipières de Sladjana Pop-Lazic et Marija Colic n’ont pas eu de mal à se détacher de leur adversaire en première période (9-20, MT). Toutes ont donc pu jouer pour avoir leur mot à dire à l’exception d’Andrea Lekic, qui revenait de blessure pendant la préparation. Il en est que la Serbie a quand même largement remporté son duel (15-40, MT).

Maxime Cohen.

📊 Retrouvez tous les classements  

 

Pub Espace Pronos EDF

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).