Mondial – Groupe B

La bonne affaire slovène

V.MICHEL/IHF

V.MICHEL/IHF

Tout comme la halle XXL, les Arènes de Metz ont affiché complet une bonne partie de la journée avec deux matchs à guichets fermés. La Slovénie a réalisé le bon coup dans son duel avec l’Islande, l’Espagne a assuré contre la Tunisie et la Macédoine a fait le service minimum contre l’Angola.

La Slovénie au bout du suspens

Après un premier match en guise d’échauffement contre l’Angola, la Slovénie était attendue au tournant contre l’Islande, deux nations qu’on devrait logiquement retrouver en huitièmes de final.

Les premières minutes sont plutôt crispantes de part et d’autre, le premier but n’étant inscrit qu’à la troisième minute par l’éternel Gudjon Valur Sigurdsson sur jet de 7 mètres. Les deux équipes vont ensuite se lâcher, jouant au chat et à la souris devant des tribunes pleines à craquer qui donnent de la voix. (6-6 à la 20ème). Mais la fin de cette première mi temps va tourner à l’avantage des Slovènes, avec un Borut Mackovsek qui réussit tout ce qu’il entreprend, bien mis en orbite par Miha Zarabec, de retour de blessure après avoir manqué le match contre l’Angola, et Marko Bezjak, futur MVP du match (8-11 à la mi temps).

Les Islandais reviennent des vestiaires avec le couteau entre les dents, contrairement au match contre l’Espagne. L’ailier Bjarki Mar Elisson et l’arrière droit Runar Karason permettent aux Islandais de recoller au score après seulement six minutes de jeu en seconde période (13-13 à la 36ème). En face, Marko Bezjak tient à flot le navire slovène qui tangue de plus en plus, l’Islande parvenant même à prendre un but d’avance sur un nouveau sept mètres de Sigurdsson, qui ne tirera que les sept mètres lors de ce match, son coach souhaitant l’économiser (17-16 à la 41ème). Mais Marko Bezjak va trouver du soutien en la personne du montpelliérain Vid Kavticnik, l’expert maison pour débloquer des situations, ainsi qu’en Blaz Janc, dont la vivacité lors des remises en jeu rapides vont provoquer deux sept mètres et une exclusion temporaire. A l’orée du money time, la Slovénie vire alors en tête (22-23 à la 51ème) et malgré les derniers coups de boutoir de Runar Karason et Bjarki Mar Elisson, c’est Miha Zarabec qui va crucifer l’Islande en inscrivant les deux derniers buts slovènes (25-26, score final).

La Slovénie semble bien partie pour tenter de décrocher la première place du groupe contre l’Espagne lors de la dernière journée de cette phase de poule tandis que l’Islande va pouvoir souffler un peu après avoir rencontré l’Espagne et la Slovénie d’entrée. Le jeu pratiqué devrait leur permettre de tranquillement décrocher leur billet pour les huitièmes de finale.

Photo: V.MICHEL/IHF

Photo: V.MICHEL/IHF

Islande 25-26 Slovénie

Islande

Gardiens: Gustavsson (9/27, 33%), Edvardsson (0/8, 0%)
Joueurs: Elisson (7/8), Karason (6/10),  Atlason (4/4), A. Gunnarsson (3/4), Sigurdsson (3/4), Gudmunsson (2/6), Smarason (0/2), Jonsson (0/1), Arnarsson (0/1)

Slovénie

Gardiens: Skok (8/27, 30%), Kastelic (2/6, 33%)
Joueurs: Bezjak (6/7), Kavticnik (4/7), Zarabec (4/5), Mackovsek (3/3), Janc (3/3), Gaber (3/3), Cingesar (2/3), Marguc (1/4), Dolenec (0/4), Henigman (0/1), Skok (0/1)

L’Espagne tout en maîtrise

Après un premier match contre l’Islande gagné en deuxième mi temps, les Espagnols avaient à cœur de réaliser un match complet contre la Tunisie réputée pour le défi physique qu’elle impose à son adversaire.

 L’Espagne débute le match pied au plancher, infligeant d’entrée un 4-1 à leurs adversaires du jour, grâce à Iosu Goni et Valero Rivera. L’attaque tunisienne patine et multiplie les pertes de balles, permettant à Victor Tomas et Valero Rivera d’agrandir l’écart (6-12 à la 25ème). Mais ça serait mal connaître les Tunisiens pour penser qu’ils allaient baisser les bras si tôt. Les cinq dernières minutes verront les Tunisiens refaire leur retard par l’intermédiaire des ailiers Oussama Boughanmi et Aymen Toumi, auteur de l’un des plus beaux buts du Mondial avec un kung fu aérien réalisé avec son gardien (10-12 à la mi temps).

Plus fluide en attaque en seconde période, les Tunisiens parviendront à maintenir cet écart pendant 20 minutes en alternant missiles de Wael Jallouz et Amine Bannour et jeu au pivot de Marouane Chouiref et Mohamed Soussi. Cependant, les Tunisiens ont peut être perdu Issam Tej pour les prochains matchs, puisqu’il est sorti après avoir été touché à la cheville. A l’entrée dans le money time, l’Espagne mène donc toujours la danse (18-20 à la 52ème) et va pouvoir compter sur un David Balaguer de gala puisque l’ailier nantais va inscrire 4 buts sur 4 tentatives dans les huit dernières minutes, enterrant ainsi les espoirs tunisiens qui s’inclinent finalement 21-26.

V.MICHEL/IHF

V.MICHEL/IHF

Tunisie 21 – 26 Espagne

Tunisie

Gardiens: Missaoui (13/38, 34%), M. Soussi (0/1, 0%)
Joueurs: Toumi (5/7), Boughanmi (4/8), Sanai (3/5), Jallouz (2/7), Bannour (2/5), Chouiref (2/3), M. Soussi (1/3)Tej (1/2),  Saied (1/4),  Hosni (0/1)

Espagne

Gardiens: Corrales (13/32, 41%), Perez de Vargas (1/3, 33%)
Joueurs: Balaguer (5/6), Tomas (5/7), Rivera (4/5), Guardiola (3/3), Goni (2/5), Aguinagalde (2/2), Gurbindo (2/3), Dujshebaev (1/3), Sarmiento (1/3), Fernandez (0/2), Figueras (0/1)

Service minimum pour la Macédoine

Après un gros match contre la Tunisie, la Macédoine se retrouvait ce soir face à l’Angola pour un match en théorie facile. Alors que Kiril Lazarov et ses coéquipiers prennent la rencontre par le bout en passant un 4-1 aux Angolais par l’intermédiaire de Dejan Manaskov et donc de Kiril Lazarov, ils laissent les Angolais revenir doucement au score sans réussir à s’en débarrasser (9-9 à la 24ème). Mais une baisse de concentration couplée à un manque de réussite en attaque côté angolais permet aux Macédoniens de prendre cinq buts d’avance juste avant la mi temps, notamment grâce à 3 buts de l’ex toulousain Goce Georgievski (9-14 à la mi temps).

Accrocheuse, l’Angola n’abdique pas au retour des vestiaires et parvient tant bien que mal à maintenir l’écart par l’intermédiaire d’Adilson Maneco, tandis que Kiril Lazarov continue de faire vibrer les filets angolais. Mais la résistance ne durera que l’espace de dix minutes, la défense angolaise prenant l’eau petit à petit dans les vingt dernières minutes, et ce ne sont pas les buts aériens mais trop rares des arrières Sergio Lopes et Edvaldo qui changeront le cours de la partie. La Macédoine va tranquillement travailler son attaque à 7 lors des dernières minutes et s’impose 31-22 sans avoir véritablement brillé. Il faudra montrer autre chose lundi contre la Slovénie si elle veut déjà composter son billet pour les huitièmes de finale.

Lazarov

Photo: V.MICHEL/IHF

Angola 22 – 31 Macédoine

Angola

Gardiens: Muachissengue (8/29, 28%), Figueira (0/2, 0%), Gaspar (1/8)
Joueurs: Lopes (5/10), Ferreira (3/9), Antionio (3/3), Nascimento (3/4), Hebo (2/9),  Maneco (2/2), Pestana (2/3), Aguiar (1/2),  Muachissengue (1/2), Mulenessa (0/2)

Macédoine

Gardiens: Kolev (9/19, 47%), Trajkovski (2/9, 22%)
Joueurs: K.Lazarov (10/12), Georgievski (5/7), F. Lazarov (3/4), Manaskov (2/4), Stoilov (2/3), Markoski (2/2),  Trajkovski (2/2), Taleski (1/3), Ojleski (1/1), Mitkov (1/1), Popovski (1/1), Mirkulovski (1/2), Drogrishki (0/1), Neloski (0/2)

Rang   Equipe Pts J G. N. P. ButsDiff.
1 France 6 3 3 0 0 102:7824
2 Slovénie 4 3 2 0 1 94:7717
3 Pologne 2 3 1 0 2 74:82-8
4 Arabie Saoudite 0 3 0 0 3 66:99-33

Pub Espace Pronos EDF

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Go - le 15 janvier 2017 à 09h17

    Très séduit par Gustavsonn le gardien islandais.
    En revanche Dolenec est passé complètement à côté.
    Belle ambiance dans une salle pleine.
    Beau match. Bon public.

  2. stephane_44 - le 15 janvier 2017 à 09h48

    Très belle prestation de Balaguer ! Il y à longtemps que V. Thomas n'avais pas eu une vraie concurrence sur le poste en sélection. Par contre les espagnols ont beaucoup plus de mal sur la base arrière, a voir s le retour de R. Entrerrios apporte un mieux.

  3. Jo - le 15 janvier 2017 à 12h49

    Espagne sera dans le dernier carré

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).