Mondial U19

Les bleuets en avance

Source : IHF

Avec leur troisième victoire en trois rencontres face à l’Egypte (36-29), les jeunes bleuets sont idéalement placés pour obtenir la première place du groupe A. Il suffira pour cela de prendre un dernier point face à la Suède demain ou au Danemark lundi.

Source : IHF

Si, finalement, les jeunes de l’équipe de France n’avaient pas déjà fait le plus dur en l’emportant face à l’Egypte ? Car après le tour de chauffe face au Bahreïn (42-20), et la démonstration norvégienne (34-28), l’Egypte a posé les premiers problèmes à l’équipe de Eric Quintin (3-5, 8e). Avec une défense très physique, les égyptiens ont soumis à rude épreuve les beluets. Notamment l’arrière gauche égyptien Khaled Walid, qui a su appuyer sur le côté le plus fragile de cette équipe de France. Heureusement les égyptiens perdent les mauvais ballons, et tombent en première période sur un Valentin Kieffer inspiré. À la faveur de ces échecs offensif des pharaons, les français réussissent un renversant 5-0 (8-5, 12e). La vague de changements, à la moitié de la première période, offre un moment de flottement qui profite à l’autre grand égyptiens du soir, l’ailier gauche Galal Hayman, sans que la différence au score n’évolue (10-8, 19e).

La première place dès demain ?

Source : IHF

Cette différence de deux buts, les égyptiens vont continuer à la maintenir tant bien que mal. À l’entrée du money-time, ceux-ci croient encore en leurs chances (25-23, 48e). Seulement, ils ne savent pas encore que c’est le dernier envol de l’aigle. Les bleuets ferment une nouvelle fois la boutique, dont la clé est cette fois Bastien Soullier, et s’appliquent à tuer la rencontre avec Noah Gaudin à la mène (30-25, 52e). Avant de dérouler en fin de rencontre, avec la facilité qui les caractérisent (36-29, SF). L’histoire pourrait être parfaite s’il n’y avait pas eu la sortie sur blessure de Julien Bos. L’arrière droit touché à la cheville a été bien relayé par Clément Damiani (5/6, MVP), et n’a pour le moment pas été remplacé dans le groupe. Avec un groupe de 15 joueurs sollicités à tour de rôle et capable de combler cette absence, le staff de l’équipe de France peut espérer ne pas à faire de changement si le retour est possible pour les huitième de finale, le 16 août, ou les quart, le 17 août. En effet, à la faveur de résultats plus surprenant les uns que les autres (voir encadré), les jeunes français peuvent valider dès demain la première place. Une place qui offrirait un huitième ouvert face au quatrième du groupe B, soit Japon, Chili, Algérie ou Géorgie.

Un mondial renversant
Le Danemark forcé au nul face à l’Egypte (28-28) battu par le Bahreïn (35-31) et la Suède par l’Egypte (26-24) font les affaires des bleuets dans le groupe A. L’équipe de France jeune possède trois point d’avance sur ses poursuivants, à deux rencontres du terme. Mais il ne s’agit pas des seuls résultats qui interrogent. Ainsi le vice-champion d’Europe Croate a perdu contre la Corée du Sud (33-31) après avoir été surpris par le Portugal (30-30) le premier jour. Portugal aujourd’hui seul premier du groupe C, alors qu’ils n’ont pas participé à l’Euro jeune ! La France reste donc une des seules équipes avec trois victoires, les deux autres étant l’Allemagne et l’Espagne.

Maxime Thomas

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. jbclamence35 - le 12 août 2017 à 20h09

    Avec Villeminot et Bos le MHB est bien représenté. Dommage que Bos soit blessé

  2. nico - le 12 août 2017 à 23h25

    En parlant de blessé, vous pensez que Bolt a fait sa prépa avec le MHB ?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves