Mondial U21

À la vie, à la mort

Source : IHF

C’est le Danemark qui affrontera la France pour les demi-finales du mondial junior en Algérie. C’est la seconde fois que les deux équipes se rencontrent durant ce mondial, la première avait été bien dominée par l’équipe de France.

Source : IHF

La première fois, déjà, il était question d’un match de haute importance. Mais ce soir une seule équipe restera et aura la certitude d’obtenir une médaille dimanche, et peut-être la plus belle. Dans la première rencontre, les danois avaient été éteints, timorés dans la fin de match et obligés de laisser les armes. Cette équipe a pour autant (re)démontré toute sa qualité dans le grand huitième face à la Norvège (34-27) et a progressivement mis en sourdine les russes (38-31). Seulement dans cette dernière bataille, les danois ont abandonné Nikolaj Enderleit. L’arrière droit performant depuis le début du mondial, et un des rares a avoir tenu tête aux bleuets, a subi une commotion cérébrale suite a une poussée russe plus qu’irrégulière. Son absence sera un vrai manque, même si Mathias Bitsch fait une compétition correcte en second couteau.

Comme on se retrouve

Source : Airport Trophy

Dans l’autre demi-finale, l’Espagne affronte l’Allemagne pour une revanche de la finale de l’Euro. L’été dernier, les espagnols en étaient sorti vainqueur, soulevant la coupe européenne. Les deux adversaires ont la particularité d’avoir été proche de la sortie de compétition ces deux derniers jours. L’Allemagne a failli se faire surprendre par la Suède de Emil Hansson (26-26, 32-28 ap. prolongation). Tandis que les espagnols ont du se battre jusqu’au bout du suspens en quart contre la Hongrie, et remercieront Xoan Ledo pour ses deux parades décisives à la fin du temps réglementaire (24-24) et à la fin de la prolongation (30-29). Au final les deux favoris sont bien présent au rendez-vous. Reste à savoir lequel ira jusqu’au dernier match.

Le programme des demi-finales (Heure française)
France – Danemark (18h30)
Allemagne – Espagne (21h)

Maxime Thomas

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. averell - le 29 juillet 2017 à 11h54

    Attention, c’est toujours délicat de rejouer une équipe déjà battue plus tôt dans la compétition. Suffisance chez les uns, esprit de revanche chez les autres, il faudra être très vigilant

    • rkj4 - le 29 juillet 2017 à 14h17

      Tu as raison.
      Sans oublier — chez le perdant — l'analyse de ce ce qui n'a pas fonctionné et les corrections qui s'ensuivent.
      À ce niveau et à cet âge, les équipes ont un niveau suffisamment proche et sont assez pros et matures pour savoir corriger le tir d'un match à l'autre avec intelligence. Le Danemark va forcement changer sont jeux ; l'équipe de France aurait aussi intérêt à le faire.

  2. Sasori9 - le 29 juillet 2017 à 15h14

    J'espère que les Bleuets n'ont pas oublié l'échec des Bleus en été 2016 ? Les Bleus ont rencontré trois fois les Danois en espace de 1 mois….

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves