Proligue

Rodrigo Salinas vers Irun


Deux ans après son arrivée en France, Rodrigo Salinas va quitter l’Hexagone cet été pour l’Espagne. L’international chilien va en effet rejoindre Bidasoa Irun, qui a également recruté Léo Renaud-David en provenance de Caen.

Les dirigeants de Bidasoa font leur marché en Proligue. Le club d’Irun étant assuré de se maintenir en première division, le recrutement a débuté pour ce club historique du championnat espagnol. Léo Renaud-David est le premier renfort officiel annoncé par les dirigeants. Le caennais, qui n’a pas réussi à s’imposer en France après avoir enflammé l’Espagne il y a quelques années, et notamment un premier passage par Irun (2011 à 2013), s’est engagé pour deux saisons.

L’autre arrivée en provenance de Proligue est le chilien Rodrigo Salinas. Si la signature de l’arrière droit chartrain n’a pas officiellement été annoncée, plusieurs medias espagnols dont Cadena Ser et Marca affirment que l’international chilien a déjà signé son contrat avec Bidasoa. Arrivé à l’été 2015 à Nantes pour remplacer Jorge Maqueda, il ne s’est jamais imposé en Loire-Atlantique. Il arrivait avec un statut de buteur après avoir terminé quatrième meilleur marqueur du Mondial 2015 au Qatar. Passé il y a un an à Chartres, il a inscrit une moyenne de 3,3 buts par rencontre cette saison en Proligue, avec 49% de réussite. Celui qui a aussi porté le maillot du Steaua Bucarest avant d’arriver en France va retrouver un championnat espagnol qu’il connaît bien pour y avoir joué avec Huesca, Torrevieja et Granollers. Outre Léo Renaud-David et Rodrigo Salinas, Irun compte dans ses rangs un autre ancien de Proligue : le pivot Iker Serrano, qui a fait le bonheur de Mulhouse pendant plusieurs saisons.

Olivier Poignard

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos Proligue

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. Paul - le 26 mai 2017 à 07h33

    La qualité de vie entre Irun et Chartres, il y a pas photo.

    On gagne moins mais on vit mieux

    • rkj4 - le 26 mai 2017 à 14h22

      C’est drôle. Maintenant, à chaque info transfert, on trouve toujours au moins un commentaire sur la qualité de vie (voir l’article sur Anic il y a quelques jours). Sous entendu, plus tu descends au Sud et plus c’est chouette la vie. C’est pas un peu réducteur ?
      À ce train là, pour un handballeur, choisir le Qatar va devenir la meilleure destination possible : on y trouve la mer, le soleil et un super salaire en prime.
      Tout ça pour dire que Nord , Sud, Est, Ouest, on trouve des villes sympas à vivre partout et des moins chouettes aussi.
      Sur Irun, je n’ai aucune info.

  2. Sasori9 - le 26 mai 2017 à 12h52

    Asobal pille les joueurs de LNH et Proligue !!!!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).