Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Starligue - J22

Le MHB impose sa loi dans le derby

, par Kucerka

Dans ce match de la rivalité entre Gardois et Héraultais, Montpellier n’a pas fait de détail face à une pâle formation nîmoise rapidement dépassée par les événements (21-34). D’une pierre deux coups, les joueurs de Patrice Canayer conservent leur troisième place lors de cette 22e journée et préparent idéalement leur déplacement dans la furia hongroise de Veszprém en quart de finale de Ligue des Champions.

Après une qualification dimanche dernier en finale de Coupe de France, la ligne d’horizon était toute tracée pour Montpellier avec un nouveau succès à aller glaner hors de ses terres. D'entrée de jeu le ton est donné dans ce derby languedocien avec deux défenses en ordre de marche. Signe d’une difficulté à trouver la faille, le premier but arrive après trois minutes de jeu par l’intermédiaire d'Asgeir-Orn Hallgrimsson. Le combat physique s’engage sur la durée au cours des dix premières minutes où les contacts sont rudes et les occasions peu nombreuses (2-4, 14e). Cela n'en dure qu'un temps et le score tourne rapidement à l’avantage des Montpelliérains bien plus à l’aise dans le jeu de transition.

Bien contenue dans le secteur central, la base arrière nîmoise se retrouve obligée d’aller jusqu’au bout de ses possessions. Les seules solutions proviennent des ailes avec Olivier Marroux et Julien Rebichon, qui constituent à eux deux une alternative de courte durée au cœur de l'attaque nîmoise. De l’autre côté, la précision de Jure Dolenec et d’Arnaud Bingo font la différence pour Montpellier qui n’a pas à forcer son talent pour prendre le large (5-12, 25e). Les nombreuses imprécisions dans les transmissions et les problèmes de finition ont en effet raison de Nîmois à côté de la plaque et totalement hors sujet durant les trente premières minutes (8-15, 30e).

Un face à face qui tourne à la correction

Revenue avec un surplus de motivation et de nouvelles intentions plus percutantes, la Green Team de Franck Maurice retrouve de l’allant et le rythme monte d’un cran leur permettant de revenir temporairement à cinq unités de retard (11-16, 37e). Mais l’incapacité des Gardois à gommer des manques défensifs reste trop forte pour gêner des Montpelliérains sûrs de leurs forces et peu mis à l’épreuve sur l’ensemble de la rencontre. L’assise défensive des coéquipiers de Vincent Gérard anesthésie les dernières velléités de Nîmes et leur donne l’occasion de dépasser les dix buts d’avance. La revue d’effectif est alors enclenchée dans dix dernières minutes sans aucun enjeu sportif avec les jeunes pousses montpelliéraines pour soulager les cadres en vue du match de Ligue des Champions du week-end. Le tableau de marque à la fin du match reste toutefois sévère et sans appel (21-34) pour des Nîmois victorieux l’an dernier au Parnasse, mais qui ont vécu l’enfer et n’ont pas su répondre présent lors de ce derby à sens unique.

Fiche technique

NIMES-MONTPELLIER: 21-34

NIMES : Rezar (3/12 arrêts dt 0/2 pen.), Desbonnet (6/29 dt 0/3) – Haon (1/1 but), Gallego (2/3), Rebichon (2/4 dt 0/1 pen.), Salou (1/2), Podsiadlo (4/7 dt 4/4 pen.), Hallgrimsson (3/5), Brun (1/2), Marroux (5/5), Gudjonsson (1/4 dt 1/2 pen.), Ferreiro (c.), Tobie (0/1), Tésorière, Sretenovic (1/1), George.

MONTPELLIER : Gérard (9/29 arrêts dt 1/6 pen.), Portner – Anquetil, Truchanovicius (2/5 buts), Toumi (2/2), Grébille (2/6), Dolenec (7/8 dt 4/4 pen.), Guigou (c., 2/2), Villeminot (1/2 dt 1/1 pen.), Bos (3/3), Zvizej (4/4), Bonnefond, Faustin (1/4), Fabregas (1/2), Porte (2/4), Bingo (7/8).

Réactions à chaud

Franck Maurice (entraîneur, Nîmes) : « On voulait leur donner le minimum d’espaces en attaque mais on a été d’une pauvreté parfois inqualifiable tout au long du match. On a manqué de rythme et d’intensité, on a mis les ballons trop tôt à l’intérieur contrairement à Montpellier qui s’est de suite mis en place dans les intensités et les intentions au niveau défensif. On n’a tout simplement pas été la hauteur d’un match comme celui-là et cela reflète la place où l’on doit être en championnat face à un top huit européen. C’est pénible de jouer contre une équipe comme Montpellier et encore plus dans la forme où ils sont actuellement. Quand on voit le match de ce soir, on se dit qu’on est très loin du niveau d’une équipe européenne, donc il faut aussi être conscient de ce que l’on peut faire. Il faut que l’on reste concentré sur nous, mais c’est surtout les attitudes qui sont dérangeantes. On peut tomber contre plus fort que nous et espérer au moins faire un match solide, mais cette fois on s’est découragé trop vite pour pouvoir espérer quoique ce soit. »

Mathieu Grébille (arrière gauche, Montpellier) : « C’était un match difficile à aborder dans une semaine particulière pour le club. Mais on a commencé comme il le fallait en mettant beaucoup d’intensité, ce qui nous a permis d’avoir un matelas d’avance important et de gérer la suite avec plus de facilité. Il reste maintenant à se concentrer sur la rencontre de samedi face à Veszprém qui va déterminer le reste et la fin de notre saison. »

Ludovic Fabregas (pivot, Montpellier) : « C’est le genre de match compliqué avec une bataille entre deux équipes rivales même si les liens entre les clubs sont sains et forts. La grosse entame de match en étant solide défensivement, nous a permis de les faire déjouer très vite et de faire tourner l’effectif à la fin. L’objectif est déjà tourné vers la rencontre de Ligue des Champions qui nous laisse concernés pour ce week-end. On sait qu’il s’agit d’un rendez-vous très important pour le club qui n’a plus atteint ce stade de la compétition depuis 2011, d’autant plus que cela va se passer à Veszprém dans une ambiance particulière. On va là-bas avec de la confiance et l’envie de faire l’exploit, même si peu d’équipes ont réalisé des résultats positifs sur ce terrain ces derniers temps. »

Jimmy Brun (ailier droit, Nîmes) : « Ce soir, la déception est énorme parce qu’on n’a pas su entrer dans le match et on s’est rapidement mis en difficulté par le manque de précision et d’intensité dans les moments importants. Le manque de rotations a aussi fait la différence sur la longueur. Il nous a manqué de la folie pour enflammer le Parnasse comme on l’avait déjà fait l’an dernier. Mais cela ne change pas notre objectif dans la course à l’Europe et même si plusieurs arrivées vont marquer l’effectif pour la prochaine saison. Il nous reste à démontrer qu’on en est capable et de finir sur une bonne note avec les anciens qui vont nous quitter à la fin de saison. »

De Nîmes, Hugo Lauzy

Prochain match TV

Montpellier HB

20:00

Sam. 13 Avr.

Dunkerque

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
41 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jo
Jo
6 années il y a

A part les 15 premières minutes il n y a pas eu de match la team Canayer à totalement maîtrisé son sujet avec un Bingo efficace revenu à son meilleur niveau.

jpf_hb
jpf_hb
6 années il y a

Dommage que Montpellier ait fait un mauvais début de saison, ça va leur couter la 2eme place de LNH.
En ce moment ils sont vraiment au top oO

jbclamence35
jbclamence35
6 années il y a
Répondre à  jpf_hb

Non c'est pas dommage car s'ils sont au top maintenant, c'est parce qu'ils ont été "volontairement" moyens en début de saison. Canayer avait laissé pas mal de repos aux cadres et donc, avec une effectif renouvelé, la mayonnaise n'a pas pris tout de suite. Aujourd'hui, les joueurs montent en puissance.

Ca promet pour la saison prochaine où on ne perdra que Dolenec comme joueur majeur. Si Richardson confirme tous les espoirs, si Porte est au diapason et si Afgour arrive à s'intégrer, là le MHB pourra faire quelque chose de bien (s'il est en poule basse de ligue des champions).

Au fond, la deuxième place on s'en fout un peu. Deuxième ou troisième, ça te qualifie à coup sûr pour la LDC et c'est ce qu'il faut.

Qu'en est-il de Diego Simonet au fait ?

Vace26
Vace26
6 années il y a
Répondre à  jbclamence35

Fabregas ne part pas l'an prochain à Barcelone? Je croyais? Non parce qu'en joueur majeur il se pose là quand même.
Après, niveau stratégie, c'est sûr qu'ils sont en forme maintenant, mais je pense qu'ils auraient quand même préféré un meilleur début de saison, et ne pas avoir à se battre pour la 3ème place à la fin. Et pour ce qui est de la LdC, je croise les doigts pour que la stratégie soit payante, même si il y a de bonnes raisons d'y croire avec un Veszprem inférieur à ce qu'on a vu les années précédentes et un MHB qui revient bien en force.

jpf_hb
jpf_hb
6 années il y a
Répondre à  Vace26

Il part à Barcelone seulement à partir de la saison 2018-2019 ^^

Ludo
Ludo
6 années il y a
Répondre à  jpf_hb

Le départ de Fabregas à l’issue de la saison ou l’an prochain dépendra peut-être aussi du joueur non ? Bien sûr que oui que Barcelone peut racheter la dernière année de contrat de Fabregas s’ils veulent et Montpellier ne ferait sans doute pas la fine bouche à récupérer quelques billets..
Mais peut-être que Fabregas a aussi envie d’honorer sa dernière année et de contrat et en plus de jouer avec Melvyn Richardson avec qui il a partagé « quelques » bons moments en Edf jeune !

Vace26
Vace26
6 années il y a
Répondre à  jpf_hb

Ah OK, j'avais pas compris ça, je trouvais d'ailleurs que c'était assez violent de perdre les 2 d'un coup, merci pour la correction!

rkj4
rkj4
6 années il y a
Répondre à  jbclamence35

Le coup de l'équipe qui se repose en première partie de saison pour terminer plus fort 6 mois plus tard, je l'avais jamais entendu et j'avoue qu'elle est bien bonne !
Et puis c'est vrai que l'an prochain, Montpellier ne perd que Dolenec et Fabregas, c'est moindre mal : elle est pas mal non plus !

jbclamence35
jbclamence35
6 années il y a
Répondre à  rkj4

Au lieu de faire le fanfaron, tu fais 2-3 recherches Internet et ça t'évite de passer pour un nigaud.

Fabregas partira à la fin de son contrat en juin 2018 aux dernières nouvelles.

Tu as pas dû beaucoup suivre le handball alors si tu ne t'es pas rendu compte que Montpellier n'étais pas au top en première partie de saison. Canayer a décidé de laisser plus de repos à ses internationaux. Par conséquent, l'équipe a eu un début de saison médiocre avec des joueurs qui n'étaient pas tous dans le même rythme et qui n'avaient pas fait une préparation ensemble. L'exemple type c'est Valentin Porte qui a quand même changé de registre.

dragonfly
dragonfly
6 années il y a
Répondre à  jbclamence35

Si Montpellier a fait un début de saison pas top c’est surtout parce que Montpellier a encore accumulé des blessures du côté de Grebille, Bonnefond, Simonet..et que Porte, Causse, Bingo ont eu du mal à s’intégrer…Paris a eu aussi « quelques » joueurs aux JO et pourtant le début de saison a été plus que bon ! Inutile de dire que Paris a plus de banc que Montpellier ^^ puisque c’est les même 8-9 parisiens qui jouent depuis Septembre…
Et même avec une 2e partie de saison quasi au top, Montpellier a quand même perdu à Chambéry sans discussion là où Créteil s’est imposé 🙂

jbclamence35
jbclamence35
6 années il y a
Répondre à  dragonfly

Attends, pourquoi comparer avec Paris ? Tu trouves que les joueurs de Montpellier sont comparables aux Parisiens ?

Sans rire, oui ça dérange pas les Karabatic, Omeyer, Hansen, Narcisse d'enchaîner les saisons sans vacances. Ils sont fabriqués pour ça. Encore que, tu peux remarquer qu'il y a eu des coups de mou pour certains : Hansen, Abalo…

Paris a un effectif qui intrinsèquement est quand même largement supérieur à celui de Montpellier. Oui c'est dur pour Grébille et Porte de revenir des JO, non ça l'est pas pour les frères Karabatic.

Je vois pas à quoi sert le fait de mentionner la défaite à Chambé ? Pour trouver des excuses au seul faux pas de Montpellier en 2017 : c'était après Paris et avant le Motor.

jpf_hb
jpf_hb
6 années il y a
Répondre à  jbclamence35

Je pense que c'est tout aussi dur pour les Karabatic que pour Porte et que pour n'importe quel humain de revenir des JO ^^

marco
marco
6 années il y a
Répondre à  jbclamence35

C’est ton point de vue de supporter montpelliérain de dire que l’effectif parisien est « largement » supérieur à celui de Montpellier… tout est question de nuance mais là encore tu t’emballes sur les mots !
Fabregas c’est quand même au dessus de L.Karabatic des 2 côtés quoi qu’on en dise sur l’expérience ou la « caisse » physique sur une saison d’ailleurs Luka semble avoir bien moins de caisse que Ludo…Côté droit Dolenec/Porte c’est quand même dans l’ensemble supérieur à Rémili/Stepancic surtout en défense avec Porte..
Ok à l’aile Abalo est au dessus de Toumi/Causse mais les ArD jouent de moins en moins avec lui et Luc semble en baisse de forme depuis quelques saisons en edf ou en club..
Côté gauche, Hansen ne fait pas des étincelles cette saison en attaque et en défense même Bonnefond est meilleur que lui..Et Accambray même en jouant, en attaque comme en défense difficile de dire qu’il est supérieur à Grebille même si l’inverse est tout aussi vraie mais Grebille est malheureusement souvent blessé ou en méforme
Entre Simonet et Narcisse, il n’y a pas un grand écart de niveau quand Simonet est en forme, même si Narcisse est je pense encore un peu au dessus mais il joue peu..comme Simonet au final d’ailleurs mais par défaut..
Il n’y a véritablement « que » N.Karabatic qui est un ton au dessus de tout le monde et dans une moindre mesure Gensheimer mais qui n’a pas l’impact défensif d’un Bingo par exemple..

Vace26
Vace26
6 années il y a
Répondre à  marco

Je suis d'accord, ça me surprend toujours qu'on exagère autant l'écart de niveau des joueurs du PSG et de ceux des autres équipes, comme si ils jouaient en pros et que les autres étaient des poussins. Les joueurs du MHB ça reste des gros calibres, et ton analyse poste par poste me semble assez juste.
Après pour Gensheimer je pense quand même que le différentiel défensif est plus que largement compensé par son apport offensif et aux 7 mètres, je le mettrai quand même au dessus de Bingo.

loustic
loustic
6 années il y a
Répondre à  jbclamence35

Assez d’accord aussi sur le fait qu’il n’y a pas une si grande différence de niveau sur le papier entre Paris et Montpellier…
Dans l’analyse par poste, je rajouterais la paire Gérard/Portner qui n’a pas grand chose à envier à Omeyer/Skof.
Certains ont plus tendance à comparer les budgets des 2 équipes pour en déduire que Paris a un effectif largement supérieur à Montpellier mais franchement un Montpellier au complet cette année, c’est un des plus bels effectifs d’Europe qui mériterait objectivement une place au final4 de ldc…

rkj4
rkj4
6 années il y a
Répondre à  loustic

Plutôt d'accord avec vous, les gars. L'écart de budget entre les 2 équipes ( x 2 ou 3; pardon, je ne me rappelle plus) ne se retrouve pas sur le terrain, ou en tout cas pas à ce point.
D'ailleurs, le comparatif poste par poste proposé par Marco (et je suis globalement d'accord avec lui) n'est pas favorable au Psg de manière flagrante.

En fait, pour des raisons de marketing, la notoriété des joueurs compte pas mal dans les choix du Psg qui cherche à recruter un maximum de galactiques. Du coup, la masse salariale ne reflète pas forcément un écart de performance équivalent.

Mais il y reste un poste où Montpellier est bien au-dessus de Paris, c'est celui du coach. Quand il veut bien s'en donner la peine, Canayer est capable de faire de sacrées misères à Paris et à pas mal de grands noms européens.

dragonfly
dragonfly
6 années il y a
Répondre à  rkj4

Je crois d’ailleurs que les joueurs de Créteil ont été « volontairement » moyens jusqu’à présent pour finir le championnat en sprint devant Saran ^^

rkj4
rkj4
6 années il y a
Répondre à  dragonfly

C'est exactement ce que je me disais, Dragonfly.
Et je suis pas loin de penser la même chose sur Sélestat.
Moi je vous dis, la saison n'est pas finie et il va y avoir des surprises.

Tilleul
Tilleul
6 années il y a
Répondre à  jbclamence35

Pas convaincu non plus par le départ "volontairement" moyen 🙂
En revanche, V.Porte avant Noël et V. Porte après Noël, ça n'a plus rien à voir.
(un peu vrai aussi pour A. Bingo et V. Gérard dans une moindre mesure).
Ceci explique un peu cela.

Par contre c'est vrai, que 2eme ou 3eme, finalement ça change pas grand chose puisque la qualif EHF (et donc un probable repêchage LdC) sont désormais garantis.

jbclamence35
jbclamence35
6 années il y a
Répondre à  Tilleul

Attends je vais essayer d'être plus clair alors si personne ne me comprend !!

Je ne dis pas que Montpellier a fait exprès de se reposer en 1ère partie de saison. Je dis juste que Canayer, sachant que dans tous les cas son équipe allait souffrir en début de saison post-JO, a décidé de laisser plus de temps de repos à ses cadres en pensant à la 2e partie de saison.

Donc pour donner du poids à ce que je dis, voici des chiffres sur l'effectif montpelliérain : au début de saison, Canayer s'est retrouvé avec 8 joueurs qui rentraient de Rio + 5 recrues qui devaient s'adapter au club + 2 blessés de longue durée. Je pense alors qu'il a bien traité la situation. Il n'a pas mis une pression de dingue à ses internationaux et il a commencé la saison en les ménageant. Résultat : un début de saison médiocre => 19 victoires et 8 défaites (2*Paris + 2* St Raph + Elverum + La Rioja + Ivry + Nantes). En 2017, quand son effectif commence à monter en puissance, il obtient 14 victoires contre 2 défaites (Paris + Chambé qui représente le seul échec véritable de 2017) et 1 nul contre Motor.

dragonfly
dragonfly
6 années il y a
Répondre à  jbclamence35

« volontairement » moyens 😉 T’as bien fait de mettre « volontairement » entre  »  » mais je crois que t’aurais mieux fait ne pas le mettre !

jbclamence35
jbclamence35
6 années il y a
Répondre à  dragonfly

Oui le "volontairement" est entre "" et c'était volontaire. Je pense que s'il l'avait voulu, Canayer aurait pu réussir une meilleure première partie de saison. Il ne l'a pas fait en pensant à la seconde. Ca veut pas dire qu'il a fait exprès de perdre 7 matchs en 2016, mais juste qu'il a préféré épargner certains de ses joueurs pour qu'ils soient meilleurs par la suite et surtout qu'ils ne se blessent pas.

jpf_hb
jpf_hb
6 années il y a

Nimes n'a jamais été une grosse équipe en attaque.
Ils défendent de façon rugueuse (souvent trop même), mais ça ne suffit pas face au Montpellier d'hier soir…

jbclamence35
jbclamence35
6 années il y a
Répondre à  jpf_hb

Pas d'accord avec toi Syahn : Nîmes n'a même pas bien défendu !!! Franchement t'en prends 35 chez toi contre Montpellier…

Moi j'étais vraiment mal à l'aise devant ce match.. D'autant plus qu'un de mes joueurs préférés était vraiment nul (Gallego). Nîmes a vraiment foiré son match et vraiment outre l'attaque qui était vraiment guignolesque, j'ai trouvé que la défense était pas au niveau que j'espérais.

Un indicateur : Nîmes a pris moins de 2 minutes que Montpellier. C'est pas une preuve absolue mais voilà, en terme d'agressivité, il fallait forcément faire mieux ! D'autant plus que certains Montpelliérains jouaient déjà avec la peur de se blesser. Pour gagner fallait leur rentrer dedans : bousculer Grébille, agresser Dolenec… Non, rien de ça..

jbclamence35
jbclamence35
6 années il y a
Répondre à  jbclamence35

J'ai du mal à voir la relation que tu considères… Si Nîmes avait perdu 15 ballons de moins, Montpellier aurait eu 15 ballons de moins en attaque ? Pas convaincu du tout.

Imaginons Nîmes en attaque : que Nîmes perde le ballon, rate un tir, ou bien marque le but, Montpellier va récupérer la balle pour attaquer non ? Donc dans tous les cas de figure, Montpellier a son ballon d'attaque me semble-t-il…

La perte de balle fait que à la rigueur, Montpellier récupère le ballon plus vite et plus facilement.

jbclamence35
jbclamence35
6 années il y a
Répondre à  jbclamence35

Mais même si Nîmes avait marqué ces 15 ballons, ils auraient quand même rendu la balle à l'adversaire (via l'engagement) et Montpellier aurait aussi eu 15 ballons d'attaque !

jbclamence35
jbclamence35
6 années il y a
Répondre à  jbclamence35

Non mais là ok je suis d'accord quand tu dis que c'est des ballons d'attaque "cadeau" ! Ca fatigue moins la défense et ça use le mental adverse.

Au début tu me disais que c'était des ballons d'attaque en plus et là j'étais pas d'accord.

Sasori9
Sasori9
6 années il y a

Cest simple, MAHB a asphyxier les Nimois !

SAHB Fan
SAHB Fan
6 années il y a

Ce qu’il veut sans doute dire c’est que Montpellier a gâché 15 ballons en attaque et que Nimes aurait pu être massacré parce que 34+15 ça fait 49 donc 49-21 ça aurait été un carnage.

jbclamence35
jbclamence35
6 années il y a
Répondre à  SAHB Fan

Non je crois plutôt qu'il voulait dire le contraire. Mais son raisonnement était assez fallacieux…

jeremy
jeremy
6 années il y a

Plus de 20 pertes de balles pour Nîmes d’après Bein, 8 selon le live LNH.. WTF ?

C’est au niveau des 12 interceptions de Bingo que la différence de stats se joue ?

Dadadzo 69
Dadadzo 69
6 années il y a

Arnaud Bingo incontournable en ce moment à Montpellier, il est chaud, j’espère qu’il aura de nouveau sa chance en EDF

seb
seb
6 années il y a

Guigou/Bingo jackpot pour Montpellier, quelle paire de ouf !

greg
greg
6 années il y a

Montpellier toujours au rythme ldc depuis ses victoires contre Kielce… Vivement ce week-end, en plus Vezsprem n’aura plus joué de matchs officiels depuis 2 semaines et leur défaite en finale de Ligue Seha contre le Vardar. Ils manqueront peut-être de rythme !

ricardtube
ricardtube
6 années il y a

Syahn tu n'as pas dû faire beaucoup de sport dans ta vie toi. oui l'USM a loupé son match mais de là à les mettre plus bas que terre…
quand tu es moins fort que l'adversaire, tu tente, des fois ça marche et des fois tu prends une fessée.
au match aller, avec 5 absents dont les 3 pivots il y avait 12 à 12 au bout de 20 minutes.
contre le psg l'USAM menait de 9 buts à 20 min de la fin avant que les arbitres n'entrent en scène.
après il y a le contexte du derby et on sait très bien que si canayer peut mettre 13 buts à l'usam il ne se gêne pas alors que dans d'autres matchs contre des adversaires du même calibre que l'USAM il ferait plus tourner.
donc oui l'USAM a tout loupé mais cela ne leur enlève pas leur victoire à nantes, à chambé… et leur place dans le top 8

Skancho
Skancho
6 années il y a

Un point important : Montpellier a encore un me infime chance de terminer 2e, par contre le ridque est réel de terminer 4e derrière St Raph. Et même si le club fait une très très belle LDC, je ne suis pas certain que l’EHF accorderait encore une wild card à Montpellier pour la grande coupe d’Europe. Ce serait un peu injuste qu’un club qui prouve son inconstance en championnat deux saisons d’affilée soit préféré à un autre. Dans un scénario où St Raph gagne l’EHF, et ou Montpellier tombe contre Vezsprem tout en finissant 4e et en perdant Dolenec et Fabregas, la décision de l’EHF est loin d’être évidente

jbclamence35
jbclamence35
6 années il y a
Répondre à  Skancho

Non honnêtement Montpellier a aucune chance de terminer 2e. Après ton scénario la c’est quand même le pire de ce qui peut arriver au MHB (quatrième en championnat, défaite face à Veszprem et défaite face à Nantes). A mon avis, dans tous les cas Montpellier sera en LDC. C’est un club historique du handball français, qui fait une grosse saison en battant le tenant du titre. De plus le hand français est au top. Même si Saint Raph gagne l’Ehf Montpellier sera devant dans les critères requis. Ca n’empêchera pas Saint Raph d’aller en champions league soit à la place de Nantes soit en 4e équipe !

Fondus
Fondus
6 années il y a

JO ou pas, je voyais personnellement Montpellier concurrencer le PSG sur le papier cette saison avec un duel qui aurait été accroché jusqu’aux dernières journées un peu à l’image de ce qu’a pu ou peut encore faire Nantes cette saison..D’autant plus qu’au delà d’avoir un effectif dont le niveau n’est pas si loin de celui du PSG, Montpellier a la chance d’avoir un coach qui sait dans l’ensemble plutôt bien gérer son effectif sur une saison par opposition à Serdarusic..Maintenant Canayer n’est a priori pas responsable des blessures à répétition de Simonet, Grebille, Bonnefond et difficile de rivaliser dans ces conditions avec la forme physique assez hallucinante des parisiens surtout après avoir vu dans quel état était Karabatic après les JO justement…

Skancho
Skancho
6 années il y a

St Raph a aucune chance de prendre la place de Nantes en étant derrière en championnat et en ayant des affluences largement inférieures. De toutes façons, le scénario le plus probable est Nantes 2e et Montpel’ 3e, et les deux en poules hautes l’an prochain. Je voulais simplement souligner que la place en LdC l’an prochain n’est pas assurée, bien que probable

Julien
Julien
6 années il y a
Répondre à  Skancho

Pour la qualification sur dossier en ldc, je crois que les commentateurs Bein avaient sorti en début de saison que pour la saison prochaine, l’ehf prendrait « un peu » plus en considération la place en championnat que le reste…m’enfin c’était sans doute des paroles de politiques..

jbclamence35
jbclamence35
6 années il y a
Répondre à  Skancho

On sait jamais… Une saison sans titre pour Nantes + un titre en EHF et une 3e place pour Saint Raph + Final 4 et coupe de france pour Montpellier et on peut légitimement penser que Nantes passe derrière Saint Raph et Montpellier même en étant second (comme saint Raph l’an dernier quoi)

41
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x