Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Starligue - J7

Patrick Cazal : "On apprend"

, par Mocanu

L'entraîneur nordiste était satisfait à l'issue de la rencontre face à Paris (32-29) de la prestation de son groupe, même s'il regrettait que les trop nombreuses pertes de balle aient privé son équipe d'une performance encore plus retentissante dans la capitale.

Patrick Cazal : "Je ne peux pas être déçu. On a su gérer nos temps faibles pour revenir au score. On n'a jamais baissé les bras. Le PSG nous est supérieur dans tous les secteurs, on le savait. Mais on ne peut pas dire que Paris a contrôlé la rencontre. Je suis déçu en revanche de nos trop nombreuses pertes de balle. Cette stat (NDLR : 11 pertes de balle) est terrible pour nous. On a été des petits enfants en leur redonnant le ballon dans les mains. Il ne faut pas oublier que nous sommes une équipe en reconstruction. Les joueurs ont été courageux face à une très belle équipe parisienne. L'arbitrage ? Non, ce n'est pas une excuse pour expliquer notre défaite. Peut être que quand c'est une star du championnat, elle est un peu plus protégée que quand Pelayo se fait bousculer... Mais c'est avant tout une défaite logique de notre part. On apprend."

Thierry Omeyer : "Gagner était le plus important. C'est toujours particulier après la semaine internationale. Nous n'avons eu que deux entraînements en commun. On s'est mis en difficultés en défense mais aussi avec des pertes de balle. Nous avons donné des ballons faciles à Dunkerque. C'était une belle équipe en face. Tout le monde était concentré, mais il y a eu des petites erreurs techniques par moment."

Rodrigo Corrales : "C'est bien de commencer ce mois de novembre chargé par une victoire. Il était important après la semaine internationale de se remettre au travail et de prendre les deux points contre Dunkerque. Nous avons des matches cruciaux à venir mais toutes les rencontres de cette première partie de saison le sont. Kielce et Veszprém sont deux excellentes équipes. Ce sera forcément des matches compliqués."

Haniel Langaro : "Il y a peu de déception après un tel match. On a joué face à une super équipe. Je suis très heureux de notre prestation collective et individuelle. Je me sens très bien à Dunkerque. Même si la langue est un élément difficile pour moi, j'ai la chance que Patrick parle espagnol. Cela a facilité mon intégration."

Propos recueillis par Olivier Poignard, à Coubertin

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ANues
ANues
6 années il y a

Cazal résume bien les choses. Pour ce qui est de Paris, là aussi trop de pertes de balle quand on confond vitesse et précipitation. Toujours autant de difficultés à créer un décalage avec une balle qui circule si lentement. Mais y a qd même 32 buts marqués
Et les gardiens pas à la fête hier,
M'Tima bien applaudi à son entrée sur le terrain (mais n'aura pas joué) dans un Coubertin étonnament plus rempli que d'habitude 🙂
Jesper Nielsen aura encore très peu joué, et se sera fait remonté les bretelles par Noka pour une seule petite faute (mais jamais Luka, hein!)
De son côte, le jeune Damjanovic apprend tranquillement à gérer la formation d'escarres 😉

C'est sûr, face à Kielce faudra être vachement plus incisif

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x