Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Superglobe

Barcelone retrouve sa couronne

, par Lanfillo

Crédits : IHF

Barcelone remporte pour la troisième fois le Superglobe en ayant disposé de Berlin en finale (29-25). Un titre acquis en particulier grâce à Gonzalo Pérez de Vargas, encore une fois décisif.

Barcelone avait gagné le Superglobe en 2013 et 2014, Berlin en 2015 et 2016 : une des deux équipes allait devenir la plus titrée de cette compétition récente, dont la finale a été disputée dans la salle faiblement remplie de Duhail à Doha (2500 spectateurs). Les Barcelonais démarrent bien mieux le match que les Renards et font la course largement en tête, notamment après un but de Dika Mem (5-1, 10'). Après avoir eu jusqu'à six buts de retard (11-5, 20'), Berlin réduit l'écart avant la mi-temps (15-12, 30'). "Quand tu commences une finale comme ça, c'est bien sûr tout sauf optimal pour la suite", regrettait Bob Hanning, le manager des Füchse, qui regrettait le faible nombre de buts marqués en 20 minutes.

Au retour des vestiaires, Berlin réussit tout de même à passer devant grâce à une solide défense. En contre, Matthias Zachrisson donne l'avantage aux siens (17-18, 42'). Mais derrière, Barcelone se reprend sur jeu placé et en défense, bien aidé par son gardien Gonzalo Pérez de Vargas, qui sort les arrêts qu'il faut au bon moment. Le Barça refait l'écart (21-18, 48') et s'assure une fin de match tranquille. En face, Jakov Gojun est exclu pour son troisième deux minutes, avant que Velimir Petkovic, son entraîneur, ne le rejoigne pour s'en être pris verbalement au corps arbitral. Barcelone l'emporte donc (29-25) et se pare d'un troisième titre mondial. "Pour battre Barcelone, tout doit fonctionner. Malheureusement, ça n'a pas été le cas", constatait Bob Hanning à la fin de la rencontre. "Notre cohérence défensive et notre gardien ont encore été excellents. Pour battre une équipe comme Berlin, il faut réaliser un très bon match, et je crois que nous l'avons fait", souriait Victor Tomas, l'ailier barcelonais. Au-delà du succès sportif, Barcelone remporte les 400.000 $ promis au vainqueur, tandis que Berlin reçoit 200.000 $. Le Vardar Skopje, troisième de la compétition après avoir été éliminé par le Barça en demies (29-32) puis avoir battu Al-Saad, le club hôte, lors de la petite finale (37-19), repart avec un chèque de 150.000 $.

Prochain match TV

France

17:30

Dim. 14 Avr.

Roumanie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
21 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sasori9
Sasori9
6 années il y a

Un sérieux concurrent pour PSG, Barca grandit vite !!!!!!

Pseudo
Pseudo
6 années il y a

400 000 ça pourrait payer un Palmarsson et cette équipe est déjà terrible sans lui!!

The Fan
The Fan
6 années il y a

Barça a toujours été le numéro 1 européen…

trey
trey
6 années il y a
Répondre à  The Fan

« a toujours été » oui, peut être le redeviendra t-il bientôt !

The Fan
The Fan
6 années il y a

Ce n’est pas parce que tu gagnes la ldc que tu es la meilleure équipe de hand en Europe, la preuve avec le Vardar qui n’est pas favori cette saison.

seb
seb
6 années il y a
Répondre à  The Fan

Ce n’est pas parce que tu es le club qui a le plus gagné la ligue des champions et que tu écrases tout en Espagne que tu ES la meilleur équipe de hand en Europe

julien
julien
6 années il y a
Répondre à  seb

Pour moi, le PSG a incontestablement le meilleur effectif d’Europe avec un bon cran d’avance sur Barcelone puis Vezsprem même si Vezsprem sans Palmarsson va perdre beaucoup en qualité et ensuite le Vardar, Kielce…
La différence sur une ldc et notamment sur un FF se fait bien entendu sur le coaching et la gestion d’effectif (là où Paris perd quelques places dans mon classement), l’état de forme et le facteur « chance » ou plutôt réussite !

The Fan
The Fan
6 années il y a

seb Un argument ? Parce que rabaisser Barcelone qui a un meilleur effectif que Veszprém, que Vardar, et collectivement meilleur que PSG, c’est de la mauvaise foi.

seb
seb
6 années il y a

Ce n’est pas rabaisser le Barça ni de la mauvaise foi que de dire que le Barca n’est pas la meilleure d’europe actuellement ! Il suffit de regarder leurs prestations/résultats lors des 2 dernières éditions de la ldc pour s’en convaincre. Le PSg est meilleur par exemple…Peut-être que Barcelone est meilleur collectivement que le PSG ou autres mais bon le collectif ne fait pas tout ! Barcelone éliminé en 1/4 il y a 2 ans par Kiel, Barcelone à quelques arrêts de se faire encore taper par Kiel en 1/4 cette année sans un Perez de Vargas à +20 arrêts..c’est un constat, pas de la mauvaise foi. Pour moi aussi, le PSG est la meilleure équipe d’Europe même s’il y n’y a toujours pas de ldc au bout

The Fan
The Fan
6 années il y a

seb Ok, mais pour moi le PSG est la meilleure équipe d’Europe individuellement , et le Barça est la meilleure équipe d’Europe collectivement.

seb
seb
6 années il y a
Répondre à  The Fan

Peut-être mais je pense que malgré tout les individualités parisiennes sont supérieures au collectif barcelonais

seb
seb
6 années il y a
Répondre à  seb

mais peut-être que l’arrivée de Fabregas changera la donne…

rkj4
rkj4
6 années il y a
Répondre à  The Fan

Est-ce que Paris a le meilleur effectif d'Europe ?
Si on compte le nombre de grands noms sur la feuille de match, c'est certain; mais si on examine poste par poste, c'est moins sûr :
• AG et DC : ce sont incontestablement les forteresses de l'équipe ;
• AD : ça passe ou ça casse car tout dépend de la forme (parfois fluctuante) de Remili, alors qu'on attends encore que Stepancic confirme son niveau : c'est un poste où les fulgurances alternent parfois avec de gros ratés ;
• pivot : les 2 joueurs ont un niveau assez égal, avec des caractéristiques différentes : aucun des 2 n'est un génie à son poste mais c'est du très haut niveau ;
• AlG : un génie et un gamin : le poste n'est donc pas sécurisé à mon avis ;
• AlD: idem ;
• gardiens : Omeyer est un géant en fin de carrière; il peut avoir de grosses absences et on attend de voir si Corrales pourra y suppléer.

Par conséquent, malgré une concentration de stars unique en Europe, l'effectif parisien ne me parait pas si homogène que cela. D'autant plus que le jeu déployé jusque là est impuissant à unifier le niveau des uns et des autres. C'est le grand problème de l'équipe et la raison majeure de ses “limites” actuelles.
Ce qui nous ramène évidemment au travail des coaches, déjà abondamment débattu ici.

Pas mal d'équipes jouent mieux que Paris avec un effectif moindre (y compris en France). Toutes ne sont pas capables de nous battre mais de nous mettre des bâtons dans les roues, oui.

The Fan
The Fan
6 années il y a

Verdict dans quelques mois en ldc…

Aytec
Aytec
6 années il y a

Ce qui compte c les resultats sur le terrain seul ça reste. Les observateurs se moquent de savoir qui a le meilleur effectif et qui est meilleur collectivement. Ce dont on se rappel c les titres pas le reste. Et avoir les meilleurs joueurs sur le papier ne fait pas tout la preuve avec paris.!!!

tim
tim
6 années il y a

Euh, par contre dans l’effectif, le coach est compris ? Parce que si oui, le PSG n’a plus le meilleur effectif d’Europe…

Skoumoin27smv
Skoumoin27smv
6 années il y a

Disons qu’en gros si le PSG avec cet effectif, et un coach comme Patrice canayer, ils seraient en compagnie de la LDC !!!

breza9
breza9
6 années il y a
Répondre à  Skoumoin27smv

on en sait rien c'est ce qui fait la beauté du sport. Et si je me rappelle bien, quand NK est revenu à Montpellier avec Kavtičnik, Canayer disposait peut être de la meilleur équipe de sa vie. Autant en 2003 l'équipe était évidement très forte mais jeune, la Montpellier était vraiment taillé pour au moins aller au F4 avec des joueurs confirmés ce qu'il n'a jamais réussi à faire durant les 3ans avant que n'éclate l'affaire des paris. Et d'ailleurs, toujours avant l'affaire des paris, ils étaient apparemment déjà en froid : "Niko a dit à Patrice qu’il y avait un problème tactique et de préparation des matchs, raconte Bhakti Ong. Les joueurs arrivent épuisés lors des matchs importants." donc visiblement Noka meme avec si peu de changement devait mieux préparer les joueurs aux grandes échéances http://www.lagazettedenimes.fr/dossiers-gazette/a
Et certe l'effectif du PSG et de Montpellier n'est actuellement pas le meme, mais combien de blessé au PSG et à Montpellier?? Quand NK était à Montpellier il était souvent diminué ou blessé et absent lors des grosses échéance, alors que depuis son départ il ne loupe pratiquement aucun match, à Barcelone et même à Paris avec un Noka qui fait pourtant peu tourné…
Je suis pas fan de Noka non plus, mais de la à le critiqué à chaque fois, tout en idolâtrant le travail de Canayer (il fait du bon boulot, mais il a aussi ses défauts), en pensant que forcement il ferait mieux, ca me semble au mieux un peu simpliste

tibo
tibo
6 années il y a
Répondre à  breza9

Après pour l’aspect comparaison des blessures Montpellier/PSG, tu sembles insinuer que ça repose uniquement sur la gestion d’effectif et donc ça dépend uniquement du/des coachs, profonde erreur ! ça joue effectivement mais je pense que le rôle du/des préparateurs physiques et du staff médical est bien plus important que le coach dans ce domaine et en ce sens le PSG a sans doute une équipe bien plus forte que celle de Montpellier même si Montpellier a changé de préparateur physique cette saison en récupérant celui de Nantes et ça va peut-être porter ses fruits même s’il y aura toujours des joueurs plus fragiles que d’autres à Montpellier qu’ailleurs (Grebille, Kavitcnik, Guigou…).

Il y a aussi un facteur poisse, Karabatic quand il s’est blessé avec Montpellier en quarts contre Lowen ou Moscou je sais plus, c’était de mémoire une énorme béquille et à l’époque il jouait sans protection…

Enfin, c’est plus judicieux de comparer Karabatic, Remili ou autres champions du monde avec leur niveau en équipe de France actuel plutôt qu’avec leur ancienne équipe d’il y a 5ans pour Karabatic notamment.. Et si Niko et les autres parisiens se blessent très peu souvent malgré le fait qu’ils jouent souvent 1h/match, ils ne sont pas toujours très frais sur l’enchaînement des matchs avec Paris (FF notamment) ou même en Edf (finale des JO, Karabatic cramé en 15-20 minutes qui paie aussi sa saison avec Paris).
Après, comme tu le dis si bien, on ne peut pas vraiment comparer l’effectif du PSG et celui de Montpellier…

Styx
Styx
6 années il y a

Pas simple de savoir qui est meilleur que qui ! Car au FF il y a tellement de détails qui comptent , donc tout est possible , la preuve les deux dernières années. Qui aurait penser que Kielce et Le Vardar allaient s imposer ?! Si on se réfère aux effectifs ils auraient dû terminer derniers , mais dans les détails ils ont été performant donc ils sont devenus champions . Barcelone dernier alors qu il est dit qu ils ont Le meilleur collectif oui mais un championnat bidon et un perez un peu moins performant , un coaching pas au top ….. Paris plus gros budget mais des joueurs sur une pente descendante, et oui sur le poste d ARD des up et des down , et le poste de Gardien La même chose .Le coaching peu aussi etre discuté. Le Vardar et ca c est la premiere condition on eu un Sterbik de gala , Cindric en état de grâce bref une réussite sur les deux jours , chapeau à eux .
Conclusions : plus gros budget , meilleur collectif , plus gros potentiel individuel , du monument ou tu es au FF , les détails feront la différence , et c est ca le sport au final .

rkj4
rkj4
6 années il y a

Je l’ai évoqué dans mon message un peu plus haut : c'est le travail du coach d’unifier, rendre homogène un effectif forcément disparate par le style et la valeur, fluidifier le collectif par un projet tactique au petit poil.

Ça n’est malheureusement pas encore le cas à Paris. Le jeu actuel repose sur les stars et sur leur capacité à créer en permanence — parfois seuls dans leur coin — des situations de buts alors que, dans le meilleur des mondes, les joueurs devraient se fondre les uns avec les autres et on devrait à peine remarquer les rotations de l’équipe. Les stars étant là pour assurer un niveau d’excellence, relever celui des des autres et sortir un truc un peu dingue si nécessaire, au bon moment, ni plus ni moins : ce que Kara, Abalo, Narcisse ou Hansen savent bien faire.

Et je continue de m’étonner de la fragilité des ailes. Si Kounkoud peut être considéré comme une valeur montante (quoiqu’il n’aie pas encore prouvé grand chose), quid du petit Dylan ? Est-ce qu’il a les épaules ou bien est-ce que Gensheimer refuserait d’être secondé par tout autre qu’un faire-valoir ? Sur ce point, l’égo d’Omeyer semble avoir évolué depuis son duo avec Skof (et avec Gérard en Edf).

21
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x