All

Battu par Melsungen, Rhein-Neckar a presque perdu le titre

Crédits : Twitter MT Melsungen

Incroyable scénario dans le championnat d’Allemagne : Rhein-Neckar Löwen, à qui on promettait le titre, s’est incliné à domicile contre Melsungen (23-24). Flensburg, seul leader à deux journées de la fin, a désormais un boulevard pour le titre.

Et dire qu’il y a quelques semaines, on écrivait que la course au titre était finalement la chose la moins intéressante en Bundesliga, puisque celui-ci reviendrait à Rhein-Neckar Löwen… Erreur fatale, car les Lions de Mannheim s’écroulent dans cette fin de championnat, laissant le champ libre à leurs rivaux. Après une défaite à Berlin et un nul à Erlangen, le club de Mannheim recevait Melsungen, qu’on attendait plus haut cette saison et qui termine un exercice décevant. Personne ne s’attendait à un match facile pour les Löwen, qui avaient déjà perdu à l’aller contre le MT. Mais de là à les voir perdre… La première mi-temps est serrée, Melsungen se bat bien et compte simplement deux buts de retard à la pause (15-13, 30′). Rhein-Neckar maintient un écart en début de période (21-18, 44′), mais petit à petit, butant sur un Nebojsa Simic irrésistible dans les buts (14 arrêts, dont 7 dans le dernier quart d’heure), les Lions se font reprendre, et Julius Kühn (9 buts) égalise pour Melsungen (21-21, 51′). Le MT prend même l’avantage dans les derniers instants de la partie, et Rhein-Neckar a la dernière action pour décrocher un nul précieux, qui sauvegarderait la première place. Mais un tir de loin d’Hendrik Pekeler vers le but vide est contré par Johannes Golla, et c’est Melsungen qui remporte la partie (23-24).

Flensburg peut jubiler

En perdant ce match en retard, les Löwen délaissent donc officiellement la première place à Flensburg, qui voit désormais le chemin pour le titre tout tracé. Les partenaires de Kentin Mahé doivent s’imposer dimanche à Lübbecke – menacé par la descente – puis gagner leur dernier match à domicile contre Göppingen. Les deux choses ne semblent pas hors de portée pour le club du Nord, qui tient une occasion en or de décrocher son deuxième titre après celui de 2004. Ce qui serait par ailleurs une sortie magnifique pour Mattias Andersson, Thomas Mogensen et Jacob Heinl, trois historiques du club qui s’en vont en fin de saison. On ne va pas pour autant sacrer Flensburg avant l’heure, vu que les prévisions en faveur de Rhein-Neckar ont été démenties avec éclat…

Berlin, vainqueur de son match en retard ce soir contre Lübbecke (26-20), peut aussi se mettre à rêver du titre si Flensburg, qui avait battu Minden dans la difficulté la semaine dernière, ou Rhein-Neckar, encore une fois, flanchaient. Désormais avec le même nombre de points que Rhein-Neckar et donc à un point de Flensburg, les Renards devront pour cela gagner à Melsungen et battre Hüttenberg. Rhein-Neckar, de son côté, recevra pour ses deux derniers matchs Ludwigshafen et Leipzig.

Mickaël Georgeault

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos Allemagne

32 CommentairesPoster un commentaire

  1. averell - le 24 mai 2018 à 22h21

    Les joueurs de rhein neckar accusent les arbitres de leur avoir volé le championnat et réclament des arbitres français pour la saison prochaine !!!!

    • Sasori9 - le 24 mai 2018 à 22h35

      Des lettons plutot !

  2. stephane_44 - le 24 mai 2018 à 22h33

    Rhein Neckar privilégie la Ligue des Champions … Ah bah non en fait 😉

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).