All – J27

Rhein-Neckar se console, Berlin accroché

La plupart des équipes de tête ont gagné ce week-end en Allemagne, en premier lieu le leader Rhein-Neckar qui s’est baladé à Hüttenberg. Berlin a concédé le nul à Stuttgart, qui prend un point important pour le maintien.

Le grand final de la saison s’approche doucement. La Bundesliga proposera quelques chocs au retour de la trêve internationale. En cette semaine européenne, le calendrier n’a pas proposé d’affiches décisives pour la suite du championnat, ce qui a donc permis un statu quo pour les équipes de tête. Rhein-Neckar, tout d’abord, s’est racheté après sa défaite à Kiel le samedi précédent, le même jour où sa réserve disputait le match de Ligue des champions contre Kielce. Après cette sale journée, les Lions ont retrouvé le sourire en écrasant Hüttenberg, toujours relégable (23-36). L’écart était déjà de onze unités à la pause (9-20, 30′). Gudjon Valur Sigurdsson (9 buts) et Patrick Groetzki (7) ont été les joueurs les plus prolifiques.

Mauvaise opération pour Berlin

Derrière, les poursuivants suivent. Flensburg a été certes malmené par Leipzig, notamment en première période (9-11, 25′), mais les partenaires de Kentin Mahé (1/1 pen.) ont su exploiter les erreurs leipzigoises pour prendre l’avantage avant la pause (15-13, 30′) et le conserver jusqu’à la fin du match pour s’imposer de trois buts (30-27). Hanovre avait droit à une opposition similaire en recevant Melsungen, autre recalé de la course à l’Europe. Le match est serré entre deux équipes d’un niveau similaire sur le papier, le MT reste longtemps devant au score (15-18, 37′). Mais la défense d’Hanovre hausse son niveau, Martin Ziemer sort les arrêts importants et le TSV passe devant au moment crucial du match (23-20, 54′). Malgré les sept buts de Julius Kühn, Melsungen s’incline à )Hanovre (26-23). Les Preux chevaliers restent à un point de Flensburg, et à trois de Rhein-Neckar, qui a toujours un match en retard, qui sera disputé contre Berlin le 13 mai.

Berlin, justement, était en déplacement à Stuttgart, une équipe qui lutte pour le maintien mais qui va mieux sur ses dernières sorties. Tout près de prendre un point à domicile face à Magdebourg il y a quelques semaines, le TVB a réussi cette prouesse jeudi dernier face aux Füchse. Auteurs d’une première période très convaincante, les Souabes ont pris le dessus sur les hommes de Velimir Petkovic avant la pause (17-12, 30′). L’entrée de Petr Stochl fait du bien à Berlin : le Tchèque, qui prendra sa retraite en fin de saison, réalise pas moins de 14 arrêts en deuxième période, soit 70% des tirs repoussés ! Grâce à cette entrée et à cette grande performance de leur gardien, les Berlinois passent devant et filent vers la victoire (20-23, 51′). Mais Stochl, qui n’a concédé que trois buts en 20 minutes, va s’incliner quatre fois dans les derniers instants du match. En face, c’est Johannes Bitter, auteur lui aussi d’un match en or (22 arrêts) qui bloque Berlin. Dans les dix dernières secondes, Stefan Salger réussit à offrir le point du nul à Stuttgart au terme d’un match à rebondissements (24-24). Berlin, en plus d’avoir perdu un point, a perdu Paul Drux, qui s’est tordu la cheville gauche en fin de match et sera absent plusieurs semaines.

Robert Weber entre dans l’histoire

Berlin se retrouve à égalité de points avec Hanovre, et ne compte plus qu’un point d’avance sur Magdebourg. Le déplacement était périlleux pour le SCM, du côté de Wetzlar. Mais Magdebourg a livré un match sérieux et contrôlent la partie (21-26, 50′). Wetzlar est tout proche de revenir en fin de rencontre, mais Christian O’Sullivan marque le but décisif qui assure la victoire aux Magdebourgeois (27-29). « Nous appartenons au cercle élitiste qui a réussi à s’imposer ici », félicite Bennet Wiegert. A cette occasion, Robert Weber, auteur de deux buts, a égalé le total de Daniel Stephan en Bundesliga, avec 1940 buts marqués : le voilà désormais 10e meilleur buteur de l’histoire du championnat allemand. Le SCM poursuivait ainsi son invincibilité de 18 matchs, depuis novembre 2017. Celle-ci s’est arrêtée dimanche, lors d’un match sans enjeu contre Silkeborg en Coupe EHF.

Kiel garde le rythme, Göppingen dans la première partie du classement

Toujours quatre points derrière Magdebourg, Kiel ne dit pas adieu à ses derniers espoirs de qualification en Coupe d’Europe pour la saison prochaine. Le THW retrouvait Gummersbach, chez qui les Zèbres s’étaient inclinés à la surprise générale en novembre dernier. Cette fois, pas de blague, Kiel s’est imposé face au VfL (29-23). Auteur de 16 arrêts, Niklas Landin a été décisif. Cette victoire permet à Kiel de consolider sa sixième place devant Melsungen et Leipzig, mais cette place ne rapporte rien, et remonter plus haut sera difficile. A croire que le chemin le plus simple pour une nouvelle qualification européenne serait pour le THW de remporter la Ligue des champions pour demander une wild-card à l’EHF…

Derrière Melsungen et Leipzig, Göppingen se rapproche. Dans une très bonne phase en ce moment, Frisch Auf a fait preuve de sérieux face à la lanterne rouge, Ludwigshafen (32-28). Les partenaires de Marcel Schiller (10 buts) ont dominé la rencontre. Forts de ce succès et de la défaite de Wetzlar, ils se hissent à la neuvième place. C’est la première fois depuis son début de saison raté que Göppingen figure dans la première partie de tableau. Le tenant du titre en Coupe EHF a aussi profité du nul entre Minden et Lemgo (24-24) pour assurer cette place. Lors de ce match, Lemgo a largement dominé la première période (8-13, 30′), avant d’être perturbé par le changement de défense de Minden qui est revenu au score. L’international allemand du GWD Marian Michalczik a marqué le but décisif dans la dernière minute, qui permet à son équipe de prendre le point du nul. Pour ces deux clubs, ce point pris signifie surtout que le maintien est désormais officiellement acquis.

Lübbecke reprend un point sur la zone rouge

Stuttgart a réalisé la belle opération du bas de classement, car tout le monde ne peut pas prendre un point à Berlin. Alors que les relégables Hüttenberg et Ludwigshafen ont perdu, le TVB compte désormais six points d’avance sur la zone rouge, et se rapproche à grands pas du maintien. Erlangen reste un point devant Stuttgart, puisque le HCE a également fait match nul, dans la salle de Lübbecke (27-27). Mené de quatre but peu avant la fin du match (26-22, 51′), Erlangen parvient à égaliser à quelques secondes du terme sur un but chanceux de Jonas Thümmler. Les deux équipes se contentent de ce point qui leur permet d’accroître davantage leur avance sur la zone de relégation. Si Erlangen est quasiment sauvé, Lübbecke, plus en difficulté, a désormais deux points d’avance sur Hüttenberg et revient à deux points de Gummersbach.

Retrouvez les matchs à venir et le classement sur notre site.

Mickaël Georgeault

Retrouvez la communauté HandNews sur Discord
Pub Espace Pronos Allemagne

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Franck du 85 - le 3 avril 2018 à 08h38

    J’aime beaucoup ces articles sur le championnat allemand et qui permettent, entre autres, de sortir d’une vision franco-française parfois réductrice.

    • chavi92 - le 3 avril 2018 à 14h51

      Je confirme, merci Handnews 🙂

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).