Championnat d’Asie (F)

Les pays qualifiés pour le mondial connus

La finale du championnat d’Asie féminin se tiendra demain à Kumamoto. Il opposera le Japon, pays hôte, à la Corée du Sud, tenant du titre. Les trois places qualificatives au prochain mondial sont d’ores et déjà attribuées.

Depuis la fin du championnat du monde 2011 au Brésil, la zone Asie ne délivre plus que trois tickets de qualification aux mondiaux féminins. En ayant intégré la zone Océanie, la bataille est donc des plus acharnées tous les deux ans.

Mais pour la première fois depuis huit ans, quatre nations asiatiques participeront au mondial prévu au Japon en décembre 2019. Le pays hôte déjà qualifié, la Corée du Sud, la Chine et le Kazakhstan seront également de la partie.

L’Australie, en cas de succès face à l’Iran lors du match pour la cinquième place, pourrait même décrocher une place supplémentaire, la règle prévoyant qu’un pays de la zone Océanie finissant dans les cinq premières places bénéficierait d’une place directe au mondial, sans passer par les barrages.

Après une phase de poule très déséquilibrée – Kazakhstan vs Nouvelle-Zélande 51-14 / Japon – Iran 31-8 / Japon – Nouvelle-Zélande 41-5 / Chine – Singapour 35-7 / Corée du Sud – Inde 37-10 – les choses sérieuses ont immédiatement débutées lors des demi-finales. A ce stade de la compétition, la Corée du Sud a pris le meilleur sur le Kazakhstan (31-23) et le Japon a battu la Chine (23-21).

La finale Japon – Corée du Sud se déroulera demain à 15h.

 

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).