Championnat d’Asie

Le point complet sur la compétition

Comme en Europe et en Afrique, la Fédération Asiatique de Handball organise en ce moment le championnat d’Asie à Séoul, en Corée du Sud. A la clé, quatre tickets pour participer au prochain mondial 2019 organisé au Danemark et en Allemagne. Voici le point complet sur la compétition.

Quatorze nations ont débuté le 18 janvier dernier la dix-huitième édition du championnat d’Asie. Après un tour préliminaire où seules les deux premières nations de chaque groupe se sont qualifiées pour le tour suivant, huit nations disputent depuis hier le tour principal.

Pour la première fois, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Bangladesh participent à cette compétition. L’Irak a du déclarer forfait début janvier.

Lors de la première journée, l’Arabie Saoudite et la Corée du Sud ont pris la tête du groupe 1. Le Qatar et Bertrand Roiné et Bahreïn de Gudmundur Gudmunsson mènent quant à eux la poule 2. Le Japon de Dagur Sigurdsson occupe la troisième place.

Résultats de la première journée :

Groupe 1 :

Arabie-Saoudite – Iran 26-23 (12-11)
Corée du Sud – Oman 29-27 (12-13)

Classement :

1. Arabie Saoudite 2 points / 2. Corée du Sud 2 pts / 3. Oman 0 pt / 4. Iran 0 pt

 

Groupe 2 :

Qatar – Japon 40-23 (19-9)
Émirats Arabes Unis – Bahreïn 22-28 (11-13)

Classement :

1. Qatar 2 points / 2. Bahreïn 2 pts / 3. EAU 0 pt / 4. Japon 0 pt

Retour sur le tour préliminaire

Les Ouzbeks (en noir) se sont bien défendus

Six équipes ont été éliminé lors du tour préliminaire : l’Ouzbékistan, l’Australie, l’Inde, le Bangladesh, la Chine et la Nouvelle-Zélande.

L’Ouzbékistan a quitté le groupe A après deux défaites contre le Japon (27-38) et l’Iran (18-37). L’Iran a battu le Japon (37-32) dans la finale du groupe.

L’Australie a été sorti de la poule B à la suite de deux revers contre Bahreïn (10-33) et Oman (19-33). Les Bahreïnis ont pris le meilleur sur Oman (30-23) pour la première place du groupe.

 

L’Inde et le Bangladesh jouent actuellement les matchs de classement après leur élimination du groupe C. L’apprentissage du très haut niveau a été rude pour les Bangladais battu sèchement par la Corée du Sud (20-46), les UAE (15-36) et l’Inde (11-41). La Corée du Sud a terminé première après sa victoire sur les UAE (21-20) lors de la dernière journée.

Enfin, la Chine et la Nouvelle-Zélande du coach français Ludovic Galliegue ont eux aussi quitté le tour principal dans la poule D. Les Néo-Zélandais ont encaissé trois grosses défaites contre le Qatar (14-58), l’Arabie Saoudite (12-42) et la Chine (14-31). Le Qatar a survolé le groupe, même contre l’Arabie Saoudite (30-20) qui a terminé deuxième.

Clément Domas

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jamie - le 22 janvier 2018 à 15h57

    Shida <3

  2. leFnake - le 22 janvier 2018 à 16h03

    "Lors de la première journée, l’Arabie Saoudite et le Japon entraîné par Dagur Sigurdsson ont pris la tête du groupe 1", Clément, tu ne serais pas le fils Thierry Roland pour confondre les Coréens et les Japonais ? 😉

    • Dalibor - le 22 janvier 2018 à 22h01

      Haha, non ça serait prétentieux de dire ça 😉 Désolé, erreur corrigée !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).