UAE

Le 500 Super Final Handball est lancé !

 

Alors que tous les observateurs du petit monde du handball ont les yeux tournés vers la Croatie, un événement important a eu lieu ce matin au Moyen-Orient du côté du petit état des Emirats Arabes Unis. En effet, une conférence de presse avait lieu à Dubaï pour présenter officiellement le lancement d’un nouvel événement international, le “500 Super Final Handball” qui se déroulera le 21 décembre prochain. 

Le gouvernement des Emirats Arabes Unis a décidé d’organiser le 21 décembre prochain un nouvel événement international, parmi les 400 déjà organisés chaque année dans le pays, autour du handball avec le “500 Super Final Handball” qui verra s’opposer dans le cadre d’un match de gala le champion d’Espagne, le FC Barcelone, au champion de Pologne du PGE Vive Kielce. Organisé par le Dubaï Sports Concil à Dubaï, ce match sera doté d’un prize money d’un montant de 500 000 dollars : 300 000 pour le vainqueur et 200 000 pour le perdant. Un bon moyen pour les deux clubs européens invités de renflouer leurs caisses en pleine saison. Cet événement a déjà reçu l’aval de l’IHF pour être organisé pendant les 5 prochaines années. Le vainqueur de l’édition 2018 sera opposé au champion de Hongrie, Vespzrem, lors de l’édition 2019. Les organisateurs ont d’ores et déjà annoncé qu’un bonus additionnel de 300 000 dollars sera versé au club qui réussira à remporter 3 fois le trophée. Chaque vainqueur sera automatiquement invité pour l’édition suivante.

En parallèle, un programme de développement autour de la pratique du handball est prévu au sein des écoles et clubs de l’émirat du golf Persique afin de profiter de la médiatisation du match et ainsi faire la lumière sur le handball, sport déjà connu au sein de l’état arabique. Pour accompagner justement ce programme de développement, l’état de Dubaï s’est attaché les services de l’ancien international français, Bertrand Gille, qui est désormais l’ambassadeur de ce projet au sein du Dubaï Sports Concil. Bien évidemment, l’objectif premier est d’augmenter le nombre de licenciés au sein de la fédération de handball de Dubaï.

15 CommentairesPoster un commentaire

  1. Poumtchack - le 23 janvier 2018 à 16h13

    Bertrand Gille, celui qui répète en non stop sur bein sport que la victoire contre le Qatar en 2015 était la plus importante car elle permettait de lutter pour une certaine idée, certaines valeurs qu’on associe au handball !
    Des match de gala ou l’objectif pécunier demeure la règle…elle est où l’idée qu’on se fait du sport en général, celle qui met en exergue la valeur argent pour ne voir, l’espace d’un moment, que des passionnés qui “vivent” leur sport. je ne sais pas ce qui me désole le plus : que ce genre d’événements existent ou bien qu’ils soient représentés par un mec dont je croyais les valeurs sportives et extrasportives intactes…

    • Pierre - le 23 janvier 2018 à 16h31

      J’ai mal à mon sport également… Quand j’entends encore des trous de balle balancer des “oui bah nous c’est pas le foot, hein !”, j’ai les oreilles qui saignent… Pfff et cette ligue fermée européenne ! Vivement qu’on se fasse dégager des JO, ça calmera peut être les fous du dollar !!!

    • HANDBALLEUR_BOB - le 23 janvier 2018 à 16h37

      Ben, que dire à part qu'il faut bien travailler pour vivre, non ?
      Après pour les questions éthique sur laquelle, tu sembles partir… Jusqu'à preuve du contraire, Bertrand Gille n'est que l'ambassadeur du projet et non un futur joueur naturalisé des Emirats … Et, le projet en question est de développer le hand dans un des pays du golfe avec beaucoup qui a beaucoup fric et le match de gala n'est là que pour faire la promos du sport dans ce pays et pour les clubs invité le moyen de gagner du fric..
      Donc, je crois que tu te trompe de débats ! Gille ne fait pas une Roiné

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).